Les blablas de la présidente d’LSF / Triste réalité…

Coucou les amis,

Le mois d’août bat son plein et beaucoup d’entre vous sont en vacances notamment en Espagne. Pays très prisé par les français, à juste titre d’ailleurs,  pour ses plages et son ambiance festive.

Les reportages à la TV vont bon train, pays formidable, pays où tout semble tellement lisse, pays de l’amour de la fiesta, pays qui vous accueille à bras ouverts, riche de sa culture et de ses traditions ancestrales….

Derrière ce beau tableau idyllique, il y a les Galgos et les Podencos  que nous ne cessons de récupérer dans les perreras (fourrières) ou errant en pleine nature, fracturés, blessés ou affamés, les refuges ne cessant jamais  de nous envoyer des appels de détresse.

Non, il n’y a pas de trêve pour les protecteurs Espagnols, ni pour la souffrance animale.

Vous me direz que la France en la matière n’est pas bien glorieuse puisqu’elle bat cette année le record du nombre d’abandons.

Et oui le Français banalise complètement le fait de se débarrasser de son chien et n’hésite pas à le déposer dans un refuge, à le jeter dans la rue ou pire encore à l’attacher à un arbre à l’abri des regards pour partir en vacances . Chaque année c’est pire et les campagnes de sensibilisation ne servent qu’à sensibiliser les gens qui y sont déjà ….alors à quoi bon?

Triste réalité d’un monde sans pitié dans lequel nos cœurs n’arrêteront jamais de saigner et où il y a encore tant à faire….

Un monde que nous ne changerons pas et qui part à la dérive.

13 pensées sur “Les blablas de la présidente d’LSF / Triste réalité…

  • 7 août 2019 à 19 h 27 min
    Permalink

    Oh que oui c désolant et qu’il est impossible pour nous les amoureux des animaux de comprendre ces méfaits ! Seule solution à mon avis : continuer à se battre, tous les jours, comme vous le faites Odile ! et espérer ….

  • 6 août 2019 à 19 h 02 min
    Permalink

    Je suis d’accord avec vous, ces campagnes ne touchent que ceux qui n’abandonnent pas…
    J’ai un ami qui travail à la douane, ils font pas mal de rondes sur les airs d’autoroutes et il me disait que tous les jours il contactait la fourrière pour venir récupérer un chien abandonné sur une aire de repos…
    Il voyait passer le camion toute la journée qui venait ramasser les chiens… 🙁

  • 6 août 2019 à 17 h 36 min
    Permalink

    bonjour Odile oui l’Espagne est une destination prisée . Actuellement à Platja d’Aro je peux te dire qu’ici les gens sont bien au courant de se massacre . Nous rencontrons beaucoup de galgos aimés au centuple par leurs maîtres espagnoles . Le parc à chien est un lieu privilégié pour les rencontrer . Ils ne représentent peut être pas un grand nombre mais ils ont un regard différent sur les galgos , podencos . Les mentalités changent bon cela ne représente qu’une goutte d’eau mais c’est un commencement . Je sais bien que les galgéros ne changeront pas mais nous sommes là nous les adoptants les familles d’accueil LSF et toutes les associations pour sauver le maximum . Ce combat est un combat de tout les jours et quand je vois ce chiot et les 2 autres tellement maigres . Alors comme ça la France a encore battu le record on peut prendre son animal pour les vacances c’est pas une contrainte nos 3 galgos viennent avec nous au restaurant ici on peut même les emmener à Leroy Merlin certains vont dire c’est n’importe quoi mas ils n’arrivent pas à rester seuls surtout Casiopé on a l’impression qu’elle a peur qu’on l’abandonne . Notre vie est avec eux et pas sans eux . On trouve toujours une solution une location qui accepte les animaux les restaurants les acceptent dès l’instant ou vous mangez dehors . Votre animal n’a rien demandé il comprend pas ce qui lui arrive malgré l’abandon il vous aime encore . C’est un acte de lâcheté . Bon courage Odile car je vois que c’est reparti tu n’as pas pu te reposer . Bisous

    .

Commentaires fermés.