Les blablas de la présidente d’LSF/ Chiens Kleenex

De nos jours on consomme du chien comme on consomme des KLEENEX et c’est de pire en pire, le constat est navrant.

Des formulaires ,j’en brasse tous les jours, sur dix une bonne moitié est à jeter, les postulants à l’adoption idéalisent complètement le fait de s’engager pour un être vivant.

Un chien a des besoins essentiels et même s’il a une tête d’ange, il défèque, il urine, il aboie et s’il s’ennuie il détruira portes, fenêtres au départ puis le reste ensuite….

Et à ce moment-là manu-militari, nous serons priés de le récupérer dans les meilleurs délais.

Un chien n’est pas une peluche que vous allez poser sur votre lit et qui va vous attendre bien sagement sans bouger.

C’est la raison pour laquelle je refuge la majorité des demandes avec des heures d’absences et sans congénères et pire encore lorsqu’il s’agit d’un appartement.

Il ne faut pas oublier qu’un galgo est un chien de meute, la proximité avec ses congénères est essentielle à son équilibre.

Ce n’est pas que je préfère les laisser en Espagne, c’est souvent ce qu’on me jette à la figure en cas de refus, mais je sais par avance ce qui va se passer et je sais aussi par expérience qu’à ce moment-là vous ne nous laisserez pas le choix et que nous devrons récupérer le vilain petit canard dans les plus brefs délais.

Pour le mettre ou ?

A nous de nous débrouiller parce qu’à ce moment-là vous n’en avez plus que faire, l’essentiel pour vous étant de retrouver votre tranquillité.

C’est sans aucun sentiment de culpabilité que vous vous débarrasserez de celui qui n’a pas respecté les termes de votre contrat moral, parce que vous aurez toujours de bonnes raisons et que c’est toujours pour son bien.

On la connaît la chanson …

L’abandon est devenu un acte normal et banal, tout comme l’adoption d’ailleurs.

Chien KLEENEX, qu’on jette  tout comme le font les GALGUEROS !!

Les adoptants qui nous rendent leur chien ne valent pas mieux qu’eux, ils sont pire encore parce que le galguero, lui, n’a rien promis.

18 pensées sur “Les blablas de la présidente d’LSF/ Chiens Kleenex

  • 28 janvier 2020 à 11 h 28 min
    Permalink

    c’est la réalité, les gens sont inconstants, sans honneur, ne tiennent pas leurs promesses, un animal est bien plus fidele c’est sur !!!

  • 28 janvier 2020 à 11 h 24 min
    Permalink

    J’ai toujours voulu un chien car petite le BA de mon papa était mon meilleur ami. Par contre j’ai attendu 1. D’avoir un jardin 2. Que mes enfants soient grands. Je n’ai pas fait tout juste mais au moins ces 2 points. Je savais qu’un chien était un enfant supplémentaire. Je sais que je ne prendrai plus de chiots car trop d’investissement… un jour à midi j’ai vu un homme sortir de son immeuble avec un chien . Déjà là j’ai eu beaucoup de peine pour ce Loulou car monsieur en habit de travail donc le chien seul… je n’ai pas eu le temps de payer ma place de parc qu’il rentrait déjà 😢… Je travaille aussi mais je m’arrange pour que mes chiennes ne restent pas plus de 4 heures seules. Et c’est du stress et une sacré organisation mais c’est comme ça! Et si j’ai pris un deuxième Galgo c’est surtout parce que Telma pleurait avant quand je partais. Des que Louise est arrivée ma voisine m’a dit que les pleurs avaient cessé.. donc oui ils ont besoin de présence …

  • 28 janvier 2020 à 11 h 23 min
    Permalink

    Comme je vous comprends, j’aI toujours eu que des lévriers et nous avons toujours fait en sorte qu’ils soient le moins longtemps possible seuls . Depuis que nous sommes à la retraite, nous passons 90% de notre temps avec eux. Notre dernier lévrier déjà vieux vient avec nous en vélo dans sa petite carriole, il nous suit dans les campements historiques où il est notre mascotte et en camping-car. Je vis avec mes loulous toujours et tout le temps
    Vous avez raison d’être intransigeante, ce sont eux qu’il faut jeter
    Bon courage à vous

  • 28 janvier 2020 à 11 h 22 min
    Permalink

    Tu as raison Odile ça devient du n’importe quoi . Si j’avais du rendre Mike comme excuse il a détruit le canapé et fait des trous dans le matelas et oui il est arrivé chiot et on l’a pris avec toutes les conséquences derrière . Auro retour d’un accueil ça a été très difficile des pipis de stress jusqu’à 11 fois par jour son ancienne famille a du lui faire la misère car impossible de lui toucher ces oreilles quand on levait le ton c’était un pipi . Déjà plus d’un an à la maison et à chaque absence on retrouve des pipis il n’aime pas qu’on le laisse . Mais malgré tout ça nous l’aimons très fort et pour rien au monde nous ne le rendrons .Bon courage à toi Odile. Bisous

  • 28 janvier 2020 à 11 h 15 min
    Permalink

    bonjour, encore un qui est revenue c’est un bébé galgo je viens de le voir sa c’est sur sa fait des pipis plein de bêtises mais sa c’est normal c’est un chiot il faut du temps et de l’éducation autrement il faut adoptée un plus âgée une adoption il faut bien réfléchir! il faut mieux qu’il le ramène qu’il soit mal traiter toute sa vie , mais je m’aperçois que les gens n’ont pas de parole n’y beaucoup de courage pour affronter les obstacles et c’est de pire en pire !! a qui faire confiance a force je vous comprends que vous soyez dégoutée de tous cela !! bon courage Odile bise valou chanel

  • 28 janvier 2020 à 10 h 41 min
    Permalink

    Bonjour
    Entièrement d accord Odile.
    Ne serait il pas plus simple, afin de limiter les demandes inadéquates et la corvée de les refuser, de faire plusieurs categories, par exemple, galgos en 1ere adoption, adoption avec congénère, adoption avec jardin, adoption possible en appartement, etc.
    Chaque adoptant potentiel irait directement consulter sa categorie, plutot que de regarder tout .
    Moins de frustration et d énervement…

  • 28 janvier 2020 à 10 h 06 min
    Permalink

    Bien résumé comme d’habitude. Dans notre société de surconsommation, les animaux ne sont que des produits parmi d’autres…

  • 28 janvier 2020 à 10 h 00 min
    Permalink

    Ce poste plein d’amertume coïncide avec le retour de Kummi à l’adoption… Cela m’étonnerait que ça soit un hasard.
    Un chiot, encore bien plus qu’un chien adulte, demande de la présence et de la disponibilité, malheureusement, ils sont tellement mignons qu’ils provoquent inévitablement des adoptions d’impulsion, c’est compréhensible, mais ce qui ne l’est pas, c’est de ne pas, ensuite, faire face aux responsabilité qu’on a prises vis-à-vis de ce chiot.
    Un animal n’est pas un bien de consommation qu’on prend et qu’on jette, il fait partie intégrante de la famille.

  • 28 janvier 2020 à 9 h 44 min
    Permalink

    Chère Odile vous avez tout à fait raison de vous assurer que toutes les conditions sont réunies pour les adoptions.C est avant tout pour le bien être du chien.Une adoption d un animal quelqu’ il soit devrait toujours être au bénéfice de celui-ci avant celui de la personne qui l accueille. Quand vous faites avec un grand sérieux vos choix,alors tout le monde est gagnant. Le chien et l adoptant.Ceux qui ne comprennent pas ou qui ne veulent pas comprendre,ne doivent en aucun cas avoir le droit d avoir un galgos qui sont des chiens très sensibles.Ils méritent le meilleur et c est grâce à votre professionnalisme qu’ il en est ainsi.

  • 28 janvier 2020 à 9 h 32 min
    Permalink

    bonjour odile vous avez raison

Commentaires fermés.