Iby, une semaine, un mois, un an, rien ne change pour elle sinon le rythme des saisons….Podenca à adopter via LSF

Que voyez-vous sur cette photo ? Une petite louloute un peu grassouillette ? Sans doute. Pas le canon de beauté qui fait qu’on ouvre sa fiche pour lire le descriptif et en savoir plus. Non, on passe à la suivante sans s’arrêter plus longtemps. Et c’est bien désolant.

Moi, je vois beaucoup de tristesse dans son regard, et surtout une terrible résignation. Elle est résignée à son triste sort, Iby. Et comment en serait-il autrement après cinq années chez son galguero puis une année au refuge ? Elle n’attend rien. De toute manière, les jours passent, toujours les mêmes. Une semaine, un mois, un an. Rien ne change, sinon le rythme des saisons.

Et les chiens aussi. Les nouveaux qui arrivent, ceux qui partent. Iby s’entend bien avec tout le monde, donc ça ne la dérange pas. Mais elle a vu beaucoup de ses copains monter dans le camion de l’espoir et puis disparaître à tout jamais. Elle a vu les bénévoles du petit refuge d’Arco Natura rire et pleurer en les mettant dans le camion. Elle les a entendues leur susurrer des mots d’amour, leur raconter qu’ils allaient commencer une nouvelle vie, avec une bonne famille qui les attendait et qui allait les aimer pour toujours. Loin de l’enfer espagnol, de la misère, de la terrible chaleur.

Mais elle ne comprend pas, Iby. Elle n’a jamais connu tout ça, la bonne famille, le dodo moelleux, les balades, les forêts. Tous ces mots n’évoquent rien dans sa petite tête. Elle voit juste les copains qui partent pour ne plus revenir. Alors elle se résigne. Elle mange, parce qu’elle s’ennuie, parce que c’est toujours ça de pris quand on a manqué, parce que ça occupe dans ces longues journées vides, parce qu’elle a juste l’instinct de survie. Celui qui lui a permis d’arriver vivante au refuge.

L’été approche à grands pas. Dans le sud de l’Espagne les températures approchent les 45, 50°. La chaleur vous écrase, vous terrasse. L’eau dans les seaux ne reste fraîche que quelques minutes, il faudrait la changer toutes les heures, mais les bénévoles sont peu nombreuses, elles travaillent, elles sont débordées et font au mieux, mais tout est tellement difficile. Et la chaleur oppressante n’arrange rien. Les chiens souffrent beaucoup de cette chaleur. L’ombre est rare, et les coins abrités pris d’assaut. Les chiens plus âgés souffrent plus que les autres. Iby n’a que six ans, bien des années encore devant elle, mais six années en Espagne, ça pèse lourd.

Va-t-elle encore devoir passer tout un été, annoncé comme caniculaire, là-bas ? Sa double peine, galguero puis refuge, va-t-elle s’allonger indéfiniment, jusqu’à plus d’espoir ? Elle est tellement gentille pourtant, notre petite Iby, toute douce, câline et proche des humains. Elle a un cœur en or. Elle s’entend bien avec tous les chiens et se désintéresse complétement des chats. Un petit bout de jardin, un bon dodo, un copain ou pas si ses maîtres sont présents, la campagne, un bout de forêt ou pourquoi pas le bord de mer ? On peut tellement rêver pour elle, qui n’a jamais dû beaucoup rêver.

Iby attend sa famille. Si vous avez une petite place ou un gros coup de cœur pour elle, faites qu’elle ne passe pas encore tout un été au refuge. Elle pourrait monter dans le camion de l’espoir du 11 juillet, et c’est à elle que les bénévoles du refuge susurreraient des mots d’amour, c’est à elle qu’elles raconteraient, avec plein de larmes de joie dans les yeux, qu’une famille l’attend pour la vie. Alors, toute fière qu’on l’ait choisie, Iby relèverait sa petite tête, dirait au revoir aux copains et monterait bravement dans le camion. En route pour sa nouvelle vie.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/iby-podenca-f-arco-natura/

Rêve ou réalité ? Bouteille à la mer pour notre petite Iby.

Val déléguée LSF des Côtes-d’Armor (22)

Iby est née en 2014, elle mesure 50 cm, s’entend parfaitement avec ses congénères et ne prête aucune attention aux chats. Si vous désirez l’adopter, n’hésitez pas à remplir notre formulaire, dès réception nous vous contacterons. Pour + d’infos un seul n°: 0660153750 ( pas de sms)

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-11-juillet-fbm-petits-refuges/

15 réflexions sur “Iby, une semaine, un mois, un an, rien ne change pour elle sinon le rythme des saisons….Podenca à adopter via LSF

  • 1 juin 2020 à 9 h 22 min
    Permalien

    Oh merci clemenson d’adopter la petite Iby je regarde sa fiche tous les jours elle me touche son regard me fait mal elle a le même regard résigné de ma petite podenca lorsque j’étais tombé sur sa photo et surtout parce qu’elle n’était pas un canon de beauté ni une jeunette c’était elle et personne d’autre. C’est une fifille merveilleuse douce câline discrète elle a mis plus 1 an avant de venir a nous. Aujourd’hui son regard pétille et je crois qu’elle est heureuse. J’en suis certaine.

  • 31 mai 2020 à 20 h 58 min
    Permalien

    Bonjour à toute l equipe de LSF et a tous les adhérents. J ai une pensée très forte pour notre Iby. J espère tout comme vous tous, qu elle sera dans le camion du 11 juillet. Je croise les doigts très fort Iby. Nous avons tous un cœur, alors arrêtons de choisir et répondons à l urgence. Apprenons à partager un peu de nos richesses avec ceux qui en ont besoin. La robe, la couleur, l âge, la race, est ce vraiment si important? Je pense que lorsqu on a choisi d adhérerà LSF, c est qu on a appris à connaître Odile. Notre grande patronne ne fait pas de différence, elle les aime tous, elle voudrait tous les sauver. Je lui fais confiance sans jamais ne l avoir vue. Quand on lit Odile, on lit la souffrance, la souffrance d une grande qui veut le meilleur pour tous ces êtres andoloris. Alors elle sait écrire pour mettre en valeur tous ces loulous. Et elle écrit avec ses tripes. Peu d écrivains savent mettre sur papier ce que notre patronne ressent. Toujours dans l art. Iby, on te veut dans prochain le camion, parce qu Odile réussira à te trouver une famille.

  • 31 mai 2020 à 9 h 08 min
    Permalien

    bonjour, c’est vrai je pense à elle tous les jours comment je ferais si elle était là, ce qu’on ferait etc je n’ai jamais eu de chien, et financièrement comment ça se passe, c’est dur de penser à toutes ces réalités

  • 30 mai 2020 à 17 h 37 min
    Permalien

    Iby, je croise les doigts pour que tu fasses partie du transport du 11 juillet 2020 et pour qu’une famille adorable soit là à t’attendre. Tu le mérites au centuple.

  • 30 mai 2020 à 17 h 00 min
    Permalien

    Petite puce, les canons de beauté partent plus vite… mais les canons sont des armes de guerres !!!
    Je te souhaite une vraie famille très vite. Ne perdons pas espoir…

    • 31 mai 2020 à 2 h 03 min
      Permalien

      Ma pauvre iby je suis de tout cœur avec toi, tu sais je vais te dire un secret nous avons adopté minnie à la spa petite femelle podenco croisée pinschers vu comme elle est brave et gentille je ne doute pas vu ce que j’ai lu sur toi et j’espère du plus profond de mon cœur qu’un jour ton tour viendra d’être adoptée crois moi ce n’est pas l’envie qui me manque de remplir ce fichu formulaire ….. je te fais pleins de câlins

      • 31 mai 2020 à 15 h 57 min
        Permalien

        Iby nous sommes prêt à te recevoir , nous allons remplir le dossier pour ton adoption . 3 amis t attendent à la maison . Tu pourras courir dans le jardin, ton coussin t attendra prêt de ceux de Coco, Cami et Pepito a l interieur .

        • 31 mai 2020 à 18 h 56 min
          Permalien

          un immense merci j espère que vous pourrez concrétiser l’adoption d’IBY

        • 1 juin 2020 à 7 h 56 min
          Permalien

          Bonjour Clemenson.
          Nous ne nous connaissons pas mais je vois que vous comptez adopter la petite Iby. Sachez que cette petite louloute me touche énormément et que je fais tout mon possible pour partager son histoire afin qu’elle trouve une famille. Si vous parvenez à l’adopter, pourriez-vous s’il vous plaît me le faire savoir par une petite réponse. Je serais tellement heureuse de savoir qu’elle a été adoptée. Bien à vous.
          Merci d’avance

          • 1 juin 2020 à 9 h 21 min
            Permalien

            Oh merci clemenson d’adopter la petite Iby je regarde sa fiche tous les jours elle me touche son regard me fait mal elle a le même regard résigné de ma petite podenca lorsque j’étais tombé sur sa photo et surtout parce qu’elle n’était pas un canon de beauté ni une jeunette c’était elle et personne d’autre. C’est une fifille merveilleuse douce câline discrète elle a mis plus 1 an avant de venir a nous. Aujourd’hui son regard pétille et je crois qu’elle est heureuse. J’en suis certaine.

  • 30 mai 2020 à 11 h 49 min
    Permalien

    Quel regard triste, éteint ! Pauvre louloute….Je croise les doigts et espère de tout coeur qu’une famille t’offrira canapé, et AMOUR ! car 6 ans ce n’est pas vieux ! je partage. Câlins ma belle.

  • 30 mai 2020 à 10 h 55 min
    Permalien

    IBY n’a que 6 ans et sera comme tous les podencos et podencas , un petit être gentil auprès de vous .Moi , je pense qu’elle fera résilience de ses années au refuge et elle s’épanouira auprès de vous .
    Pour vous convaincre je vais vous parler de notre adoption , celle de Sammy-Lee , un petit croisé pod dont personne ne voulait parce qu’il était croisé et …pas ok chat .
    Trouvé dans la rue blessé , âgé de 1 an , il est resté 5 ans , en pension , plus précisément 2 pensions puisque la 1ère a fermé et il a été récupéré par une autre assos .
    Il avait , lui aussi 6 ans quand nous avons décidé de lui donné sa chance , il en aura 10 au mois d’octobre .Si vous saviez l’être merveilleux , affectueux , intelligent qu’il est ! Il a fait résilience , je pense mais il a toujours en lui ,ce besoin de se sentir libre dans son espace , il reste plus longtemps que les autres , le matin et le soir , dans la cour , il regarde le ciel ,, il sent le vent , il hume l’air .
    Mon sentiment ( qui n’engage que moi ) c’est que ces titis qui sont au refuge longtemps , tiennent le coup et retrouvent confiance en l’humain grâce aux bénévoles qui leur donnent de la gentillesse .
    Si je n’en avais pas 6 , je prendrais IBY , il émane d’elle une grande gentillesse et IL FAUT QU’ELLE SORTE ! IBY réjouira votre coeur et vous ne regretterez jamais de l’avoir adoptée !

    • 30 mai 2020 à 13 h 25 min
      Permalien

      J’ai adopté 1 pod de 2 ans et demi dont 2 en refuge ! C’est un amour. Si je pouvais j’adopterais Iby mais je ne suis pas seule à décider. Les pods sont des chiens géniaux.

    • 30 mai 2020 à 16 h 28 min
      Permalien

      Pauvre puce,moi j’ai une place pour toi mais j’ai beaucoup de copains chats qui partagent la maison avec un copain chien,j’avais déjà rempli un formulaire mais on m’a dit que c’était risqué et pour le galgo et pour les chats,j’en suis bien triste😥

      • 3 juin 2020 à 22 h 12 min
        Permalien

        Gonzalez Domi
        Je ne comprends pas tout car la fiche d iby il est noté ok chats !!!!!! A moins qu’il y est autre chose . Peut être une autre fois vous pourrez adopter

Commentaires fermés.