Mayo 4 ans de refuge et Astro 3 ans de refuge / 2 Podencos oubliés qui comptent sur vous pour être enfin libres…

Race méprisée en Espagne, tout comme les Galgos ils sont utilisés pour la chasse, affamés, maltraités, ils vivent dans de terribles conditions et sont sacrifiés dès lors qu’ils ne seront plus utiles.

Mais pire encore puisqu’ils sont, en plus, laissés à leur triste sort car très peu plébiscités par les postulants à l’adoption, donc très peu pris en charge par les associations de sauvetage.

Les perreras en sont bondées et ils y meurent par milliers tout comme les Galgos sauf qu’on n’en parle pas.

Il y en a plein les refuges également et ils croupissent durant des années mais là encore ça ne choque personne.

On va faire cas d’un Galgo qui va rester longtemps dans un refuge  par contre  lorsqu’il s’agit d’un Podenco, notre empathie n’est pas la même, on est moins sensibilisé.

Et pourtant ils sont merveilleux et franchement ils méritent d’être mis en lumière.

Je vais prendre l’exemple de Cohété que j’ai remonté avec moi en mars, il était au refuge d’Arco Natura depuis 6 ans, vous vous rendez compte, 6 longues années ….

Jamais un galgo ne restera 6 ans derrière les barreaux parce que tout le monde s’en offusquerait.

Ce Pod de 9 ans, c’est mon Papa qui l’a adopté et je peux vous garantir que ces deux-là se sont trouvés. Cohété  lui porte un amour infini, il n’a d’yeux que pour lui et c’est comme si chaque jour il lui disait merci, merci de m’avoir donné ma chance et bien sûr mon Papa est fou d’amour pour lui.

Ils sont adorables les Pods, franchement on ne peut que les aimer.

Nous en avons deux qui sont présentés sur notre site, deux taulards de la FBM  et Maïté la bénévole qui s’occupe de tous ces petits oubliés se désespère de les voir sortir un jour.

Alors en juin nous avons refait de belles photos avec Maïté pour les remettre «au gout du jour» et j’ai été très touchée de voir ces deux Pods tout frétillants derrière mon objectif et qui me regardaient comme s’ils savaient que j’étais leur seul salut, leur seule chance de sortir d’ici.

Alors moi j’ai craqué, je ne pouvais pas repartir de la FBM sans m’engager pour eux.

En septembre ils seront enfin libres grâce à LSF et j’aimerais tant qu’ils soient adoptés à leur arrivée

Mayo arrivé à la FBM en mars 2015, 4 ans de taule !!

Astro arrivé à la FBM en novembre 2016, presque 3 ans de taule !!

Ces deux Pods ne méritent pas prendre perpète, ils sont certes un peu timides mais quoi de plus normal, ils n’ont rien connu d’autre que l’enfermement  dans un milieu hostile et ils s’adapteront très bien en famille.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/podencos-autre-races/

Retrouvez tous nos Podencos sur notre site rubrique  » Podencos et autres races » et pour + d’infos un seul n° 0660153750 


 

6 pensées sur “Mayo 4 ans de refuge et Astro 3 ans de refuge / 2 Podencos oubliés qui comptent sur vous pour être enfin libres…

  • 6 juillet 2019 à 10 h 25 min
    Permalink

    La photo avec ton papa est magnifique et veut tout dire ! Les chiens savent aimer et nous le montrer … j’espère que tu trouveras la bonne famille pour ces deux loulous . Bienvenue dans la grande famille LSF

    Répondre
  • 6 juillet 2019 à 11 h 12 min
    Permalink

    Merci Odile de mettre les pods sous les feux des projecteurs, ils méritent eux aussi de connaître une vraie vie de chien. Ma petite ROSE est une croisée podenco. Elle est toujours de bonne humeur, toujours à frétiller du popotin, toujours à la recherche de contact et de câlins ! Facile à vivre.Elle s’est intégrée à ma meute dès son arrivée même avec ma Saint Bernard qui lui fout quand même une petite trouille avec sa grosse voix (haha)…. Patience Théo encore 19 dodos ! Bonne chance à Mayo et Astro.

    Répondre
  • 6 juillet 2019 à 12 h 54 min
    Permalink

    si j’arrive à avoir ma maisonnette à l’automne je prendrais un des deux pods, enfin selon l’avis de Val, mais Cleta commence à se calmer, enfin avec les chiens qui viennent à la maison pas ceux qu’on croise

    Répondre
  • 6 juillet 2019 à 13 h 11 min
    Permalink

    en 2010 ma route a croisée celle de MIKA (podenca a peine un an) et depuis c’est que de l’amour
    le poden gagne a etre connu pensez a eux merci cordialement evelyne

    Répondre
  • 6 juillet 2019 à 14 h 36 min
    Permalink

    Ils sont magnifiques et ont l’air bien brave.
    Suerte a los dos!

    Répondre
  • 6 juillet 2019 à 17 h 05 min
    Permalink

    ils ont tous , droit d’être aimés, adoptés dans une super famille, respectés et bichonnés à gogo !!!! pour moi ce n’est pas une question de race mais de feeling. Excepté la taille car on ne peut pas toujours avoir des maousses, Et n’oublions pas les « multi races » issus de croisements souvent improbables mais qui font des adorables compagnons.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *