S’il vous plaît, je ne veux pas passer l’été au refuge d’Abyda Jaén …Moscu Galgo à adopter via LSF

Aujourd’hui je tente le tout pour le tout et je me présente à vous, moi Moscu.

Ça fait déjà un bon bout de temps que je suis sur le site d’LSF.

Moi je n’ai pas envie de passer l’été ici, c’est très dur vous savez, même si les bénévoles sont  dévoués et qu’ils font le maximum pour nous rendre la vie agréable.

C’est sûr, on ne manque de rien, on mange à notre faim et Lévriers sans Frontières y veille toujours mais l’enfermement, la chaleur, les hurlements des chiens, moi je voudrais fuir tout ça pour goûter enfin  au bonheur. Les conditions de vie sont tellement difficiles ici …

Il parait qu’il y a  un autre monde de l’autre côté de la frontière. …preuve à l’appui !!

Un monde où les galgos sont aimés et respectés, ça me parait tellement irréel tout ça, dormir au calme dans un bon dodo douillet, gambader à ma guise dans un jardin, me rouler dans la rosée le matin, et me faire dorloter, quel bonheur …

Ici, il y a du béton partout et des grands mûrs, ici, on ne voit rien, on a juste le plaisir d’entendre la porte s’ouvrir et de voir les bénévoles arriver pour qu’enfin, ils nous libèrent et que l’on puisse se défouler un peu dans la grande cour. C’est juste ça notre plaisir quotidien mais bon c’est quand même mieux qu’avant lorsque j’étais chez mon galguero, je ne sortais jamais et il faisait toujours noir.

Le 11 juillet sera le dernier voyage avant la rentrée

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-11-juillet-fbm-petits-refuges/

et j’ai bien cru que j’allais monter dans le camion de l’espoir, j’ai bien failli être adopté mais voilà patatrac les postulants ont changé d’avis au dernier moment alors tout le monde était très déçu.

Je suis un galgo très sympa, je n’ai pas de défaut, non mais je vous le jure c’est vrai. Je m’entends avec les copains, petits et grands, je suis compatible avec les  chats, je viens d’avoir 3 ans et je suis beau gosse en plus.

Il parait que j’ai des yeux à tomber par terre, toutes les filles sont folles de moi !!

Alors, je tente aujourd’hui de vous séduite car vous êtes ma seule chance de sortir d’ici avant l’été. Allez si vous avez un coup de cœur pour moi, n’hésitez pas à remplir le fabuleux formulaire, mais cette fois je veux que ce soit la bonne alors réfléchissez bien s’il vous plaît .

Ne vous lancez pas tête baissée parce que lorsque vous changez d’avis au dernier moment c’est une vie pleine d’espoir que vous laissez sur le carreau et aussi l’investissement des bénévoles Espagnols et de l’équipe de Lévriers sans Frontières que vous bafouez.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/moscu-m-abida-jaen/

Pour plus d’infos un seul n° : 0660153750 (en journée uniquement, pas de SMS et compulsifs s’abstenir) Merci

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

17 pensées sur “S’il vous plaît, je ne veux pas passer l’été au refuge d’Abyda Jaén …Moscu Galgo à adopter via LSF

  • 19 juin 2020 à 23 h 16 min
    Permalink

    dans un sens Monica vs avez raison mais on peut adopter même si on a pas de gros moyens financiers car on peut toujours freiner des dépenses inutiles, des babioles qui seront jetées à court terme, etc
    Pour l »amour de son animal on doit être prêt à faire des sacrifices pour lui donner tout ce dont il a besoin. Partager tout plein de choses avec son animal voire ses animaux c’est merveilleux et c’est bien plus important que certaines choses futiles et non nécessaires pour être heureux

  • 19 juin 2020 à 16 h 02 min
    Permalink

    Il faut penser à l’aspect financier ! L’achat du Galgo pour commencer (et qui sert uniquement à plus ou moins couvrir les frais avancés par l’association) … le transport pour aller le chercher… Au début, si le Galgo a la possibilité de courir, il se blessera ! Sa peau est hyper fragile et lui ne connaît pas ses limites ! Les premiers temps ils s’emballent ! Ils s’éclatent ! N’ont pas de limites ! Donc ils se blessent.
    Et ceci représente un coût certain.
    La nourriture ! Ensuite les vaccins , les garde ebentzrkkedcv

    • 19 juin 2020 à 16 h 09 min
      Permalink

      Mon commentaire est parti sans que je le veuille .. je disais les gardes éventuelles et encore d’autres dépenses ! Un animal peut coûter cher … il faut donc tenir compte de tout ça lorsque on adopte un Galgo ou autre chien … l’amour ne suffit pas …

    • 19 juin 2020 à 19 h 47 min
      Permalink

      Déjà Monica !!!!! On achète pas un galgo avec LSF on L’ ADOPTE 😙 oui un animal a un coup! nourriture, vermifuge,anti puce, bobologie les galgo ont un besoin particulier! !!!!mais l’amour et le respect sont essentiellement pour nos loulous d’amours 😗😗

    • 19 juin 2020 à 20 h 46 min
      Permalink

      J espère Moscu qu une âme sensible et généreuse va t entendre. Moi, je ne peux pas adopter car j ai un appartement de 50m2 pour moi Nala, Saphir et Ruby, mes trois chats. J ai dû entièrement le réaménager pour avoir de l espace pour leurs jeux, leurs courses parties. L adoption d un Galgo n est pas un achat, pour moi, c est une contribution aux frais, et de l aide pour ceux qui attendent. Lorsque je fais un don, je suis heureuse dans ma tête comme une enfant. L argent c est important, mais une vie de sauvée ça compte. Alors je me fait plaisir. Avec mes bébés, on a l essentiel et plus encore, donc je me suis dit que je ne quitterai pas ce monde sans rien faire. Il me reste de belles années, et j ai des projets pour la retraite.

    • 19 juin 2020 à 20 h 59 min
      Permalink

      L amour donne des ailes. Quand on veut on peut. Odile et toute son équipe en sont une preuve. Ces femmes sont des grandes, des battantes. Il faut avoir les trippes bien accrochées pour partir de là-bas, en laissant ces miséreux espérer. Et pourtant, elles ne baissent jamais les bras. C est un défit pour beaucoup, mais ça nous grandit, et quand enfin ils nous font confiances, on est récompensée. Alors on s aperçoit qu on est capable d aller encore plus loin. On en tire une grande fierté.

Commentaires fermés.