Il n’a jamais rien vu d’autre que les murs de sa prison..Adri , depuis 6 ans au refuge d’Ecija / Podenco à adopter via LSF

Il est arrivé au refuge d’Ecija il y a 6 ans et il y est toujours.

Ce n’était qu’un tout petit bébé à l’époque et qui avait toute la vie devant lui mais le mauvais sort l’a désigné à prendre perpétuité.

Il n’a jamais rien connu d’autre Adri, il n’a jamais rien vu d’autre que les murs du refuge d’Ecija, alors il s’est résigné. Puis les années ont passé et ses chances d’en sortir se sont réduites comme peau de chagrin.

Mais c’était sans compter sur Lévriers sans Frontières, qui n’aura jamais de cesse de venir en aide à ceux qui n’ont plus aucun espoir

Quand je l’ai vu pour la première fois arriver dans les bras de Sonia, je me suis demandée pourquoi il était là depuis si longtemps.

Oh là là ce regard et cette façon de s’aplatir au sol tout intimidé par notre présence.

C’est qu’il ne voit pas grand monde Adri mis à part les bénévoles, qui chaque jour, viennent nettoyer son box. Pendant ce temps-là il profite de la récré pour s’éclater avec ses copains de cellule.

Ils  font ce qu’ils peuvent pour donner de la tendresse à chacun des 100 chiens du refuge mais c’est qu’ils ne sont pas nombreux  et ils culpabilisent beaucoup de ne pouvoir faire plus.

Alors le plus beau cadeau que l’on puisse leur faire, c’est de nous engager à donner une chance à chacun de ces chiens qui n’en ont plus aucune.

A chaque fois que je vais là-bas, Sonia me sélectionne une dizaine de chiens, ceux qui ont le plus besoin de sortir, ceux qui sont là depuis tellement longtemps qu’on ne les voit plus

Quand Adri  est arrivé dans la cour il était complètement paniqué, se demandant bien à quelle sauce il allait être mangé. Il n’est pas comme ça d’habitude avec les gens qu’il connaît mais là, c’était un sacré défi pour lui que d’affronter le regard des étrangers.

On n’a jamais pu le photographier debout d’ailleurs.

Inutile de vous dire qu’il est gentil, ça crève les yeux.

Inutile de vous dire qu’il s’entend avec les autres chiens, c’est une évidence.

Inutile de vous dire qu’il est compatible avec les chats puisqu’il ne ferait même pas de mal à une mouche Adri.

Il aura besoin d’un copain chien , ça c’est impératif et un jardin aussi dans lequel il pourra se défouler et se pavaner au soleil .

C’est un grand timide, il faudra être patient avec lui, il a tout à apprendre Adri, tout à découvrir avec celui ou celle qui l’aimera pour la vie.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-17-octobre-fbm-petits-refuges/

Il a est né le 11 10 2014 et mesure environ 45 cm

Si vous désirez l’adopter, n’hésitez pas à remplir notre formulaire. Pour plus d’infos un seul n° : 0660153750

8 réflexions sur “Il n’a jamais rien vu d’autre que les murs de sa prison..Adri , depuis 6 ans au refuge d’Ecija / Podenco à adopter via LSF

  • 17 août 2020 à 18 h 34 min
    Permalien

    0660153750
    Je voudrais savoir comment adopter Adri, il est tellement attendrissant et nous avons tant d’amour à lui donner.
    Nous avons une petite chienne nue sans poil de 8 ans qui partage son espace sans restriction.
    Quel bonheur si nous pouvions avoir Adri et que de joie pour lui, il est tellement attendrissant.
    Nous sommes à ECHIROLLES 38130 à côté de Grenoble

    • 18 août 2020 à 10 h 02 min
      Permalien

      Bonjour, la première démarche est de remplir le formulaire de demande d’adoption, dès réception votre délégué de région vous contactera Merci

  • 16 août 2020 à 18 h 25 min
    Permalien

    Je suis en appartement et j’ai un levrier male de 3 ans je ne sais pas si adri peut trouver mieux je le laisse etre heureux ailleurs mais si je suis sa chance je le rendrai heureux

  • 15 août 2020 à 12 h 20 min
    Permalien

    Petit bonhomme…
    J’espère que SA famille le remarquera bien vite…
    Parce qu’il a passé toute sa vie en refuge,
    J’en profite pour dire qu’adopter un chiot est aussi un « sauvetage ».
    Je lis souvent que le choix d’un jeune est égoïste.
    Nous, nous avons adopté Fiti chez LSF,Novembre 2019,4 mois à son arrivée à la maison.
    Ce choix nous l’avons fait car un membre de ma famille 50kgs,68 Cm au garrot, noir comme le charbon dont les gens ont peur en ballade l’attendait aussi, Mohawk, berger allemand sociable mais sélectif , mon trésor.
    À l’époque, il n’y avait pas de loulous en accueil en France.Nous ne pouvions pas tester leur entente.
    Pour que cette adoption soit une réussite pour nous tous, humains et chiens, sur conseil de notre véto, nous avons fini par regarder la rubrique « chiot ».
    2 mois plus tard, mes yeux sont tombés sur Fiti. A croquer biensur comme tous les bb, joyeux aussi.Et après avoir lu les articles de Mme Brochot, vos témoignages aussi, en plus d’être sûre de l’intégration de mon titi dans la meute de mon loup, un autre sentiment est apparu.Ne pas le laisser grandir en refuge, ne pas laisser s’éteindre ce pétillement.
    Adri l’a vécu et bien d’autres…
    Mon titi est toujours un coquin, un calinou,mon loup le protége et le guide .Adoption réussie.
    Mais je sais qu’il sera mon dernier chiot( et je suis loin d’avoir 70 ans), mes futurs compagnons seront des »Lerika,Anastasia,Boris,Manuella,Bones,Aldo »(haaa,Aldo!Ma raison a failli perdre contre mon coeur)..
    Mais en espérant qu’il y aura toujours des adoptants pour les chiots pour que toute leur vie soit celle d’un loulou courrant en liberté et pas prostré à terre..

  • 15 août 2020 à 12 h 03 min
    Permalien

    que de crainte et de tristesse dans ce regard !!! il faut vite qu’une gentille personne, pourquoi pas une sénior pour ce petit loulou qui fait vraiment mal à le regarder. 6 ANS sans autre tendresse que celle des bénévoles qui font pourtant tout ce qu’elles peuvent mais il faut donner à chacun et là, y’en a beaucoup à s’occuper

  • 15 août 2020 à 12 h 02 min
    Permalien

    Petit ADRI je te souhaite une gentille famille. Néanmoins je sais qu’au refuge de Ecija tu y es bien soigné, chouchouté et câliné….Il ne faut pas hésiter de l’adopter. Il s’habituera vite à sa nouvelle vie, croyez moi ! Voilà un peu plus d’un mois, de ce même refuge, j’ai adopté BUDY sénior de 12 ans et 11 années dans le refuge…48 heures après son arrivée chez moi, BUDY était totalement intégré à la vie au sein de ma meute de loulous sauvés d’Espagne, galgos et podencos !! C’est un amour, un câlin, habitué au contact humain grâce à l’amour qui règne dans ce refuge ! …Tu trouveras une gentille famille ADRI…je suis certaine….Quelque part il y a bien quelqu’un pour toi !

  • 15 août 2020 à 11 h 46 min
    Permalien

    Pauvre petit bonhomme on voit la crainte dans ses yeux mais avec beaucoup de patience d’amour et de douceur il viendra doucement. Seul le temps et une douce famille fera son œuvre. Les pods sont tellement sympas et intelligents il comprendra à son rythme qu’il a enfin un ticket pour le bonheur. Je lui souhaite très fort et je l’embrasse encore plus fort.

  • 15 août 2020 à 11 h 07 min
    Permalien

    Pauvre petite misère !!!! ont voit dans ton regard toute tes craintes 😢 une gentille famille pour toi et ce regard deviendra pétillant de bonheur 😍

Commentaires fermés.