Ne détournez pas votre regard, Penny a le droit elle aussi à une seconde chance…Galga à adopter via LSF / Elle sera dans notre transport du 9 janvier

Penny est une galga qui appartenait à un chasseur réputé pour être très dur avec ses chiens. Il ne leur fait pas de cadeau. Avec lui, c’est marche ou crève, tout le monde le sait mais personne n’ose dire mot de peur des représailles. Les galgueros font la loi dans la région de Tobarra, la loi du talion, œil pour œil et dent pour dent. Quant à la police elle n’agit pas non plus, il faut savoir qu’ils sont pour la plupart eux-mêmes des galgueros.

Quand elle est arrivée au refuge Penny était très craintive, le moindre regard la faisait paniquer ; pauvre petite, elle a dû vivre des choses terribles. 

Les bénévoles s’en occupent chaque jour afin qu’elle puisse peu à peu reprendre confiance en l’humain. Elle commence déjà à moins trembler au contact de la main.

Le chemin sera long pour Penny, il lui faudra du temps et ses futurs adoptants devront faire preuve de patience mais rien n’est perdu et tout est à reconstruire, elle est encore très jeune et a toute la vie devant elle.

Elle aura besoin impérativement d’un congénère sociable de sa taille et d’un jardin pour évoluer favorablement. L’idéal serait qu’elle soit avec d’autres galgos sociables, j’en appelle donc à votre charité chers adoptants et à votre sensibilité.

Les craintifs sont ceux qui ont le plus souffert, nous n’avons pas le droit de les rejeter sous prétexte que ce sera moins facile et qu’il faudra faire des petits sacrifices durant quelques mois.

Ils sont le moteur de notre combat contre la barbarie des hommes.

Si nous laissons tomber ceux qui ont subi la maltraitance, notre engagement n’a plus aucun sens. Nous ne devons jamais détourner notre regard et ne pas nous contenter que de compassion

Si vous désirez adopter Penny, n’hésitez pas à remplir notre formulaire en ligne.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption/

Elle est née le 20 07 2017, mesure 63 cm et est compatible avec les chats.

Penny sera dans notre transport du 9 janvier

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-9-janvier-fbm-petits-refuges/

Contact LSF : 0660153750 (pas de SMS). Attention, l’adoption doit être un acte réfléchi / Demandes compulsives ou inadaptées au descriptif du chien présenté, merci de vous abstenir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

7 réflexions sur “Ne détournez pas votre regard, Penny a le droit elle aussi à une seconde chance…Galga à adopter via LSF / Elle sera dans notre transport du 9 janvier

  • 1 janvier 2021 à 20 h 06 min
    Permalien

    Tu ressemble tellement à ma petite mirta même couleur même regard qui fend le coeur je te souhaite une belle adoption.

  • 31 décembre 2020 à 17 h 26 min
    Permalien

    Pauvre petite puce !! et le pire c’est que des comme toi il y en a beaucoup. Tu ressembles énormément à notre 1ère galga adoptée il y a 6 ans, le même regard qui vous retourne le coeur et vous met des larmes dans les yeux. Notre Lewa a des cicatrices sur sa frimousse et sur son corps. Comme toi elle a pris des coups et il a fallu des mois avant qu’elle nous fasse confiance (surtout avec mon mari….le pauvre ) et puis un jour elle s’est approchée de lui, elle venait chercher le contact. Il ne faut rien brusquer et patienter car un jour la porte s’entrouve et tout arrive pas à pas mais dans certains cas la compagnie d’un congénère plus sociable est indispensable

  • 31 décembre 2020 à 15 h 25 min
    Permalien

    Penny ,on voit sur les photos comme tu es douce et soumise. On voudrait te caresser, tu me fais beaucoup penser à Cati que nous avons adoptée en juin 2020.Nous avions déjà une craintive , »une vraie » qui sursaute au moindre bruit non identifié ou mouvement vif après bientôt deux ans à la maison;mais chaque petit pas de confiance est une récompense pour nous ,depuis peu elle vient sous la table même si nous avons des invités et apprécie le petit bout de fromage que nous lui glissons. Cati ,à laquelle Penny ressemble beaucoup était surtout soumise ,tremblante à la main de l’homme ou même de la femme, prostrée sur son coussin ,à l’écart mais 3 mois ont suffi pour qu’elle retrouve la confiance et prenne toute sa place dans la famille.oui oui avec de la douceur , de la patience,ces galgos montrent toute leur gentillesse et nous comblent de leur affection.Si vous vous sentez prêts, regardez les craintifs,ils ont tant à donner quand on sait attendre. Bonne année à tous.

  • 31 décembre 2020 à 15 h 22 min
    Permalien

    Très belle Penny ! Vite une famille patiente,aimante et respectueuse pour faire renaître chaque jour à ce coeur triste, la joie de vivre !

  • 31 décembre 2020 à 10 h 54 min
    Permalien

    Jolie fifille, tu as tant besoin d’amour pour te reconstruire….de paix aussi….!!!!!

    • 31 décembre 2020 à 20 h 13 min
      Permalien

      Est-ce qu’on peut appeler des hommes, de vulgaires minables qui au nom d’une coutume ancestral ne respectent pas leurs fidèles compagnons ? Je ne pense pas. L’humanité est pourrie au point de laisser les autorité fermer les yeux sur la souffrance ? Non, pas des hommes, des lâches, des sans noms, des riens du tout qui ne méritent pas le nom d’hommes. Un homme respecte, un homme ne laisse pas mourir, leurs coutumes, leur chasse, tout est dépassé. Mais il reste de l’espoir dans des personnes qui récupèrent, réparent, des âmes brisées, des âmes qui ont tenu bon face à ces barbares. A vous qui récupérerez tous ces galgos, leur offrez une nouvelle vie, qui ne baissez pas les bras devant ce combat ou la justice prefere se taire.,MERCI INFINIMENT. 0n

  • 31 décembre 2020 à 10 h 26 min
    Permalien

    Merci Odile pour vos commentaires si justes. C’est en effet vers les plus craintifs que nos regards devraient se porter en premier. Dans ce monde de brutes, Ils ont tout à nous apprendre, la patience, la tendresse, le pardon. Je comprends un peu mieux pourquoi ces pourris ne sont pas poursuivis comme ils le méritent, les flics font partie de ces pourris. Penny je te souhaite une famille très aimante, tu le mérites.

Commentaires fermés.