Notre petite Marta vient d’être amputée…Elle est à adopter / Transport du 29 février

Marta est arrivée au refuge avec deux autres galgos qui avaient comme elle d’anciennes fractures recalcifiées.

Trois pauvres créatures qui n’avaient plus que la peau sur les os, Marta tenait à peine debout.

On a eu beaucoup de peine quand on les a vus déambuler tous les trois clopin-clopant .

Le galguero à qui ils appartenaient les a emmenés dans cet état-là, trois cassés qui ne lui servaient plus à rien et dont il s’est débarrassé comme si c’était du matériel.

Allez hop à dégager !! Et à la Fondation Benjamin Mehnert on repart  !!

C’est inimaginable…

Le pire c’est que les fractures ne dataient pas d’hier, elles étaient vraiment très anciennes, il les a laissés tous les trois dans cet état, je ne vous explique pas ce que doivent endurer ces pauvres chiens avec de telles fractures qui se consolident naturellement et en plus il a utilisé les femelles pour la reproduction …

Ils ont une pierre à la place du cœur ces galgueros, comment peut-on laisser un animal souffrir comme ça ?

La pauvre Marta avait encore les mamelles pleines de lait et elle était épuisée, elle avait du mal à marcher avec ce poids mort à l’avant

Et Congo était lui-aussi bien handicapé,

les radios ont montré de multiples fractures à une patte et à la mâchoire , il n’y avait vraiment aucune intervention possible.

Les deux ont été amputés.

Congo que nous avons remonté en décembre a été adopté par Amandine, ce fût le coup de foudre entre eux-deux.

Et puis cette pauvre Marta qui était tellement maigre et tellement faible qu’on a dû attendre pour procéder à l’intervention, ses plaquettes étaient très basses et le risque anesthésique non négligeable.

Ce n’est jamais de gaieté de cœur que les vétérinaires amputent un chien mais dans les deux cas il n’y avait vraiment rien à faire d’autre.

Il n’y a que Lætitia qui a été opérée, les dégâts étaient moins importants.

Marta est d’un tout petit gabarit et légère comme une plume, cette petite est un ange.

Elle est toute timide sans être craintive, très calme aussi.

J’espère qu’elle sera adoptée afin qu’elle puisse voyager dans le transport du 29 février.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-29-fevrier-fbm-ecija/

Si vous avez un coup de cœur pour elle , n’hésitez pas à remplir notre formulaire.

Pour plus d’infos, un seul n° 0660153750 (Pas de SMS s’il vous plaît)

3 réflexions sur “Notre petite Marta vient d’être amputée…Elle est à adopter / Transport du 29 février

  • 7 février 2020 à 14 h 50 min
    Permalien

    Vite des lois urgent😠😠😠👊👊

  • 1 février 2020 à 7 h 45 min
    Permalien

    Pauvre louloute. J’espère que tu trouveras une vraie famille qui saura te rendre heureuse. C’est une honte de voir des horreurs pareilles. Il faudrait vraiment une loi qui interdise la maltraitance et qui oblige aux propriétaires à financer les frais des soins.

  • 30 janvier 2020 à 12 h 21 min
    Permalien

    mais ces sauvages de gualguéros ne sont donc jamais condamnés !!! n’y a t-il aucunes lois dans ce pays pour punir ces tortionnaires ! Bravo à ceux qui passent leur vacances dans un pays pareil ! comment peut-on interdire, au niveau international ce genre de tortures et interdire aux sauvages de posséder des animaux …

Commentaires fermés.