Toi, Tela un an de refuge et demain tu seras là….Galga à adopter via LSF

Tela, un an de refuge et c’est la raison pour laquelle je l’ai choisie.

Elle, la taularde.

Petite galganette au regard lointain, qui ose à peine vous regarder, comme pour ne pas vous provoquer, au risque de voir tomber les coups, comme avant.

Mais ça c’était avant… Petite Galganette.

Il te faudra un peu de temps pour comprendre que tous les humains ne sont pas des tyrans et que la main est aussi faite pour caresser.

Toi petite Tela.

Tu ressembles tellement à Nila, https://levriersansfrontiere.com/2020/01/05/il-ny-a-plus-rien-dans-le-regard-de-nila-arrivee-a-la-fbm-en-novembre-2018-galga-a-adopter-via-lsf/

c’est à s’y méprendre, vous avez le même regard toutes les deux, je m’en souviens parfaitement car c’est moi qui les ait capturées.

Je vois tout dans mon objectif, vos blessures intérieures, je vais au plus profond de vous et je n’oublie jamais cet instant magique, cet échange entre vous et moi qui reste à jamais gravé dans ma mémoire.

Vous les traumas, vous les timides, vous qui traînez un lourd passé de brimades, de coups, de cris…..

Vous, qui restez de longs mois dans les refuges parce que vous avez la malchance de ne pas être des joyeux lurons.

Vous, qui méritez plus que tout d’accéder enfin au bonheur suprême, mon cœur saigne de constater que vous restez les laissés pour compte.

Et pourtant, vous avez tant d’amour à donner.

Et pourtant, vous avez tant à apprendre à l’humain qui deviendra votre être d’attachement et à qui vous accorderez votre confiance.

Dans quelques heures notre transporteur va quitter le refuge de la FBM qui se trouve tout là-bas dans le Sud de l’Espagne. Dans cette belle région qui s’appelle l’Andalousie mais où des milliers de Galgos et de Podencos sont sacrifiés chaque année au nom d’une tradition ancestrale.

Tu as la chance petite Tela, de profiter d’une des cinq places disponibles réservées à ceux qui ne sont pas adoptés mais je ne peux m’empêcher de penser à tous ceux qui ne monterons pas dans le camion de l’espoir ce matin et j’espère qu’ils seront dans le prochain.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-29-fevrier-fbm-ecija/

Si vous désirez adopter Tela,

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-18-janvier-fbm-ecija/

n’hésitez pas à remplir notre formulaire ou bien à m’appeler au 0660153750

4 pensées sur “Toi, Tela un an de refuge et demain tu seras là….Galga à adopter via LSF

  • 29 janvier 2020 à 11 h 14 min
    Permalink

    Bonjour à tous, voici quelques nouvelles de Téla et par la même occasion de Poli que nous surnommons « Bowie »
    au bout de 10 jours les deux loulous sont propres à la maison, nous ne sommes pas à l’abri de quelques mésaventures, mais nous nettoierons et puis c’est tout.
    Téla viens d’elle même chercher les caresses en se collant à nous, quel progrès en si peu de temps, elle qui n’osait pas nous regarder en face et fuyait le contact quand nous l’avons ramené à la maison. Le matin c’est la fête lorsque nous nous levons aussi bien de la part de Poli que de Téla. Quand ma femme rentre de son travail , même chose ! Les deux loulous se font à leur nouvelle vie doucement mais sûrement. Avec de la patience, les bons mots et les bons gestes on arrive à tout.
    Edwige et Pascal

  • 25 janvier 2020 à 17 h 07 min
    Permalink

    Bonjour à tous.

    Je nous présente, Edwige et Pascal , nous avons perdu notre grand mère Bruno du jura le 07/01/2020 et la maison est devenue vide et triste, parce qu’un animal vous donne tant de joie d’amour et de satisfactions par rapport au bipèdes qui se disent humains.
    Nous avons décidé d’adopter et de faire le bonheur d’un ou une quatre pattes qui en a besoin.
    Nous nous somme rendu au siège de l’association L.S.F. sans savoir qu’il y avait une porte ouverte et surtout qu’il y aurait des malheureux à adopter ce jour là. Bref nous avons rencontré une bonne partie de l’équipe de L.S.F. qui a été très accueillante et nous à présenté des loulous et louloutes à adopter. Odile la présidente nous à confié Poli un grand mâle très câlin et heureux de ce dégourdir les pattes, nous l’avons promené et fait plus ample connaissance à grande renfort de caresses et de bisous qu’il a accepter sans broncher. Nous avons repassé devant le box ou il restait deux petites galganettes et là deux petits yeux malheureux et tristes ont croisé les nôtres, comment résister !
    Après discussion avec la présidente, et une pré-visite de notre maison et des extérieurs, ils a été décidé non pas de repartir avec Poli seul, mais de prendre aussi Téla en adoption.
    Téla est plus craintive envers l’homme, mais avec Poli elle se sent plus en confiance et accepte les caresses, elle commence à se promener dans la maison sans crainte. Ils ont adopté les canapés dés leur arrivée et les squattent une bonne partie de la journée. Poli est très joueur et tente de faire participé Téla mais sans succès pour l’instant. Patience et longueur de temps pansent bien des plaies.
    Merci à toutes l’équipe, vous faites du bon boulot !

    Edwige et Pascal

  • 17 janvier 2020 à 14 h 15 min
    Permalink

    Traumas, timides, craintifs; Un geste trop brusque, un bruit et le galgo recule ! Accrocher une laisse c’est le trac et le pipi qui va avec ! La peur de passer une porte etc…Mais quel bonheur de vivre chaque jour un petit progrès en leur accordant du temps. Le temps pour eux de comprendre cette nouvelle vie ! Courage Tela tous les humains ne sont pas des bourreaux. Bonne chance ma belle chérie !

    • 18 janvier 2020 à 11 h 02 min
      Permalink

      C’est exactement ça. La confiance etabie, le bonheur est incommensurable.

Commentaires fermés.