Zaléa, une Galga discrète, un peu secrète et qui mérite enfin de trouver la paix…A adopter via LSF / Transport à venir

Je suis un petit bout de Galga, je m’appelle Zaléa et ça va faire bientôt un an que je suis au  refuge.

Vous allez certainement me demander ce que j’ai fait pour mériter cela ?

En fait je ne suis pas vraiment compatible avec les chats, j’ai tendance à m’y intéresser d’un peu trop prêt et puis je suis une grande timide, un peu farouche.

Je reste sur mes gardes lorsque je ne connais pas car mon ancien maître ne m’a pas laissé de très bons souvenirs, il était très dur avec moi.

Il faut m’aborder avec tact, ne pas me brusquer et lorsque je me sens en confiance je me laisse amadouer. Oh ! je ne prétends pas que d’emblée je vais m’abandonner dans vos bras mais ça viendra. Tous les gens qui ont adopté des Galgos comme moi pourront vous le certifier.

Doucement mais sûrement je serai capable de tant vous  donner, de vous accorder une telle confiance que chaque pas en avant sera une petite victoire et qu’un jour je n’aurai d’yeux que pour vous.

La vie au refuge n’est pas un bon environnement pour les Galgos comme moi, il y a beaucoup de stress  et je suis certaine que dès que je serai dans une famille aimante et patiente j’évoluerai favorablement .

Voilà pourquoi une si jolie galganette comme moi, est restée presque une année au refuge.

Une seconde peine pour tous les galgos comme moi qui n’ont pas eu la chance d’être correctement traités. Ce n’est pas le cas pour mes copains bien dans leur tête et qui vous font la fête.

Moi aussi je vous la ferai la fête mais plus discrètement et pas tout de suite

Comme quoi il ne suffit pas d’être beau pour plaire, il faut aussi être parfait.

Je suis une discrète , je cache dans ma tête quelques vieux démons bien ancrés , à vous de trouver la clé de ma boîte à secrets.

J’aurai besoin d’un copain bien dans ses baskets qui m’aidera à prendre confiance et d’un jardin aussi pour pouvoir courir librement.

Si je suis adoptée, je pourrai voyager le 04 avril. Je suis née le 25 mars 2017 et je mesure 62 cm

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-04-avril-fbm-ecija/

J’espère que quelqu’un lira ce texte et fera le geste de remplir le fabuleux formulaire pour moi.

Si vous désirez + d’infos un seul n° : 0660153750

3 réflexions sur “Zaléa, une Galga discrète, un peu secrète et qui mérite enfin de trouver la paix…A adopter via LSF / Transport à venir

  • 11 mars 2020 à 13 h 29 min
    Permalien

    Il est vrai qu un galgo détendu ca aide à l arrivée dans une nouvelle famille.
    Pour autant, même seule, une galga craintive va très bien évoluer dans une famille aimante, cela prendra un peu plus de temps voilà tout…
    Et c est tellement merveilleux, un chien qui s éveille au bonheur…les sociables font la fête à tout le monde, les craintifs, qu’à vous.Un amour indéfectible va naitre.Le bonheur pour les deux!
    Notre timide Yuna et nous, c est l’amour fou.
    Surtout, n hesitez pas, vous aussi vous avez ce pouvoir. L amour, toujours.

  • 11 mars 2020 à 11 h 12 min
    Permalien

    Si çà peut te rassurer Zaléa, je vais te raconter le parcours de mon Pistachin qui chez son galguero, n’avait connu que maltraitance. Lorsqu’il est arrivé chez moi en Septembre 2018 il avait peur des humains, des voitures, du moindre bruit, bref de tout. Quand je mettais sa laisse il faisait pipi de peur, ses yeux me disaient : môman je suis désolé c’est plus fort que moi mais çà me stresse tellement ! Pendant 6 mois, je n’arrivais pas à franchir une porte sans peur.Avec patience et amour les petits progrès se réalisaient, parfois un pas en avant et deux pas en arrière, mais on y arrivait lentement sans me brusquer. Môman a su m’accepter tel que j’étais. Aujourd’hui je suis un galgo heureux,très taquin avec môman !mais je ne vous cache pas que je me blotti encore dans les jupes de môman quand un humain me fait peur surtout les hommes ! Il ne faut pas hésiter d’adopter un craintif, c’est tellement du bonheur de l’accompagner sur le chemin de la confiance ! Bonne chance Zaléa !

  • 11 mars 2020 à 9 h 29 min
    Permalien

    C’est vrai ! Il faut du temps, du calme et de la patience. Unta est arrivée chez nous en ayant peur de tout :des gens et du moindre bruit extérieur. Depuis, maintenant une bonne année (ça fait maintenant deux ans et demi qu’elle est chez nous) c’est une belle galga heureuse. Elle nous a accordés sa confiance, son amour mais juste à nous deux ses parents. Les autres personnes lui font toujours peur, une peur incontrôlable. En ballade,si une personne s’arrête pour discuter avec nous, elle se cache derrière son maitre a qui elle voue un amour sans limite et c’est très beau à voir.
    Au bout de deux ans et demi, elle évolue encore et ce n’est que du bonheur. Je pense que Curra, sa grande soeur l’a énormément rassurée a son arrivée.

Commentaires fermés.