Le témoignage d’Anne / Ma minuit chérie tu me manques…

Ma Minuit chérie, ma Minuit jolie tu me manques…
Que dire… comment expliquer ce vide, cette faille sans fond qu’a laissé
ton départ il y a 4 mois.

En temps ordinaire c’est toi qui aurait témoigné, qui nous aurait
raconté la balade d’aujourd’hui, ta course folle dans ton grand champ,
ton plaisir flagrant de faire jaillir des gerbes d’eau après l’orage
dans ta course effrénée après le vent, ton envie, ton besoin impérieux
de courir, de jouer, de nous tourner autour incessamment en aboyant…

Mais voilà tu n’es plus là, ta joie de vivre, ta bonne humeur, ton effronterie… Tu me manques…
Tes câlins, ta façon de venir te blottir comme tes copains chats sur mes
genoux… Tu me manques…Les cache-caches dans les herbes hautes, tes lancés de joujoux dans les
airs, ta façon de secouer ta pieuvre comme une enragée… Tu me manques…

Malgré le fait que tu embêtais Margaux souvent, à vouloir jouer avec
elle sans cesse, à vouloir la faire courir avec toi, je le vois dans ses
yeux, je le vois dans son attitude… Tu lui manques…
Saloperie de crabe, tu étais jeune, à peine 8 ans, tu étais belle, tu
étais si pleine de vie, remplie de ce besoin incroyable de profiter de
tous ces instants de plénitude… Tu me manques…

Pourquoi après tant de misère la vie ne t’a t-elle accordé que 5 années,
tu méritais de longues et belles années de bonheur… Tu me manques…


Tu es partie avec un bout de mon cœur et tu resteras à jamais avec moi.
Je ne saurai jamais comprendre comment après tant de souffrance
infligée par les humains tu as su tant nous donner, tu étais un cadeau,
un ange dans notre maison, la vie avec toi était un bonheur permanent…
Ma Minuit tu me manques tellement…
Ta petite tête penchée, ton petit crâne défoncé par les coups, tes
petits yeux malicieux… Tu me manques…
Je t’aime ma Nuit-Nuit, je t’aime ma P’tite Chieuse, je t’aime mon petit
Rayon de Soleil Noir… Tu me manques…

Merci Odile pour ce cadeau merveilleux qui nous a été enlevé trop tôt…

Merci Anne pour ce beau témoignage

Si vous aussi vous désirez raconter votre histoire d’amour , n’hésitez pas à m’envoyer vos textes accompagnés de vos photos à : directionlsf.international@gmail.com

( Surtout ne perdez pas patience, tous les témoignages seront publiés mais cette rubrique est victime de son succès et il y a une longue file d’attente )

Si vous désirez adopter un Galgo ou un Podenco, n’hésitez pas à consulter le site de Lévriers sans Frontières et à remplir un formulaire de demande d’adoption. Dès réception nous vous contacterons.

13 pensées sur “Le témoignage d’Anne / Ma minuit chérie tu me manques…

  • 8 mai 2020 à 19 h 18 min
    Permalink

    quel bel hommage ! nous passons tous par là un jour ou l’autre et à chaque fois c’est un drame et il n’y a rien à faire rien à dire pour adoucir notre chagrin. je ne vous cacherai pas que j’ai des larmes plein les yeux
    J’ai toujours eu chiens et chats et il n’y en a pas 1 que j’oublierai car je les ai tous aimé de tout mon coeur. Actuellement nos 2 galgas et un ptit copain de la Réunion emplissent nos vie de joie, de douceur mais aujourd’hui je suis morte d’inquiétude car ma 1ère galga doit être opérée jeudi. Elle a une boule dans le cou qu’il faut retirer. J’ai confiance en ma véto mais je sais bien que ce sera une intervention à risque vu l’emplacement. J’ai la trouille pour ma fifille et sa copine va être perdue de ne pas voir sa soeusoeur pendant toute une journée (au mieux )

  • 8 mai 2020 à 16 h 16 min
    Permalink

    Il n’y a que les personnes qui aiment leurs chien inconditionnellement comme un membre de la famille à part entière qui comprennent le manque d’eux…ils nous quittent toujours trop tôt. Mais comme avec tous les êtres qui nous sont chers restes toujours les bons souvenirs au fond de notre cœur on ne les oublient jamais nos petits anges. Mes pensées sincères vous accompagnent dans cette épreuve.

  • 8 mai 2020 à 14 h 20 min
    Permalink

    Mon dieu j ‘ avais le même , plastron blanc et petites chaussures blanches mon coco qui lui aussi est parti à cause du crabe , à vous lire je ressens cette tristesse et cette passion , comme je vous comprends merci de votre témoignage

Commentaires fermés.