Une bénévole Espagnole me raconte la triste histoire d’un Galgo blanc nommé Chavito…

Bonjour Odile,

Je veux te raconter l’histoire tragique de Chavito et te demander de l’aide pour lui

Excuse-moi c’est un peu long et mon Français n’est pas très bon.

C’est une bien triste histoire, une de plus parmi tant d’autres pour tous nos pauvres chiens qui souffrent. Celle-ci est d’une cruauté effrayante, des atrocités qui ne peuvent être commises que par des humains à l’esprit perturbé et tellement mauvais.

Une de mes voisines qui sauve des Galgos depuis 20 ans connaît bien tous les galgueros et celui-ci en particulier qui est d’une grande cruauté. Il l’appelle quand il veut se débarrasser de ses déchets inutiles alors elle y va. Qu’est-ce que tu veux qu’elle fasse d’autre ? C’est elle qui a sauvé Futura et qui a fait presque 400 kms pour sortir Maruchi d’une perrera.

Elle est brave tu sais.

Il y a quelques jours elle m’a demandé des nouvelle d’un galgo blanc qu’elle avait emmené à la FBM, elle ne savait pas le nom qu’on lui avait donné alors elle me l’a décrit et m’a raconté son histoire.

A mesure que je l’écoutais je me suis sentie de plus en plus mal et cette nuit je n’ai pas pu dormir, j’avais seulement une idée en tête, aller à la FBM et chercher ce galgo blanc.

Son galguero est la pire des ordures humaines, il marque ses galgos à la cuisse au fer rouge avec ses initiales, c’est son logo de galguero.

Quand ils ne sont plus utiles, avant de les tuer ou de les abandonner, il fait disparaître les traces de son appartenance comme ça il n’est pas inquiété par la police puisqu‘il n’y a plus de preuve.

Au fur et à mesure que je te raconte, je me sens encore très mal, ça me fait mal d’imaginer autant de souffrance sur ces êtres sans défense.

Cette ordure a appelé ma voisine pour lui demander si elle voulait venir chercher un galgo blanc. Avec lui c’est à prendre ou à laisser. Il l’aurait tué si elle n’y était pas allée alors à chaque fois elle y va.

Que veux-tu qu’elle fasse d’autre ?

Il avait une énorme plaie à la cuisse gauche, elle a été très choquée et a demandé au galguero ce qui lui était arrivé et tout fier de lui, il lui a raconté comment il faisait pour effacer les preuves.

Je te le jure Odile c’est la vérité, tu vois à quel point tout est normal ici, ils n’ont pas peur, ils se moquent de tout parce qu’ils savent qu’ils ne seront jamais poursuivis. C’est terrible !

Avec l’aide d’un maudit humain aussi maléfique que lui, il fait respirer du chloroforme au chien pour l’étourdir et pour qu’il se laisse faire, puis avec un bon couteau il coupe les chairs suffisamment profondes pour que les marques du fer disparaissent et il retire aussi la puce électronique qui est dans le cou.

Ensuite il appelle ma voisine pour lui demander si elle veut récupérer le chien et si elle refuse il le tue alors elle y va. Que veux-tu qu’elle fasse d’autre

J’ai mal au cœur d’écrire ça tu sais.

Alors avec l’aide de Sylvia qui connaît tous les chiens à la FBM, j’ai retrouvé le galgo blanc, il s’appelle Chavito et si tu pouvais le sortir je serais tellement heureuse de le savoir ailleurs.

Je t’envoie les photos, il est très beau et il est merveilleux, sa blessure va beaucoup mieux mais la cicatrice restera à jamais gravée dans sa chair.

Merci Odile. Je sais que je peux compter sur toi pour tous ces pauvres malheureux.

Je vais m’en occuper jusqu’à ce qu’il soit adopté, je l’ai testé aux chats il cohabite bien avec eux.

C’est un brave galgo, comme tous les galgos d’ailleurs, tu le sais aussi bien que moi.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-29-fevrier-fbm-ecija/

Si vous désirez adopter Chavito, n’hésitez pas à remplir notre formulaire, pour plus d’infos un seul n°: 0660153750

Il est né en 2015 et mesure 68 cm

18 réflexions sur “Une bénévole Espagnole me raconte la triste histoire d’un Galgo blanc nommé Chavito…

  • 28 décembre 2019 à 21 h 38 min
    Permalien

    Des nouvelles de Chavito ?

  • 22 décembre 2019 à 3 h 45 min
    Permalien

    Il faut absolument interdire c’est chasses rapidement et protéger tous les chiens.

    Les propriétaires doivent être condamné par de la prison ferme avec interdiction de reprendre un chien et une forte amende doit être demandé à
    leurs propriétaires. Cette argent servira a soigner ler annimaux.
    Il faut ficher ces malades mentaux. Merci meilleures salutations et bonnes fete a tous

  • 21 décembre 2019 à 20 h 15 min
    Permalien

    Il m’arrive de rêver que lors du jugement dernier Dieu ai à ses côtés un animal qui a été martyrisé par un humain pourrit du genre de ce gualgueros…J’espère que tôt ou tard dans ce monde ou dans un autre ces déchets souffriront autant qu’ils ont fait souffrir.🙏

  • 21 décembre 2019 à 16 h 52 min
    Permalien

    Chaque jour je désespère de plus en plus devant toutes ces cruautés d’Espagne et d’ailleurs ! Que faire ? Se battre de toutes nos forces pour que des condamnations envers ces monstres soient appliquées et, en attendant, adopter ces martyrs et leur offrir une vie remplie de respect, d’amour et de bons soins. Se battre aussi pour que cette pratique ancestrale en Espagne s’arrête !J’espère petit Chavito qu’une bonne famille t’offrira un canapé bien douillet POUR LA VIE et te fera oublier ton passé très douloureux !

  • 21 décembre 2019 à 15 h 11 min
    Permalien

    Mais quelle horreur comment peut on faire des choses pareilles sombres crétins avec exactement rien dans la cervelle rien dans le cœur et rien dans le pantalon ce ne sont que des monstres et des lâches dénué de toutes humanités….chavito pauvre chéri j espère que tu trouveras une famille qui t aimera plus que tout et qui atténuer à tes blessures❤️❤️

  • 21 décembre 2019 à 13 h 22 min
    Permalien

    Je leur souhaite que du MALHEUR à l’avenir… chaque fois , c’est un déluge d’horreur qui se déverse sur ces pauvres chiens, on en pleure !, Merçi à tout les gentils Gens Espagnols et Français qui nous tiennent informé sur les sauvetages, les soins, la socialisation et les gens adoptants qui sont remarquables aussi de bienveillance. Patricia MARTIGNENE.

    • 22 décembre 2019 à 7 h 27 min
      Permalien

      C’est vraiment la honte pour ces sales types !
      Ce ne sont pas des humains mais des pourritures.
      Comment peut on une seule minute imaginer être aussi abjecte, cruel, immonde … il n’y a pas de mots pour ces imbéciles en fait …ce sont des meurtriers.
      Le monde est ainsi fait malheureusement… certains pour détruire et faire le mal … d’autres pour réparer et soigner, sauver et aimer.
      Bravo à tous ceux là qui ont du coeur et un courage immense et un grand merci de nous apporter tant de bonheur avec nos loulous que nous adorons et qui prennent ainsi une belle revanche sur la vie 🥰

      Eh oui, nous aimons nos chiens, messieurs les galgueros parce que ils ne sont pas que des chiens justement, mais des amis, des compagnons, parce que ils sont aimants et fidèles comme vous ne saurez jamais l’etre vous-mêmes, parce que nous savons les comprendre, et lire dans leurs yeux tout ce que jamais vous n’aurez la chance ni la capacité d’y lire : leur amour et leur reconnaissance, leur attachement et toute l’humanité que vous n’aurez jamais !
      Et ça ça vaut plus que tout l’or du monde !

  • 21 décembre 2019 à 11 h 54 min
    Permalien

    Bonjour à tous quand on voit autant de cruauté on aimerait que les lévriers puisse se venger de ces hommes qui n’en sont pas c’est des monstres qui mérite plus de douleurs que celles qui inflige à ces pauvres loulous j’espère que tu trouveras une gentille famille qui t’aimera comme tu le mérite gros câlins

Commentaires fermés.