Les blablas de la présidente d’LSF…Le méritez- vous ? Qui êtes- vous …

Les Galgos sont des chiens merveilleux mais ce ne sont pas des chiens comme les autres parce qu’ils portent derrière eux un lourd passé de maltraitance, d’humiliation et de privation.

Ce sont des êtres sensibles qui, très souvent, ont des peurs ancrées de l’humain qui les a tant malmenés depuis leur plus jeune âge.

Ils n’ont jamais vécu dans des maisons et lorsqu’ils arrivent dans vos foyers, ils ont tout à apprendre, tout à comprendre, tout à assimiler et vous devrez faire preuve de patience sans jamais les brusquer et encore moins les malmener. Le moindre cri, la moindre saute d’humeur seront pour lui une source d’angoisse et vous ne ferez que renforcer ses peurs.

Sa seule arme sera alors la fuite pour échapper à ce qu’il a toujours connu, la violence et les coups.

Vous devrez faire preuve de douceur et de patience à son égard, ne lui imposer aucune contrainte, ne pas lui demander ce qu’il sera incapable de vous donner.

Vous devrez le respecter, l’aimer plus que de raison pour l’emmener vers votre monde, celui qu’il ne connaît pas.

Il est devenu au fil des années un chien à la mode parce qu’il est beau, parce qu’il est différent physiquement, parce que son passé vous touche et que vous avez envie de sauver un être qui a souffert.

Mais avant de vous engager dans un projet d’adoption, posez-vous ces simples questions :

Est-ce que vous adoptez un galgo pour vous ou pour lui ?

Êtes-vous prêts à quelques sacrifices ?

Lorsque vous prenez la décision de franchir le pas après avoir mûrement réfléchi, vous prenez  également celle de vous engager moralement envers l’association qui vous l’aura confié et envers les bénévoles Espagnols qui l’auront sauvé d’une mort certaine.

Vous devez être conscient que rien ne sera facile et que le risque de fugue est constant.

La fuite étant sa seule arme pour échapper à ses peurs parce qu’un galgo ne sera jamais agressif, jamais il n’affrontera l’humain tant il y est soumis.

Lorsque qu’un galgo est en fugue, il retrouve très vite ses instincts sauvages, il peut survivre des semaines, voire des mois en pleine nature.

Le galgo est un chien de chasse, son instinct sera plus fort que tout ce que vous aurez essayé de lui inculquer, courir est un besoin essentiel pour lui, comme de respirer.

Il est également un chien de meute, la présence d’un congénère est très souvent vitale et essentielle à son équilibre, ils sont solidaires entre eux et ils se  reconnaissent parce qu’ils n’ont jamais côtoyé d’autres races.

Le galgo n’est pas un chien à mettre dans toutes les mains mais comment deviner qui vous serez une fois que nous aurons le dos tourné. Qui se cache derrière vos sourires, vos belles paroles et vos promesses ?

Qui êtes- vous ? Méritez- vous le galgo que nous allons vous confier ?

A toi mon ange perdu, pardonne-moi ne n’avoir pas vu qu’il ne te méritait pas ….

44 réflexions sur “Les blablas de la présidente d’LSF…Le méritez- vous ? Qui êtes- vous …

  • 19 novembre 2020 à 12 h 02 min
    Permalien

    Et nous nous pleurons toujours OTTO devenu NINO dcd le jour du premier déconfinement le 11 mai….d’une pancréatite aigue hémorragique….

    Répondre
  • 18 novembre 2020 à 23 h 00 min
    Permalien

    Et ca recommencera car de plus en plus de gens sont stupides et cruels. Ils adoptent un animal qui a passé des années maltraité dans un gourbi infame, on le récupère, il change de pays, de langue, de climat, il se retrouve dans une famille qui veut qu’il devienne immediatement propre, sage, gentil, aimant, caressant etc… Mais ca n’existe que dans les contes de fées des histoires comme ca pauvres cloches ! ils ont besoin de nous apprivoiser et on a besoin de les apprivoiser, ce sont des etres fragilisés par des annees de coups, de vie dans le sang et les excréments , et vous aurez beau le répéter à l’infini il y aura toujours des neuneus qui ne comprennent rien de rien et qui penseront toujours qu’en une journée tout est plié pour le galgo, il a tout oublié de son passé et s’est adapté a sa nouvelle vie !! regardez comment l’adoptant d’OTOKO le tiens sur la photo des adoptants, c’est édifiant !!!

    Répondre
  • 18 novembre 2020 à 12 h 37 min
    Permalien

    je suis otoko. Il souriait à la vie. Ce couple démoniaque l’a tué. Que le covid se charge d’eux et je prie pour cela. JE SUIS OTOKO

    Répondre
  • 18 novembre 2020 à 11 h 51 min
    Permalien

    Bravo pour votre grand message. Très bien analysé, très bien détaillé de ce que sont cette race de chiens et leur vie. Si triste. Et en effet a ne pas mettre en toutes les mains.
    Merci
    Nicole

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *