Les blablas de la présidente d’LSF / A toutes les pipelettes du net….

Elles sont à leurs fenêtres les pipelettes du net, à surveiller nos moindres faits et gestes, à colporter des rumeurs, à donner des leçons, à critiquer et à menacer même….

Elles ont les culs bien vissés dans leurs canapés, à ne rien faire de la journée, si ce n’est à cancaner sur les réseaux sociaux, profitant de la moindre faille pour s’y engouffrer entre deux tasses de thé bien chaud accompagné d’un bon morceau de gâteau fait maison.

Moi, j’en appelle aujourd’hui, à toutes ces donneuses de leçons, à venir rempiler en protection animale. On manque vraiment de bénévoles impliqués, comme vous, vous qui savez mieux que tout le monde, vous qui ne feriez pas comme ça, mais autrement, vous les têtes pensantes.

Les y’a qu’à faut qu’on, celles qui jugent mais ne font rien et qui du coup ne risquent pas de se tromper. C’est tellement facile de refaire le monde de derrière son écran.

Suite à la mort d’Otoko les anti-Brochot s’en sont encore donnés à cœur joie et les vieilles dames frustrées à gorges déployées, pour se venger de celle qui a refusé un jour de leur confier un chiot ou un jeune chien.

On a vraiment besoin de forces vives comme les vôtres, de gens comme vous, qui savez tout et surtout, qui avez du temps à tuer.

J’en appelle donc à candidatures, nous avons besoin de sang neuf pour revigorer nos troupes et apporter une bouffée d’air frais à l’équipe de neu-neu de Lévriers sans Frontières qui sacrifie les chiens sur l’hôtel de leur connerie.

Je dédie ces blablas à toutes celles qui ont profité de la mort d’Otoko pour laver leur linge sale.

Ce n’est pas beau tout ça, il n’est pas beau notre nouveau monde, je préférais celui d’avant..

47 réflexions sur “Les blablas de la présidente d’LSF / A toutes les pipelettes du net….

  • 24 novembre 2020 à 15 h 33 min
    Permalien

    Sur tous ces malheureux que vous avez placés, il était forcé qu’une fois, une seule fois, votre coeur ou votre sensibilité à cette détresse canine vous vous à fait faire un faux pas pour Toko … mais cette méchanceté pour ce pauvre chien vous a pris de court, et les ordures à qui vous avez fait confiance payeront… car JE SUIS SURE qu’une justice autre que celle de notre planète existe … alors Madame, sachez que vous n’êtes pas seule à souffrir de cette erreur, nous partageons tous votre souffrance, et ce pauvre animal innocent est parti dans un monde bien meilleur que celui des humains, et que pour une fois ou vous avez été trompée il y a toutes les autres qui font le bonheur de ces merveilleuses bêtes et de leurs maman et papa de substitution. Alors MERCI Madame pour tous les autres sauvés par votre équipe et x;amour pour eux;

  • 24 novembre 2020 à 14 h 59 min
    Permalien

    Bonjour Madame
    Comme de nombreuses personnes, j’ai été très touchée par le décès d’Otoko et furieuse devant le comportement de ses soit disants adoptants (je n’ose en dire plus car je les hais). Vous avez fait du mieux possible et même plus. Facile de critiquer quand on est derrière un écran !! Je n’ose imaginer le chagrin que vous avez eu ainsi que celui de tous ceux qui avaient pris soin de lui.
    Je vous admire profondément. Merci pour tous les chiens que vous sauvez
    Courage à vous de tout coeur

  • 24 novembre 2020 à 14 h 24 min
    Permalien

    et oui bien d’ accord avec vous Odile , à toutes les connasses et connards, les Q’ANON français , allez vous faire greffer un autre cerveau, arrêtez avec vos discussions de merde sur les réseaux sociaux , je voyais l’ autre jour une idiote avec une bouche à faire pâlir un suceur d’ aquarium je parle du poisson et surtout disait elle ne vous faites pas vacciner . J’ avais 7 ans et une copine polonaise du même âge qui ‘ n’était pas vaccinée contre la polio, moi je l’ étais cette copine l’ a chopé grave elle souffrait tellement qui fallait l’ allonger dans l’ eau , mais ces parents n’ avaient pas un sou , alors toute l’ école a participé à l’ achat de cette baignoire pour la soulager , alors par pitié vaccinez vous et prenez de gentils galgos et faites nous plus chier

  • 24 novembre 2020 à 11 h 49 min
    Permalien

    Qu’est-ce que je suis heureuse au milieu de ma petite meute d’amour à quatre pattes ! Un délice à vivre à chaque seconde. Pas de jugement critique. Pas de jalousie. Pas de crêpage de chignon . Pas de fourberie hypocrite ! …Bravo Odile tout est dit dans ton bla-bla du Mardi….! Courage et gros bisous Odile.

    • 24 novembre 2020 à 15 h 30 min
      Permalien

      Madame Brochot, ne vous laissez pas atteindre par ces personnes: il a suffit d’un malotru et de la maltraitance qu il a réservée à Otoko pour vous affubler de tous les maux. Avec tous ces galgos et toutes ses familles que vous avez rendus heureux – dont nous- , ce n’est pas l’ignominie d’ un seul qui doit vous retomber dessus. Ne nous trompons pas cible et vous êtes soutenue. Beatrice sk

    • 24 novembre 2020 à 16 h 48 min
      Permalien

      Tout est dit !
      Chapeau bas à vous tous pour votre engagement envers tout ces petits malheureux.

  • 24 novembre 2020 à 11 h 49 min
    Permalien

    Hélas, il en va ainsi dans la vie, mais c’est sûr que c’est plus facile de médire en tapant sur un clavier , derrière l’anonymat de son ordi que d’affronter une personne physique. C’est triste de devoir prendre de plein fouet tous ces commérages des yakafaucons !!! Il faut du courage et une bonne dose de philosophie … je vous en souhaite beaucoup (mais je sais que du courage vous en avez, vos actions le prouvent). Il y a plein de personnes qui ont la même idée que vous de la protection animale et qui oeuvrent dans l’ombre et qui avancent et font avancer les choses. je leur tire mon chapeau car ce n’est pas facile. quoique l’on fasse, dans quelque domaine que ce soit, les médisants seront à l’affût pour baver et trouver à redire, mais ces personnes ne sont pas dans l’action et se gardent bien de s’engager! C’est tellement plus facile de ne rien tenter pour faire bouger les choses…
    La critique est facile mais l’art est difficile…
    Et en fin de compte, les chiens aboient mais la caravane passe…

  • 24 novembre 2020 à 11 h 44 min
    Permalien

    Bonjour,
    Je comprend votre post en cette fin d’année particulière, pour vous comme pour celles et ceux qui s’épuisent depuis « leurs canapé ».
    Je comprend qu’il soit difficile, pour ne pas dire épuisant de se donner corp et âme à la cause animale depuis des années.
    je comprend tout à fait votre souhait de trouver des relais de qualité, la délégation est un long travail souvent parsemé de mauvaises surprises.
    Comme beaucoup ici, j’apprécie votre mordant qui me redonne quelques minutes foi dans la nature humaine…
    je vous souhaite de trouver suffisamment de résilience en vous pour faire face, un fois de plus, sans rentrer dans leurs jeux de surenchères de mots blessants…

    Vous faites un travail formidable depuis des années…

    Je vous souhaite bien sur une douce journée 😉

    L’Aveyronnais

    ps: https://www.topito.com/top-citations-cons

  • 24 novembre 2020 à 11 h 26 min
    Permalien

     » La bave du crapaud n’ atteint pas la blanche colombe « ……
    Nous savons toutes, ce que valent ces médisantes  » bien pensantes « ….
    Ne te laisse pas démoralisée par ce genre de personnes.
    Nous qui aimons ces petits martyrs, et qui savons tout ce que tu fais pour eux, te sommes reconnaissant , a toi et tout les bénévoles qui s’ investissez pour cette cause. Et te disons MERCI
    Des nouvelles de farrah devenu ….Maïa..
    Elle va bien, prend doucement ses marques. J’ adore mon petit pot de colle…..
    Lorsque ses vilains souvenir ce seront un peu estompés… elle pourra mieux apprécier sa nouvelle vie.
    et encore Merci, de nous l’ avoir confiée.

  • 24 novembre 2020 à 11 h 20 min
    Permalien

    bien dit!mais ça,c’est la nature humaine de notre époque.Les temps ont bien changés,malheureusement;et moi,plus j’avance en âge,plus j’aimes les bêtes et moins j’aimes les gens.Courage à vous.N’écoutez pas les mauvaises langues,de toute façon elles continueront.Bien à vous.

  • 24 novembre 2020 à 10 h 50 min
    Permalien

    Bravo +++
    J’adore votre mordant..!

    Heureux est l’être dont, devant une résolution à prendre, l’intelligence invite toujours la raison à la sagesse.

    • 25 novembre 2020 à 7 h 34 min
      Permalien

      Vous faites un travail FORMIDABLE !!!!!!!!!!!!

  • 24 novembre 2020 à 10 h 37 min
    Permalien

    Bien dit Odile !!!!!!
    Rien à ajouter, tellement écœurée de ces donneurs de leçons, de ces jugements si faciles, de ces gens qui ne se remettent jamais en question mais préfèrent cracher sur les autres dès que l’occasion se présente.
    On est avec vous, courage à toute l’équipe.

Commentaires fermés.