Merveilleuse Zalea, mon doux caramel au beurre salé…Galga à adopter via LSF

Zaléa, je la surnomme «ma petite crâneuse ou ma petite merdeuse», tout dépend du moment, tout dépend de l’instant.

Cette petite est un cadeau du ciel tant elle est belle et lumineuse, on n’a de cesse d’avoir envie de la regarder et aussi de se demander pourquoi elle a passé toute une année au refuge.

Il faut la voir se dandiner en remuant son popotin, la queue fièrement relevée comme un gouvernail, ça lui donne un air de grande séductrice, mais ne vous y trompez pas, ce n’est pas une fille facile.

Ça c’est ma petite crâneuse.

On pourrait la comparer à un doux caramel au beurre salé, tout fondant, mais surprenant aussi par sa note un peu piquante qui se mêle à la douceur du sucré.

Elle est comme ça Zaléa, elle n’accorde pas sa confiance au premier venu. Il lui faut jauger l’inconnu qui va tenter de l’approcher, il lui faut un peu de temps pour se donner totalement, que ce soit avec les humains ou avec ses copains chiens.

Vous devrez montrer patte blanche avant de pouvoir espérer l’apprivoiser, il faut y aller tout doucement et c’est sûrement qu’elle se donnera à vous toute entière.

Je vous l’ai dit ce n’est pas une fille facile.

Mais quand elle aime, elle aime Zaléa et elle ne fait pas semblant. Elle s’attache, elle s’accroche comme une sangsue à l’humain qu’elle a élu comme son être de référence, son protecteur, son tout puissant qui va savoir la protéger de tous les dangers extérieurs. Elle a besoin de se sentir en sécurité auprès de son être aimé, c’est une fidèle , ce n’est pas le genre qui ira voir ailleurs…

En fait, elle a souvent peur, c’est une  farouche, elle vient assez facilement chercher de l’attention ou lorsqu’on on l’appelle, mais le moindre geste brusque ou maladroit peut la faire fuir….

Elle est comme ça Zaléa, il faut lui laisser le temps, ne pas la brusquer mais surtout chercher à la cerner pour mieux l’apprivoiser.

Avec ses copains chiens c’est pareil. Celui ou celle qui lui reniflera le derrière avec un peu trop d’insistance aura droit à un claquement de dents bien en règle. Mais c’est juste pour faire reculer l’intrus et lui faire comprendre qu’il ne doit pas aller trop vite en besogne, qu’elle a besoin d’un peu de temps pour faire connaissance.

Je vous l’ai dit, c’est une petite merdeuse, elle ne s’acoquine pas avec le premier venu, c’est le genre qui sait se faire respecter.

Elle se mérite Zaléa, comme quelque chose dont on a longtemps rêvé et qu’on peut enfin s’offrir à force de patience et de sacrifice.

C’est un diamant brut qui doit être taillé avec délicatesse et finesse.

Aujourd’hui, ça fait une semaine qu’elle est chez moi, il lui a fallu le temps de trouver ses marques au milieu de tous mes poilus, c’est qu’ici il y a du monde et qu’elle a eu fort à faire les premiers jours.

Oh là là, pauvre Zaléa, elle est très vite entrée dans la danse , elle n’a pas eu le choix avec moi.

J’allais oublier, elle avait été testée pas OK chats au refuge et ici elle l’ignore complètement. Il faut dire que Minette est OK chiens et depuis le temps qu’elle teste les galgos, elle connaît son boulot.

Zaléa est en accueil dans l’Aube (10) là où vous devrez venir la chercher. Elle est née en 2017 et mesure 62 cm. Il lui faudra impérativement un jardin. Elle pourra vivre sans autre chien si ses adoptants sont présents.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/zalea-f/

Si vous désirez l’adopter, n’hésitez pas à remplir le formulaire. Pour plus d’infos, vous pouvez m’appeler au : 0660153750

2 pensées sur “Merveilleuse Zalea, mon doux caramel au beurre salé…Galga à adopter via LSF

  • 6 juillet 2020 à 19 h 36 min
    Permalink

    Zaléa me fait penser à mon Elie, elle ne se donne pas comme ça ; si un confrère lui sent le derrière sans avoir eu son aval, elle lui fait comprendre comme Zaléa qu’elle n’est pas une fille facile.
    Je pense qu’elle devrait avoir des amoureux, cette belle fifille, élégante et racée.

  • 6 juillet 2020 à 16 h 37 min
    Permalink

    Bonjour Mme Odile Brochot,
    Cela fait quelques mois que je lis vos publications mettant en avant vos protégés.Cela dit, vous devriez écrire des romans car c’est joliment tourné!
    J’ai découvert le problème des Galgos récemment . Aimant les animaux et ayant de l’espace et du temps j’en ai adopté 3 qui n’ont pas de problème particulier.
    Il faut quand même dire que ce n’est pas facile tous les jours: attention aux poules, aux chats, aux fugues .En faisant abstraction de cela, ils sont attachants et charmants.
    Ce matin, il faisait frais; j’ai pensé: tiens on va faire une belle ballade à travers champ. Muni de la longe pour leur laisser la liberté de renifler, nous voilà partis jusqu’au moment ou un lièvre surgit et mes Belles détaler à toute allure avec la longe, et moi étalée au milieu du champ. j’ai eu la peur de ma vie. Elles ont été stoppées par les branchages dans un petit bois plein de buissons épineux. Plus de peur que de mal !
    Mais je ne dirais pas que ce fut une promenade agréable et désormais je n’en prendrais qu’un seul ; chacun son tour. Autant dire ce ne sont pas que des roses, il y a aussi des épines!

Commentaires fermés.