Les blablas de la présidente d’LSF/ Bravo à nos héroïnes Espagnoles

C’est une période difficile que nous vivons tous tant bien que mal mais la vie doit continuer malgré tout…

Certains pensent que, ma foi, il y a bien pire en ce moment que de pleurnicher sur le sort des galgos et des podencos et  que nous devrions plutôt nous occuper de ce qui se passe chez nous avant de regarder ailleurs.

Mais à chacun son combat et le mien c’est là-bas que je le mène et que je le mènerai toujours auprès de mes amis Espagnols.

En Espagne, terre de mort pour des milliers de Galgos et de Podencos et pire encore en cette période de pandémie. Je n’ose imaginer ce qui peut bien se passer actuellement dans les gourbis infâmes où sont détenus les chiens qui d’habitude déjà crèvent de faim alors là, pensez bien…

Sans parler des refuges saturés puisque les chiens ne peuvent plus en sortir  et qui sont tous fermés au public, laissant derrière leurs portes  des milliers d’autres qui mourront faute de capacité d’accueil.

La situation devient de plus en plus compliquée  car les mesures de confinement ont été renforcées et les bénévoles ne peuvent plus se rendre qu’à tour de rôle dans les refuges.

Imaginez-vous une seule personne à la fois pour s’occuper des chiens et tout nettoyer.

C’est un travail de titan pour ces femmes courage alors je tiens aujourd’hui  à saluer les héroïnes Espagnoles engagées en protection animale.

Je peux vous certifier qu’il faut avoir une sacrée force de caractère et un engagement sans limites   pour ne rien lâcher dans ces conditions.

Il faut savoir qu’en Espagne, les refuges ne perçoivent aucune subvention de l’état et qu’ils doivent s’autofinancer, que ce soit les grands refuges comme la FBM ou les petits.

Actuellement ils manquent de tout, il n’y a plus d’argent qui rentre car ils n’ont plus aucune possibilité de faire des animations.

A Ecija, Sonia est obligée d’aller en ville chercher les croquettes au compte-gouttes avec sa voiture car elle ne peut plus être livrée sachant qu’il faut 90 sacs de 20 kg chaque mois pour tous les chiens, et bien chapeau, parce qu’il faut les porter !!

En plus elle ne trouve plus d’eau de javel pour désinfecter car les magasins sont dévalisés et le pompon, ce week-end la pompe à eau est tombée en panne alors elle doit charrier les seaux.

A Tobarra la situation est identique mais Carmen garde l’espoir tout de même. Elle dit que c’est grâce à LSF parce qu’elle sait que nous serons toujours là pour la soutenir et pour aider si besoin.

Et c’est ce que nous avons fait. Pour chacun de  nos refuges partenaires deux palettes de croquettes  vont être livrées et nous avons apporté une aide financière de 3000 euros pour chacun d’entre-eux afin qu’ils puissent sortir un peu la tête hors de l’eau.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Bravo à toutes les héroïnes Espagnoles engagées en protection animale, vous êtes formidables !!

15 pensées sur “Les blablas de la présidente d’LSF/ Bravo à nos héroïnes Espagnoles

  • 1 avril 2020 à 14 h 29 min
    Permalink

    bonjour à vous

    bravo pour ces actions
    je soutiens vivement cela
    concrêtement j’ai viré des sommes à la FBM

    je vais continuer avec vous pour vous soutenir selon mes moyens
    mais chacun doit apporter une pierre à l’édifice et cela marche
    je consulte le site tous les jours je fais le nécessaire
    trop heureuse d’être avec mon toutou Féfito
    Je pense bien fort à vous tous pour votre dévouement

    Bises
    Sylvie

  • 31 mars 2020 à 14 h 48 min
    Permalink

    il y a tant de besoins dans notre cher pays que ce soit pour les animaux et pour les plus démunis, les fragiles qu’ils soient jeunes ou vieux. En y pensant, essayer de trouver un pansement pour eux, çà me donne le tournis ! Nos chiens qu’ils soient d’Espagne ou de nos îles sur lesquelles je ne poserai jamais les pieds , ont encore plus besoin d’aide compte tenu du confinement. Il n’y a plus de réserve de croquettes, vermifuges, et autres produits indispensables pour les soigner. Que faire ? faire des dons oui bien sûr mais what else ?

  • 31 mars 2020 à 14 h 40 min
    Permalink

    Grand merci à toutes ces belles âmes qui oeuvrent en ce moment très difficile. Une pensée pour tous les loulous dans les refuges là-bas en Espagne, et pire chez leur galguero ; pour toutes les spa également. Bravo à tous. Merci à LSF pour son indéfectible soutien.

  • 31 mars 2020 à 14 h 21 min
    Permalink

    Oui chacun aide à sa manière et il faut rester fort en ce moment . Il y a beaucoup d’entraide et les animaux en font partis. Il y a beaucoup d’abandons et des cons en plus qui désinfectent les pattes de leurs animaux avec de la javel c’est du n’importe quoi . Les refuges en Espagne ont un grand mérite celui de se battre pour eux et de continuer sans baisser les bras malgré ce qui se passe . Oui se sera dur mais la solidarité sera là . Et nous nous relèverons encore plus fort . Bon courage à vous tous en Espagne et faites bien attention

  • 31 mars 2020 à 12 h 44 min
    Permalink

    Bonjour il n’y a pas un combat meilleur qu’un autre que ce soit la PA les restos du coeur, aides aux SDF , chacun fait selon ou son coeur va !! Elles sont formidables ses Espagnols, respect et merci j envoie un petit chèque pour aider les refuges . Prenez soin de vous

Commentaires fermés.