Pardon Loto si j'avais su je t'aurais réservé plus tôt…..

Il y a une semaine à cette heure-ci je faisais mes premiers pas à la FBM et j’ai tout de suite été mise dans le bain, de ce qu’est la triste vie de tous ces chiens en refuge.

Oh certes ils ne manquent de rien. Certes ils mangent enfin à leur faim et ils sont en sécurité enfin presque…

Cette année il y en a plus que d’habitude à la même époque, ils sont au nombre de 500 environ, parce que les galgueros ont sacrifié plus de chiens à cause  de la fermeture prématurée de la chasse suite à une épidémie de myxomatose qui a décimé les lapins, alors comme  ils ne nourrissent pas leurs Galgos pour rien et s’en débarrassent à tour de bras..

Pour certains ils sont fraîchement arrivés et pour d’autres cela fait des mois, voire des années qu’ils sont là, à attendre leur ticket de sortie surtout les mâles et surtout ceux qui ne sont pas compatibles avec les chats, ceux-là sont condamnés pour la majorité à purger de longues peines…

Alors si vous n’avez pas de chats, par pitié choisissez en un qui n’est pas compatible, ce sera un premier pas vers la démarche de cœur que vous êtes censée faire en adoptant un Galgo.

Il était 8 h 30, j’étais déjà sur le pont armée de mon petit carnet pour prendre des notes, ce fameux carnet qui m’accompagnera toute la semaine sur lequel je vais coucher les noms des chanceux.

Et je vois arriver Natasha avec son vieux caddy rouillé qui sert à ramasser les couvertures souillées et aussi les corps de ceux qui se sont fait attaquer. Sur le coup je n’ai pas compris ce qu’il y avait dans cette couette fleurie, j’ai cru que c’était du linge à laver et puis j’ai vu le sang, beaucoup de sang, tellement de sang… et Natasha m’a regardée en faisant une telle moue que j’ai compris que dans la couette fleurie il y avait un Galgo.

Alors je l’ai accompagnée vers l’hôpital et Sylvia est arrivée, elle est si brave et si bonne Sylvia, c’est la bonne fée de tous les éclopés. Quand elle a ouvert la couette et que j’ai vu sa tête, elle qui a pourtant l’habitude de voir des choses horribles, j’osais à peine regarder…

Mon Dieu, la vision de ce corps ensanglanté, couvert de terre et de poussière et qui hurlait dès qu’on le bougeait mais il a fallu quand même le sortir du caddy, tout doucement, tout délicatement.

Ici les choses se font comme ça dans le calme, dans la réflexion et sans paniquer.

Une fois par terre, le premier geste a été d’enfiler la muselière afin d’éviter les morsures, une opération délicate…

Le chien souffrait beaucoup

Et puis le deuxième geste a été de retirer le collier très serré autour de son cou déjà extrêmement gonflé.

Et c’est à ce moment-là que je l’ai reconnu, quand j’ai lu son nom sur le collier

Loto, je n’en revenais pas,

c’était lui Loto, on l’avait pris en photo en novembre 2017 et il était proposé à l’adoption depuis tout ce temps dans notre rubrique «  les galgos du cœur, ceux qui ont besoin de vous ». Les chiens présentés dans cette rubrique ne remontent que s’ils sont adoptés

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/les-galgos-du-coeur-ceux-qui-ont-besoin-de-vous/

Ça y est, je le reconnais, son regard est tellement spécial, lui qu’on appelait Noeunoeil avec Patricia quand on parlait de lui et qu’on se disait qu’il n’était pas prêt de sortir d’ici.

Il a bien failli en sortir mais pas par la grande porte, pauvre chien.

Je ne sais pas pourquoi mais ça m’a fait encore plus mal parce que je le connaissais, parce qu’il faisait un peu partie des nôtres même si je ne lui avais rien promis.

Sylvia a fait un examen visuel mais on ne voyait pas grand-chose avec tout ce sang séché et mêlé à la poussière, la gorge était grièvement touchée et apparemment le reste du corps indemne de graves morsures.

Jaja une des vétérinaires arrive rapidement et décide de l’anesthésier,

son état est critique et il faut faire très vite, Mariana vient à la rescousse,

elles ne seront pas trop de deux vétos en plus de Sylvia, elles ne savent pas par où commencer…

 Il faut dans un premier temps nettoyer toute cette boue mêlée au sang séché

puis raser pour mettre à nu les morsures, puis désinfecter, ça a duré plus d’une heure.

Puis passage à la radio afin de vérifier s’il y a des fractures.

Les jours qui ont suivi ont été difficiles, je l’ai surveillé comme le lait sur le feu, à chaque fois que j’allais le voir il était content,

je vous jure il remuait la queue et trouvait la force de tendre sa tête malgré la douleur pour recevoir une caresse.

Je lui ai dit RESERVADO et il fût le premier nom marqué sur mon petit carnet

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-14-septembre/

Pardon Loto si j’avais su je t’aurais réservé plus tôt….

15 pensées sur “Pardon Loto si j'avais su je t'aurais réservé plus tôt…..

  • 16 août 2019 à 11 h 17 min
    Permalink

    Bonjour, cela ne fait pas longtemps que je regarde ce site et c’est un crève coeur. Est ce que les jeunes générations sont eduquées pour ne pas faire comme leur père ? C’est vraiment cela qu’il faut endiguer.
    Un jour je vous réserverais un galgo ou une galga ou un podenco, c’est promis.
    Chapeau bas pour tout ce que vous faites.

  • 20 juin 2019 à 10 h 32 min
    Permalink

    Bonjour, oui terrible, mais vous faites beaucoup pour eux et elles Odile, c’est sûr et il y en aura encore des blessés…Il est réservé et reviendra bientôt en France….Courage. A bientôt Sylvie.

  • 18 juin 2019 à 14 h 23 min
    Permalink

    Vous n’avez rien à vous faire pardonner,
    vous faites déjà tellement. Malheureusement vous ne pouvez pas tous les protéger et les sauver. Vous avez déjà beaucoup plus de courage que beaucoup d’entre-nous.

  • 17 juin 2019 à 23 h 19 min
    Permalink

    Tu ne peux pas tout prévoir et tu l’avais mis en lumière dans une rubrique. Malheureusement maintenant qu’il est gravement blessé les gens vont le regarder… très triste d’en arriver là …

  • 17 juin 2019 à 21 h 38 min
    Permalink

    J’essaye de retenir mes larmes mais je n’y arrive pas !!!!!! c’est tellement cruel . Tous ces pauvres chiens c’est obligé qu’il y ait des bagarres mais que faire ????? si seulement j’avais 10 ans de moins, sans compter tout le reste. Il faut absolument quelqu’un de super pour ce chien et on vous fait confiance Odile. Ne culpabilisez pas de ne pas l’avoir réservé plus tôt, il est sauvé c’est ce qui compte

Commentaires fermés.