Papaya n’a jamais vu le soleil du noir de son cachot…Galga à adopter via LSF

Papaya, un bien joli prénom pour cette pauvre galga.

On pourrait l’imaginer venant d’un pays ensoleillé qui sent bon les vacances, la plage, les palmiers, la fête et la bonne humeur, un pays  où on mange des tapas et où on danse le flamenco jusqu’au bout de la nuit.

Il est tout près de chez nous ce beau pays, non il n’est pas imaginaire, il s’appelle l’Espagne.

Il existe  là-bas une race de chiens que vous ne verrez pas sur les bords de côtes touristiques et dont vous n’entendrez pas parler non plus.

Les lévriers Galgos, race martyre, race exploitée pour la chasse et pour les courses.

Des dizaines de milliers d’entre eux sont exterminés chaque année dans ce beau pays où il fait bon vivre.

Au nom d’une tradition ancestrale, ils sont  affamés, battus, mutilés, torturés et meurent dans d’atroces souffrances.

Papaya, le soleil elle ne l’a jamais vu du noir de son cachot où son galguero l’a laissée crever à petit feu, sans soins, sans rien.

Un galguero c’est un chasseur espagnol. Ils ont  une pierre à la place du cœur et  ne sont dotés d’aucune sensibilité envers leurs chiens.

Elle n’était plus que l’ombre d’elle-même lorsqu’elle est arrivée  au refuge de la fondation, rongée par la vermine et par la leishmaniose.

C’était il y a un mois.

Elle a bien sûr bénéficié des meilleurs soins et des meilleurs traitements et aujourd’hui elle va beaucoup mieux, la maladie est stabilisée  et elle commence à montrer des signes de vie.

La vie, pour un galgo est une lente agonie…

Et si Papaya n’avait pas été prise en charge par un refuge, elle serait morte dans le noir de son cachot, tout doucement mais sûrement, parce qu’un galgo dans ce pays ne vaut même pas la balle d’un fusil.

Alors sa mort sera à la hauteur de sa vie, une lente agonie aussi…

Papaya remontera en France le 14 décembre o et j’espère qu’une famille au grand cœur sera là pour l’accueillir. Elle n’a que 4 ans.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-fbm-du-14-decembre/

Si vous désirez l’adopter, n’hésitez pas à remplir le formulaire, pour + d’infos un seul n° 0660153750

8 pensées sur “Papaya n’a jamais vu le soleil du noir de son cachot…Galga à adopter via LSF

  • 31 octobre 2019 à 22 h 10 min
    Permalink

    odieux,comme d’habitude, et ça se reproduit,encore et encore,cela fait des années que je ne peux qu’assistée impuissante à ces monstruosités en espagne !

    immonde ces soi-disant humains qui n’en ont que l’apparence

    désolée,mais je n’aurai aucune pitié pour vous ,les galgéros ignobles !

    vos chiens ,bandes d’immondes imbéciles,sont largement plus dotés que vous de bienveillance et d’amour et,en plus,ils restent gentils et adorables malgré ce qu’il leur a été iinfligé ,

    eux,ils peuvent vous donner des leçons tous les jours…

  • 26 octobre 2019 à 7 h 45 min
    Permalink

    C’est honteux !
    Comment le gouvernement espegnol peut il continuer à faire régner dans ce pays, des traditions arriérées et d’une cruauté abjecte ?
    Comment un membre de l’union europernne peut-il continuer à faire perdurer de tels actes sans broncher et surtout sans se faire bannir par les autres ?
    Au lieu de nous envahir avec des normes européennes bidons, Bruxelles ferait mieux de faire appliquer des lois et règlements stricts concernant la détention d’animaux et surtout les soins apportés à ces derniers en Europe. Et contraindre les pays à faire voter des lois sévères concernant tous ceux qui se prêtent à de tels actes de cruauté et de barbarie contre nos amis à 4 pattes…
    combien de pauvres êtres faudra t-il encore sacrifier pour arriver au respect qu’on leur doit ?

  • 24 octobre 2019 à 23 h 19 min
    Permalink

    Un pays qui accepte des telles atrocités ne mérite pas d être qualifié de civilisé!!

  • 24 octobre 2019 à 19 h 59 min
    Permalink

    Ces galgueros sont des monstres, j’espère que le fait d’informer, de raconter votre vie de misère fera bouger le gouvernement Espagnol et faire cesser cette barbarie. Là bas des associations se battent pour vous, je les remercie. Maintenant, tu vas pouvoir goûter à cette nouvelle vie de liberté, d’amour et d’être traitée comme tout être vivant avec respect. Longue vie à toi,

  • 24 octobre 2019 à 13 h 26 min
    Permalink

    Une galga qui n’a fait que donner donner donner. Sans aucune reconnaissance de son galguero, elle mourrait lentement. Son regard plein de questions envers l’humain en dit très long sur sa vie d’un passé récent ! Je lui souhaite de bons adoptants, ceux qui seront patients avec cette pauvre galga, ceux qui n’oublieront jamais d’où elle vient, ceux qui auront plein d’amour pour elle et lui feront découvrir une vraie vie de loulou ! Courage ma chérie.

  • 24 octobre 2019 à 12 h 31 min
    Permalink

    Bonjour Papaya,
    ma pauvre chérie, je venais prendre de tes nouvelles et savoir notamment quels traitements tu as eu , quelles atteintes tu as à cause de cette horreur de leisch….Nous avons l’habitude à la maison avec notre Nino…..
    donne-moi de tes nouvelles….Gros bisous; si tu le veux bien…

  • 24 octobre 2019 à 11 h 37 min
    Permalink

    Ho mon Dieu elle n’a que 4 ans!!!!! Elle a le regard d’une petite vieille 😢 pauvre chérie …. pauvre louloute ….. bien venue chez LSF ma douce … tu vas connaître l’amour le respect la sécurité le confort et tout le mieux qu’un humain puisse offrir. LSF va y veiller ….

    • 24 octobre 2019 à 18 h 09 min
      Permalink

      Courage belle puce comment faire pour adopter un galos j ai eu un lévrier grenhoud pendant-10ans il nous a quitté à 13ans 1/2 ce sont des chiens merveilleux je suis dans le Var il ne faut pas qu il soit trop jeune j ai 74ans.j ai une maison avec 2000m de terrain clos

Commentaires fermés.