Visérix doit sortir très vite du refuge parce que 2 ans c’est trop….Galgo à adopter via LSF

Viserix faisait le tour des restaurants dans une zone touristique de la région de Jaén à la recherche de nourriture. Chassé par les clients, une dame l’a pris dans sa voiture pour le conduire au refuge d’Arco Natura.

C’était il y longtemps, c’était il y a deux ans.

Et depuis tout ce temps il attend.

Et pourtant c’est un galgo sociable, qui vient facilement au contact et qui n’a aucune peur des humains. Affectueux et joyeux il sera un compagnon idéal.

Mais ça c’était avant, c’était il y a deux ans. Depuis l’eau a coulé sous le pont. Il n’est plus comme avant, il est devenu plus triste et détaché comme résigné à son triste sort.

Aujourd’hui, il doit sortir très vite du refuge parce que deux ans c’est trop.

Pourquoi n’a-t-il jamais été adopté me demanderez- vous ? Pourtant il est beau et il est encore jeune me direz- vous.

Oui mais…

C’est un mâle et les mâles ne sont pas plébiscités par les adoptants qui préfèrent les femelles pour la plupart. Les mâles , il parait que ça pisse partout et que c’est moins câlin, que c’est plus dominant aussi… !!

Oui mais…

 Il n’est pas compatible avec les chats, et il y en a dans la majorité des familles.

Et quand il n’y en a pas, les gens veulent quand même des chiens OK chats !! c’est la nouvelle tendance !! C’est à cause de celui du voisin qui traverse le jardin ou de celui du cousin qui vient une fois tous les 36 du mois.  Tous ces mâles pas OK chats sont sacrifiés sur l’hôtel de la connerie humaine. Sachez qu’un galgo même testé compatible avec les chats au refuge et qui ne sera pas inhibé de leur présence au quotidien finira pas bouffer le chat de votre voisin ou de votre cousin. Même compatible en intérieur avec les chats de la maison, avec lesquels il sera habitué à vivre, il faut considérer qu’il ne le sera jamais en extérieur. Un chat qui courre développera systématiquement l’instinct de poursuite chez le galgo. Il ne faut pas oublier que ce sont avant tout des chiens de chasse, conditionnés dès leur plus jeune âge à attraper les lapins à la course. Alors on ne peut pas exiger d’eux qu’ils restent impassibles à la vue d’un chat qui courre.

Oui mais…..

Il est positif à la leishmaniose. Cette maladie fait peur et puis la majorité de postulants veulent des chiens en bonne santé sous couvert de faire une bonne action.  Ben voyons !

Ça fait beaucoup de oui mais….

Alors à chaque fois qu’on l’a proposé on a été confronté à un Oui mais…..

Je voudrais mais je peux point. C’est un drame pour tous ces chiens qui sont devenus des parias de notre société de consommation.

On veut du beau, du bon, du neuf et pour pas cher.

Et bien c’est pareil en protection animale qui n’en est plus d’ailleurs si on est pas, comme moi, farouchement opposé à ne pas se laisser guider par le dictat de cette nouvelle société de consommateurs de Galgos qui ne viennent vers les associations que pour faire une bonne affaire et pas une bonne action. Qui se moquent bien de ce que peuvent endurer ces pauvres chiens.

On veut en sauver un, pas en acheter un, mais on ne veut pas n’importe lequel tant qu’à faire.

On en veut un jeune, un beau, un câlin et surtout un en bonne santé. Un qui qui longtemps, un qu’on ne veut pas voir mourir même si on est vieux, on ne veut pas d’un vieux, et on a que faire de ce que deviendra le chien quand on aura passé l’arme à gauche ?

Bref, là n’est pas le sujet …

Revenons-en à Viserix, oui il est malade mais il ne va pas mourir demain, il a encore de belles années devant lui. Il aura besoin d’un suivi particulier, d’une prise de sang tous les six mois.

Oui mais….

C’est un budget me direz- vous et tout le monde n’a pas les moyens. Allez 100 euros environ, ce sera le prix à payer chez le véto 2 fois dans l’année. Il suffira de se passer d’un bon resto ou d’une belle robe achetée sur un coup de tête et qui restera au fond d’un placard. On en balance tellement d’argent pour rien ou juste pour le plaisir de se faire du bien. Et son traitement de fond c’est environ 10 euros par mois, le prix qu’un paquet de clopes !!

C’est un bon chien, il a besoin de trouver un foyer aimant, il a besoin de vous. Il est habitué à partager sa vie avec beaucoup de chiens au refuge, ça serait bien s’il y en avait au moins un dans sa future famille. Et puis un jardin aussi .

Il a 4 ans et mesure 68 cm.

Si vous avez profondément envie de faire une bonne action. Si votre démarche est guidée par votre cœur.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-24-octobre-fbm-petits-refuges/

Alors remplissez le formulaire pour Viserix, je vous en prie regardez ce chien, il le mérite tellement.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption/

Donnez lui la chance d’être libre le 24 octobre, jour de notre prochain transport, donnez li la chance de monter dans le camion de l’espoir.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-24-octobre-fbm-petits-refuges/

Pour plus d’infos un seul n° : 0660153750

26 réflexions sur “Visérix doit sortir très vite du refuge parce que 2 ans c’est trop….Galgo à adopter via LSF

  • 4 octobre 2020 à 13 h 22 min
    Permalien

    Bonjour Mme Brochot,
    Je comprends votre démarche et J’admire votre abnégation mais parfois je vous trouve très dure avec les éventuels futurs adoptants.
    Toutes les présentations de Loulous à adopter (ou presque) se terminent par les critères suivants :
    Un jardin bien clos
    Un compagnon de la même espèce et de taille similaire
    Une présence humaine suffisante (donc exit les personnes en âge de travailler ?!)
    Des moyens financiers adéquats (il faut bien assumer les frais alimentaires et vèto… Et ce n’est pas rien (ma chienne Djinn vient d’avoir un problème de glande annale, entre les consultations, les traitements antibiotiques suite à récidives, les différents examens, les frais de laboratoire pour les examens de sang et l’histologie et finalement l’intervention pour l’ablation de la glande annale qui posait problème :une facture de 1200€… Presque 1 mois de salaire en ce qui me concerne).
    Vous parlez de la Leishmaniose comme d’une maladie courante et maîtrisée… J’ai travaillé 4 ans comme assistante vétérinaire dans le 06, des chiens leishmaniens en traitement il y en avait plein la salle d’attente pour les injections intraveineuses de glucantime 1 jour / 2 (certes, c’était il y a 30 ans maintenant et peut être que les traitements ont évolués. Je l’espère en tout cas). Le traitement (à l’époque) n’était pas forcément très bien supporté, parfois la veine ne tenait pas et le passage du produit en péri-veineux est très douloureux. Alors non, je ne trouve pas que prendre en charge un chien leishmanien soit une formalité, c’est un engagement sur du long terme (le plus souvent, toute la vie du chien). Il faut en avoir conscience et l’accepter en toute connaissance de cause.
    Si je résume, l’adoptant idéal est soit chômeur (avec des moyens financiers suffisants), soit rentier, soit retraité (mais pas trop vieux), il doit avoir un grand jardin clos et au moins un autre chien du même gabarit.
    Et pendant que vous recherchez l’adoptant idéal, des centaines de chiens croupissent dans les refuges en France, en Espagne et ailleurs.
    Par ailleurs, vous n’êtes pas toujours tendre avec les gens qui vous ramènent un chien lorsque l’adoption se passe mal (peu importe la raison) mais quelque part, c’est tout de même plus responsable de vous le ramener plutôt que de l’abandonner ou de le laisser enfermé dans un cagibi au fond du jardin. Personnellement, je trouve ça courageux de vous ramener le chien, vu comment vous les lapidez ensuite sur votre blog !
    Le droit à l’erreur ne fait sans doute pas parti de votre vocabulaire.
    Encore une fois, ne vous méprenez pas, vous êtes, vous et tous les bénévoles, des personnes incroyables et vous faites un travail formidable pour tous ces ptis chiens qui ne demandent qu’un peu d’amour et de respect mais tout le monde ne peut pas être aussi investi comme vous l’êtes et il y a tellement de chiens à placer.
    Vous ne publierez peut-être pas ce que je viens d’écrire puisque je ne vais pas tout à fait dans le même sens que vous.
    Ça ne fait rien.
    Je continuerai à vous suivre et à vous envoyer un peu d’argent à chaque fois que je pourrais le faire.

    • 5 octobre 2020 à 7 h 29 min
      Permalien

      Bonjour, cela fait maintenant 13 ans que je milite pour le défense des galgos et je pense avoir acquis un minimum d’expérience concernant leurs placements …y’a qu’à, faut qu’on ..

  • 3 octobre 2020 à 13 h 20 min
    Permalien

    Odile, bonjour,
    Je n ai pas adopté dans votre association, mais je suis votre blog reguliérement. Il démontre bien que l humain est souvent abject, insensible, a la souffrance animale, et adopte quelques fois, parce que c est moins cher que d acheter chez un éleveur amateur, pour se donner bonne conscience, ou un tas de raisons inacceptables. J ai eu mon premier lévrier Saluki en 1985, adopté a un an, qui a rejoint mes deux setters irlandais, et un chat. C est là, que j ai craqué pour le groupe des lévriers. Ayant une grande maiso, et un grand terrain bien clos, nous avons eu jusqu a 6 chiens, canapés, fauteuils, et moi par terre pour regarder a télé. Ce premier lévrier nous a tout fait, pourtant pas maltraité avant. MAis l abandon l avait durement traumatisé. Il a fallu 6 mois avant qu il se sente bien, et arrete les grosses bétises. LE temps a passé, divers événements dans ma vie. puis connaissant le sort des Galgos, j en ai adopté un premier leshmanien, mais je ne connaissais pas vraiment mais bien consciente du probleme de santé a suivre regulierement. Je l ai gardé 7 ans, que du bonheur. Un grand trauma, et super contact immédiat. Mais toute sa vie il a eu peur de tout, bien sur il s améliorait, mais n a jamais eu l esprit tranquille en dehors de l appartement. J ai décidé d en readopter un deuxieme, eh bien voyez vous, sachant que certains pour toutes les raisons que vous evoquez, restent toute leur vie en refuge, je l ai choisi male, tout noir, et leishmanien. Par contre ce n est pas un trauma. Certes il est en appartement, et j ai hésité les deux fois, mais, finalement, ne sont ils pas mieux que de rester toute leur vie au refuge. Je parle des malheureux que personne ne regarde. Bien sur l ideal c est un terrain. Mais mes Salukis, porte ouverte, passaient plus de temps sur les canapés, que dehors, meme quand nous y étions, bien sur ils sortaient dans le jardin et courraient comme des fous, pendant un quart d heure, mais rentraient tres vite rejoindre les fauteuils. Je comprend votre position tout a fait respectable, mais c est tellement difficile de réunir toutes les conditions. Quant a l age, oui, c est compliqué! Merci pour tout ce que vous faites, ainsi que les refuges en Espagne. La protection animale, bien qu on en parle de plus en plus n a pas l air de s améliorer, j ai meme impression que c est de pire en pire. Triste constat. Bon courage, c est un combat perpétuel devant la misére humaine (je ne parle pas de finances, mais du coeur). Je continuerais a visiter votre site.

  • 3 octobre 2020 à 6 h 25 min
    Permalien

    Quelle magnifique bête ! Envoyez moi les conditions d’adoption par mail svp

    • 4 octobre 2020 à 9 h 59 min
      Permalien

      Bonjour, c’est à vous de faire la démarche de visiter notre site ou vous trouverez toutes les infos

  • 2 octobre 2020 à 15 h 08 min
    Permalien

    et moi je suis trop âgé, m’avez vous dit, Madame, et pourtant dans mon petit chez moi il serait heureux car le jardin est petit mais mon coeur est GRAND lui !!!
    Moi je n’en peux plus de toute cette souffrance des animaux, les vôtres, et tous les autres, abandonnés, les oubliés en ce monde d’égoïsme, de lâcheté, de barbarie, et moi qui ne peux me pencher que sur les vieux chats qui croisent ma route parce que je suis vieille aussi et que je risque de partir avant eux. Alors pour les 2 que j’ai recueillis je prie tous les soirs qu’ils s’en aillent douillettement chez moi, avec moi,… avant moi …

    • 2 octobre 2020 à 15 h 42 min
      Permalien

      Effectivement Mme Beaumadier, 83 ans c’est un âge avancé et il faut penser d’abord au loulou que vous laisserez derrière vous….

  • 2 octobre 2020 à 9 h 58 min
    Permalien

    Odile, vous avez une foi pas possible. Il faut comprendre vos quelques coups de gueule bien mesurés pourtant. Et surtout ne pas les prendre pour soi… Je trouve votre travail remarquable. Bon courage.

Commentaires fermés.