Le témoignage d’Anne / Ma minuit chérie tu me manques…

Ma Minuit chérie, ma Minuit jolie tu me manques…
Que dire… comment expliquer ce vide, cette faille sans fond qu’a laissé
ton départ il y a 4 mois.

En temps ordinaire c’est toi qui aurait témoigné, qui nous aurait
raconté la balade d’aujourd’hui, ta course folle dans ton grand champ,
ton plaisir flagrant de faire jaillir des gerbes d’eau après l’orage
dans ta course effrénée après le vent, ton envie, ton besoin impérieux
de courir, de jouer, de nous tourner autour incessamment en aboyant…

Mais voilà tu n’es plus là, ta joie de vivre, ta bonne humeur, ton effronterie… Tu me manques…
Tes câlins, ta façon de venir te blottir comme tes copains chats sur mes
genoux… Tu me manques…Les cache-caches dans les herbes hautes, tes lancés de joujoux dans les
airs, ta façon de secouer ta pieuvre comme une enragée… Tu me manques…

Malgré le fait que tu embêtais Margaux souvent, à vouloir jouer avec
elle sans cesse, à vouloir la faire courir avec toi, je le vois dans ses
yeux, je le vois dans son attitude… Tu lui manques…
Saloperie de crabe, tu étais jeune, à peine 8 ans, tu étais belle, tu
étais si pleine de vie, remplie de ce besoin incroyable de profiter de
tous ces instants de plénitude… Tu me manques…

Pourquoi après tant de misère la vie ne t’a t-elle accordé que 5 années,
tu méritais de longues et belles années de bonheur… Tu me manques…


Tu es partie avec un bout de mon cœur et tu resteras à jamais avec moi.
Je ne saurai jamais comprendre comment après tant de souffrance
infligée par les humains tu as su tant nous donner, tu étais un cadeau,
un ange dans notre maison, la vie avec toi était un bonheur permanent…
Ma Minuit tu me manques tellement…
Ta petite tête penchée, ton petit crâne défoncé par les coups, tes
petits yeux malicieux… Tu me manques…
Je t’aime ma Nuit-Nuit, je t’aime ma P’tite Chieuse, je t’aime mon petit
Rayon de Soleil Noir… Tu me manques…

Merci Odile pour ce cadeau merveilleux qui nous a été enlevé trop tôt…

Merci Anne pour ce beau témoignage

Si vous aussi vous désirez raconter votre histoire d’amour , n’hésitez pas à m’envoyer vos textes accompagnés de vos photos à : directionlsf.international@gmail.com

( Surtout ne perdez pas patience, tous les témoignages seront publiés mais cette rubrique est victime de son succès et il y a une longue file d’attente )

Si vous désirez adopter un Galgo ou un Podenco, n’hésitez pas à consulter le site de Lévriers sans Frontières et à remplir un formulaire de demande d’adoption. Dès réception nous vous contacterons.

13 réflexions sur “Le témoignage d’Anne / Ma minuit chérie tu me manques…

  • 8 mai 2020 à 13 h 22 min
    Permalien

    C’est très dur quand on pert un de nos petits compagnons 😢 je l’ai pleuré de long mois ma Jaffa ma 1ère saluki …. la blessure au coeur est refermé mais pas cicatrisé !!!! et ça fait 15 ans qu’ elle est partie 🌈 bon courage a vous

  • 8 mai 2020 à 12 h 10 min
    Permalien

    Très beau témoignage d’amour et de respect envers cette jolie galga, qui s’est envolée bien trop tôt ! Merci Anne et courage !

  • 8 mai 2020 à 10 h 57 min
    Permalien

    Nous sommes de plus en plus nombreux sur ce blog à parler de notre amour inconditionnel pour nos chiens, et quelle émotion chaque jour de lire ces témoignages. Je redoutais ce jour où il allait être question du « Grand départ ». Cher ANNE, ce matin vous touchez le point le plus douloureux dans notre coeur. Tous nous avons été concernés, nous le sommes en ce moment, ou bien nous le serons demain. C’est inacceptable à nos yeux et pourtant…. Je vous assure que tous ici partageons votre chagrin immense. Quelle chance, elle a eu de vivre avec vous tout ce qu’elle a vécu. Je peux vous trouver des tonnes de choses rassurantes à vous dire, mais au fond de moi je n’y crois pas et vous non plus. Courage Anne. Encore une fois, je pleure.

  • 8 mai 2020 à 10 h 52 min
    Permalien

    Je vous lis et je n’ose imaginer la douleur, le froid, le manque qu’un être comme elle peut laisser lors du grand départ 😭.

  • 8 mai 2020 à 10 h 37 min
    Permalien

    je viens juste de lire votre histoire et celle-ci me touche énormément au point d’en pleurer . On leur donne tellement d’amour et le jour ou ils partent on a l’impression qu’ils n’ont pas assez profité de leurs nouvelles vies . Un chien est comme un ange. Il vient dans nos vies pour les remplir d’amour et s’en va un jour tout en continuant de veiller sur nous. Bon courage

  • 8 mai 2020 à 9 h 46 min
    Permalien

    Encore un très beau témoignage, c’est évident ces chiens sont qu’amour et une infinie bonté, et je sais que le jour de leur départ, ils nous laisserons un immense vide. Et parfois j’y pense…

  • 8 mai 2020 à 9 h 15 min
    Permalien

    Madame,votre hommage boulversant m a plongée dans le meme drame que j ai vécu ,il y a bientot 4 ans avec mon kimy ,grand trauma qui N a pas surmonté ce crabe et qui l a emporté. Je le pleure encore,il me manque toujours autant ét tôus les 2 nous étions si fusionnéls que cet amour personne ne peut le remplacer je vous souhaite beaucoup de courage

  • 8 mai 2020 à 9 h 14 min
    Permalien

    Quel magnifique témoignage d’amour ! Notre Bianka est partie elle aussi, à 10 ans , rongée par un cancer des os. Un portrait d’elle nous adresse chaque jour un doux regard sur un des murs du bureau. Téa est alors entrée dans notre vie quelques mois plus tard. C’est une autre galga, un autre caractère, une grande bourrique qui me fait gendarmer mais qui nous comble de tant de tendresse. Une autre étape de bonheur qui ne nous fera pas oublier Bianka , bien sur, mais qui consolidera le respect que nous devons à ces chiens si tendres et si affectueux.

  • 8 mai 2020 à 9 h 09 min
    Permalien

    Quel beau témoignage d’amour, c’est très triste, courage

  • 8 mai 2020 à 8 h 20 min
    Permalien

    Je voudrais tant vous consoler Anne ! Je n’ai pas de mots !
    Oui , tout ça , cette barbarie , ce cancer tellement injuste pour votre petite magnifique fifille noire , c’est trop terrible MAIS cet amour qui vous a liées reste en vous pour toujours , douloureux, inhumain !
    MINUIT est là , toujours , dans cet hommage de tendresse infinie , plein d’amour et de chagrin , mais , elle est là et restera toujours près de vous , elle s’est installée définitivement dans votre coeur . ( je le sais parce que , moi , aussi , je le vis …..L’AMOUR INSTALLE DEVIENT INVISIBLE AU REGARD MAIS NE PART PAS !

Commentaires fermés.