Les blablas d’Alua…merci Lydia de m’avoir choisie moi….

Bonjour la vie parce que jusqu’ici elle a été un enfer, comme vous ne pouvez même pas l’imaginer même dans vos cauchemars les plus sordides.

Je suis Alua, cette pauvre Alua qui est restée recroquevillée des mois entiers tout au fond de son box sans oser bouger, sans oser regarder même mes soigneurs que j’avais l’habitude de côtoyer chaque jour.

Ramper était ma seule façon de me déplacer, m’aplatir au sol pour me faire oublier et pour éviter de déclencher une de ses terribles colères.

Il m’a tellement battue et affamée pendant tant d’années..

Il m’a vidée de tous mes sens et portée après portée, il m’a usée jusqu’au jour où il m’a jetée comme une moins que rien dans une perrera avec mes deux marmots mal nés.

Deux bâtards dont il ne voulait pas, on était tous les trois condamnés à mourir

C’était en octobre 2019, et les protecteurs de la FBM sont venus nous chercher, je n’étais plus que l’ombre de moi-même, la peur vrillée au corps qu’il a brisé à coups de pieds.

Mes deux marmots avaient deux mois quand nous sommes arrivés au refuge, Paolo mon beau garçon qui est devenu fier et costaud et Paulina ma petite fragile qui a tout pris de moi…Ils ont grandi ici entre les 4 murs de notre prison car ils n’ont jamais été réservés.

Aujourd’hui je suis loin d’eux parce que j’ai eu la chance inouïe d’être adoptée par Lydia et je suis devenue une princesse, Princesse Diana.

J’ai souvent pensé à mes bébés que j’ai laissés et puis hier Lydia m’a annoncé qu’Odile avait décidé de les remonter samedi, il y avait deux places de libres dans le camion et ce sont mes deux marmots qu’elle a choisis.

D’habitude les chiots partent comme des petits pains, les gens se les arrachent mais il faut qu’ils soient Galgos tout entier et pas à moitié.

Je remercie le destin qui m’a mis sur le chemin de Lydia qui a un cœur gros comme ça et m’apporte aujourd’hui plus encore que ce que j’aurais pu espérer même dans mes rêves les plus fous.

Et je prie maintenant pour que mes deux ados, Paolo et Paulina soient très vite adoptés.

Merci Lydia de m’avoir choisie, moi Alua devenue Princesse Diana.

Et merci à Lévriers sans Frontières de n’avoir de cesse de sortir les plus démunis et de ne jamais accepter, ni tolérer les dictats de la société de consommation .

15 pensées sur “Les blablas d’Alua…merci Lydia de m’avoir choisie moi….

  • 7 juillet 2020 à 21 h 03 min
    Permalink

    Bonjour j’aimerais faire ma part pour sauver une lévrier je ne peux pas me déplacer aussi loin ….il y a t’il un moyen pour adopter près de Montréal. J’ai beaucoup d’amour a donner merci

  • 7 juillet 2020 à 20 h 48 min
    Permalink

    Bandes de mauvais gens ! faire ça à ces toutous, que le diable vous emporte !!!.
    Heureusement que toutes l’équipe est là pour vous les loulous milles merci pour eux.
    Jais envie de les serrer dans mes bras.

  • 7 juillet 2020 à 18 h 16 min
    Permalink

    Bonsoir, merci à cette belle âme à qui j’aurais une question à poser.
    Madame,où avez-vous acheté le harnais noir que porte le galgo bringe à droite sur la photo ?
    J’en ai deux pour mon Hiago mais il y a toujours quelque chose qui n’est pas parfait.
    Merci et belle vie à vos loulous. Fabienne.

Commentaires fermés.