Le témoignage de Laurence/ Une belle histoire d’amour..

Je voulais un chien depuis plusieurs années, nous avions un cochon d’inde, et nous nous étions dit dès qu’elle sera partie, nous envisagerons d’avoir un chien.

Notre cochonnette a vaincu presque 9 ans, d’après le vétérinaire, c’est exceptionnel de vivre aussi longtemps.

Elle était totalement apprivoisée, elle vivait dans la maison, son alimentation était contrôlée, et puis nous l’avons vu se dégrader et partir, malgré que ce soit un petit animal, nous y étions très attachés. Il y eut une bonne année de flottement, ces petits cris, nous ont beaucoup manqué…

Mon époux m’a fait la surprise pour nos 20 ans de mariage, de m’emmener dans un élevage de lévrier Whippet. J’en avais toujours parlé et voulu « UN LÉVRIER » et voilà Marley est arrivé dans la famille en octobre 2016, il avait 5 mois, je trouvais qu’il s’ennuyait, il jouait peu, l’idée était d’avoir un second chien.

sans vraiment chercher, j’ai regardé sur internet, je suis tombée par hasard sur le site LSF, j’étais comme hantée par ce site, j’ai tout lu, regardé chaque photo de tous ces chiens, lu les commentaires, lu les conseils, le protocole, règlements divers, lu le blog …enfin tout.

C’était une évidence, je devais adopter un chien sur ce site, cela m’a pris deux mois de réflexion avant de remplir le formulaire d’inscription, deux semaines avant de rencontrer la déléguée de ma région (avec qui, je garde un contact régulier), le choix du chien, alors là ! lequel !! j’ai laissé Odile la présidente et Nicole la déléguée se chargeaient du choix. J’ai attendu presque deux mois que mon chien arrive en France.

Si vous saviez le nombre incalculable de fois que j’ai regardé sa photo sur le site. c’est une immense joie d’attendre de son animal, l’excitation de préparer sa venue, le plaisir de lui acheter tout ce dont il aura besoin….et +

Odile et Nicole m’ont proposé Bury renommé Mozart, il était timide ++ il est rentré dans notre vie le 28 octobre 2017, j’en profite pour faire un clin d’œil à la session des adoptants de samedi 28 octobre 2017.

Nous étions nombreux, c’est un moment que je n’oubliais jamais, et aussi ne jamais oublier d’où vient son lévrier Galgo.

Les débuts n’ont pas été facile…..c’est aussi le début d’une magnifique histoire d’Amour.

Cela lui a pris du temps pour me regarder, mais maintenant à chaque fois qu’il me regarde dans les yeux, je peux comprendre merci de m’avoir sauvé, merci de m’avoir adopté.Un grand Merci à toute l’équipe LSF

Merci Laurence pour ce beau témoignage

Si vous aussi vous désirez raconter votre histoire d’amour , n’hésitez pas à m’envoyer vos textes accompagnés de vos photos en PJ à : directionlsf.international@gmail.com

( Surtout ne perdez pas patience, tous les témoignages seront publiés mais cette rubrique est victime de son succès et il y a une longue file d’attente )

Si vous désirez adopter un Galgo ou un Podenco, n’hésitez pas à consulter le site de Lévriers sans Frontières et à remplir un formulaire de demande d’adoption. Dès réception nous vous contacterons.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

6 pensées sur “Le témoignage de Laurence/ Une belle histoire d’amour..

  • 17 mai 2020 à 14 h 19 min
    Permalink

    Que dire après toutes ces belles histoires ?! Je fais partie de cette grande famille aliénée au regard et au caractère galgo . Les galgos sont magiquement aliénants !
    Belle vie à Mozart , plein de bonheur à vous tous !

  • 17 mai 2020 à 12 h 28 min
    Permalink

    Bonjour, c’est également mon rêve de pouvoir adopter un lévrier depuis toujours, il y a tellement de place dans mon coeur, j habite en appart, la forêt n est pas loin, les champs non plus, mais Est ce qu’il serait heureux avec moi en appart ? C est comme renoncer à un grand bonheur merci des conseils

  • 17 mai 2020 à 9 h 56 min
    Permalink

    bonjour Laurence Casiopé est arrivée le même jour mais nous n’étions pas là .Rentrant de l’étranger c’est Nicole qui a eu la gentillesse de nous la remonter . Nous sommes allés la chercher le lendemain . Une louloutte magnifique pleines d’angoisses de peur de l’humain Casiopé est une craintive . les 8 premiers jours elle essayait de se sauver quand on l’approchait elle faisait le cabri . Mon mari se sentait frustré de ne pas l’approcher ne pas la caresser se sauvant à chaque approche ou se mettait à trembler . Pour l’aider nous avons pris Mike un chiot de 6 mois bien dans ses pattounes . Mike est un bébé d’amour il a 2 ans 1/2 maintenant et il reste un bébé dans sa tête . Au début il était tout fou avec Casiopé 2 fois elle l’a mordu sans gravité quand elle a commencé à jouer avec la force qu’elle avait il s’est retrouvé 3 fois chez la véto . Auro notre filou noir arrivé le 15 décembre 2018 . Retour d’une adoption les premiers jours on été difficile des pipis 11 fois par jour les chats une catastrophe il grognait quand on le touchait dans son panier . Je n’arrivais pas à l’aimer . J’ai cherché pourquoi il faisait tout ça je ne pouvais pas baisser les bras et pour rien au monde je ne l’aurais rendu . Sa dernière famille avait un vieux chat qui l’attaquait et comme il faisait pipi partout du coup il le maltraitait en lui tirant les oreilles ou en lui criant dessus . Nous avons changé notre fusil d’épaule nous ne montions plus la voix nous le câlinions pour le rassurer . Les pipis se sont espacés mais il reste un chien qui stresse à chaque fois qu’on s’absente . Et il fait tout comme Mike et il ne peut pas rester sans lui on les appelle Laurel et Hardy . J’ai appris à l’aimer et pour rien au monde je le redonnerais . Merci d’avoir raconté votre histoire.

  • 17 mai 2020 à 9 h 17 min
    Permalink

    Bonjour Laurence.Que de souvenirs cette journée !Je m en souviens comme si c était hier.Il faisait froid et il y avait du brouillard,c est aussi ce jour là que mon fils et moi sommes venus chercher Tuly rebaptisée Nova.Je me souviens très bien de vous car nous étions juste à côté de vous pour le casse croûte, je vous ai dit que Nova était LE cadeau que je voulais pour mes 50 ans. Elle a rejoint la meute et tout se passe à merveille.Je vous adresse toute mon amitié et vous souhaite longue route avec vos amours.Patricia de la Sarthe.Bon dimanche à tous.

  • 17 mai 2020 à 8 h 05 min
    Permalink

    Et encore des larmes en se levant mais c une jolie histoire. J’ai déjà eu 4 lévriers, le 5ème a 12ans 1/2 et……. j’attends la 6eme pour fin juin. En me levant je la regarde sur mon téléphone, en déjeunant je la regarde sur mon ordi….. je ne pense qu’a elle toute la journée, je voudrais que les journées s’envolent jusqu’à fin juin….. tout est prêt pour la recevoir, tout ça pour dire que je comprends tous les adoptants et que les plus grands bonheurs c de les regarder, de les aimer….. bon nous sommes fous…. d’amour mais c tellement bon

    • 17 mai 2020 à 10 h 40 min
      Permalink

      J’ai attendu Isis 2 mois, elle est passée par le Tarn et Garonne, elle a été transportée par covoiturage, elle est arrivée au point fixé,où je l’attendais depuis 2h,bien en avance ,l’impatience était grande, puis j’ai pu la prendre dans mes bras, depuis 2 ans, que du bonheur

Commentaires fermés.