Zuleika, celui qui baisse les yeux pour échapper à votre regard…Galgo à adopter via LSF

Le tendre, le discret, le soumis

Celui qui baisse les yeux pour échapper à votre regard

Celui qui se met à trembler au moindre contact

Celui qui subit sans broncher

Il est comme ça Zuleika

Le magnifique aussi à la ligne parfaite

La beauté pure à la robe noire ébène qui brillait de mille feux ce jour-là sous le soleil d’Andalousie.

Avec tant de cicatrices indélébiles aussi.

Et ce regard….

Ce regard qui en dit si long sur ce qu’il a dû endurer

Un regard qui vous plonge dans une infinie détresse

Celle de ces milliers de galgos qui subissent l’indicible

De derrière l’objectif je vois tout et mon souffle se coupe à chaque clic

Qu’est-ce qu’il est beau !

Et il l’est tout autant de l’intérieur.

Brisé aussi par la main de l’homme

Je vois tout, je perçois tout.

Sa peur, sa douleur.

Alors je lui promets une vie ailleurs.

Il est ici depuis tellement longtemps

Le chemin de la résurrection sera long mais le temps fera son oeuvre.

Si vous désirez être sa seconde chance et lui offrir votre cœur pour le meilleur, n’hésitez pas à remplir notre formulaire.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-18-janvier-fbm-ecija/

Comme pour tous les galgos craintifs, Zuleika aura besoin d’un congénère sociable de sa taille pour évoluer favorablement et d’un environnement calme et d’un jardin très bien clôturé.

Il est né en 2014, mesure 67 cm et est compatible avec les chats

Pour + d’infos un seul N°: 0660153750

https://www.levriers-sans-frontieres.com/calendrier-2020/

7 pensées sur “Zuleika, celui qui baisse les yeux pour échapper à votre regard…Galgo à adopter via LSF

  • 11 décembre 2019 à 22 h 27 min
    Permalink

    Que de beaux témoignages sur les galgos craintifs/ l’histoire de la porte , du canapé celui contre le mur qui me protège ,de la gourmandise que je me hasarde à venir chercher quand je me sens bien, de la tendresse que je partage avec ces humains qui viennent s’assoir à coté de moi le soir quand tout est calme ,reposé… alors michel m’appelle sa «  »princesse Tam Tam ».
    Donner sans rien attendre ,;;;mais non ils nous donnent beaucoup et nous aident à vivre.

  • 11 décembre 2019 à 17 h 04 min
    Permalink

    Bonjour
    Peu importe qu’il vous démontre de l’affection, il y en a qui n’y arrivent jamais,l’essentiel est qu’il trouve une paix et une sécurité dans un bon foyer qui ne devra rien attendre de lui, un foyer qui veillera à ce qu’il mange bien, dorme bien, et petit à petit pourra t’il retrouver un semblant de tranquillité…..
    Il pourra aussi surprendre à tout point de vue, oui, il pourra se montrer trés fort et vaincre ses peurs,aussi
    Le primordial dans ce drame, est que sa vie soit sauvée, apaisée enfin,que son foyer soit assez intelligent pour le laisser tranquille, adopter un lévrier martyr c’est donner sans rien attendre,si ce n’est de voir revenir un éclat de soleil dans ses yeux bien sûr,il lui faudra un copain(e) pour mieux l’aider peut-être, adopter un Ange c’est pas rien, ce n’est pas pour soi-même, c’est pour lui ou elle,juste pour eux, nous on passe bien aprés ,notre véritable satisfaction étant de les voir « tranquilles » le ventre plein et le coussin propre et doux, ça c’est déjà un sacré miracle!!!
    L’important c’est de sauver des vies,pas de les accaparer pour soi! Quelle chance ses futurs adoptants auront car c’est une aventure formidable
    MERCI pour lui,pour eux, chaque fois que je caresse leurs longs cous si doux, à mes miens,ces images me reviennent encore et toujours,pendaisons, brûlures à l’acide
    Alors si en plus on exige d’eux qu’ils nous aiment c’est pas le but du tout!!!
    Mais c’est mieux quand même,mais pas le plus important du tout du tout

    • 17 décembre 2019 à 21 h 15 min
      Permalink

      Vous avez tout compris.

  • 11 décembre 2019 à 14 h 45 min
    Permalink

    Il lui faudra beaucoup de temps pour faire de nouveau confiance à l’homme, et colmater les cicatrices psychologiques, les blessures du coeur ! et beaucoup beaucoup de patience aux adoptants ! bonne chance bel ange.

  • 11 décembre 2019 à 14 h 14 min
    Permalink

    bonjour, les humains,

    moi je me nomme Nino…….mon histoire est celle de beaucoup de galgos en espagne ; je ne me souviens plus le début….J’étais trop petit ; mais je me souviens l’enfermement de deux ans…..J’étais un taulard noir porteur de la leischmaniose…je ne sais plus où j’avais attrapé toutes ces cicatrices….Mais je me souviens de Villette ; a l’arrivée du camion Papa et Maman n’étaient pas là, en retard comme d’habitude (ça, je l’apprendrai après) ; alors des humains inconnus ont pris ma laisse ; et enfin je les ai vus, je n’ai pas compris pourquo icette dame était aussi exaltée, personne ne m’avait dit que j’étais beau…J’ai vu un coffre de voiture s’ouvrir…ouf, un refuge, allons-y ; après quatre heures de trajet, où je retenais mon souffle pour me faire oublier, je me suis retrouvé toujours au bout de la laisse dans ce qui devait etre une maison ; jamais vu de ma vie… Mais il y avait une copine, Dona dite Dadoune, l’accueil n’était pas trop chaleureux, elle n’entendait pas partager son canapé….Alors Papa a sorti un autre canapé, par miracle, mais j’ai préféré le coin du tapis sous la table, qui me protégeait encore un peu ; et je vous passe des chapitres de terreur et pourtant, il n’y avait aucun cri, meme le chat semblait gentil…Je n’arrivais pas à sortir mes démons, ..Mam a meme demandé l’aide d’un éducateur……Qu’est-ce-qu’il me veut, connais pas….Et maintenant après 26 mois, je suis le galgo le plus gentil, le plus discret, certes, il faut bien que je me singularise…Je sais faire des bisous, je sais diner avec les autres, je sais réclamer une gourmandise quand mes humains sont à table, je sais passer la porte sans encombre, cette bete de porte ….je sais ce qu’est l’Amour et mes Humains l’ont encore mieux compris à mon contact…Je ne suis plus Nino le sinisté, je suis Nino le ressuscité.

  • 11 décembre 2019 à 11 h 09 min
    Permalink

    le regard, les postures ……..on sent bien que sa vie n’a pas été rose !!!! besoin de calme, de sécurité et de douceur. Il va falloir y aller tout doux, ne surtout pas le brusquer et la patience de ses nouveaux maîtres sera récompensée dans 3 mois, 6 mois …..1 an ????? on ne peut pas savoir . Mais je peux vous garantir que le jour où il se sentira aimé et en sécurité à long terme vous serez aux anges !!!!! (notre 1ère galga a mis 6 mois pour se laisser caresser par mon mari alors qu’avec moi çà s’est fait assez vite. Quant à la 2ème il n’y a eu aucun problème . C’est une fofolle toujours en mouvement et tellement caline !!!

  • 11 décembre 2019 à 11 h 07 min
    Permalink

    Il me rappelle ma Coral…Stephanie l’a accueillie presqu’un an et moi je l’ai depuis 2016…Il en aura fallu du temps, de la patience et des tonnes d’amour pour qu’elle devienne ce qu’elle est depuis quelques mois…une galga fofolle, collante, épanouie, joyeuse, gourmande…bref, un amour! Mon galgo Harry l’a aidée dans ce chemin de reconstruction par sa patience…elle se blotissait contre lui dans ses moments inexpliqués de panique et cela l’apaisait…tout cela pour dire de ne pas hésiter à adopter un grand trauma ! Vous en serez récompensé par l’amour qu’il vous offrira !!!!

Commentaires fermés.