Les blablas de la Présidente d'LSF / Elle m'a manqué cette nuit…

C’était ma plus vieille galga, elle allait avoir 16 ans.

C’est compliqué pour moi de parler d’elle parce que justement elle était tellement compliquée.

Mais je voulais lui rendre hommage même  si c’est un hommage particulier mais il ne peut pas être différent, parce qu’elle était différente.

3 h du matin, chaque nuit depuis 10 années, ses aboiements incessants m’obligeaient à me lever, je n’ai jamais eu aucun répit et si je retournais au lit, elle recommençait. Alors souvent  je restais éveillée pour ne pas qu’elle réveille toute la maisonnée.

Elle m’a manqué cette nuit, j’ai attendu mais elle ne m’a pas appelée.

Oui elle était différente, et je crois pouvoir dire aujourd’hui avec le recul que je n’ai jamais vu une galga traumatisée à ce point.

Personne n’a jamais pu la toucher, elle ne supportait aucun contact physique et elle mordait.

Je l’avais sortie d’un refuge en 2009, elle avait 6 ans à l’époque.

Elle avait le comportement d’une bête sauvage, elle n’avait acquis aucun code canin et n’avait pas du tout été sociabilisée à l’humain.

Elle venait d’El Cuervo, 2009, un terrible sauvetage que les vieux routards de la PA n’ont jamais oublié…

Les six premières années de sa vie, elle les a passées dans un gourbi infâme, enfermée dans le noir avec d’autres chiens dont certains étaient morts . Il y en avait des dizaines de chiens détenus par un malade mental qui les entassait dans la merde et les laissait crever de faim. Quand les sauveteurs sont arrivés il y avait des cadavres partout, certains étaient encore vivants dont elle.

Je n’ai jamais pu la récupérer et pourtant j’ai essayé, peut-être trop au départ ou maladroitement en tout cas, je ne savais pas comment m’y prendre à l’époque, j’étais complètement démunie, je me suis fait aider mais rien a changé, rien. J’ai souvent culpabilisé de n’avoir pas su ou pas pu, je ne sais plus.

Elle a passé 10 ans sur son canapé, sous l’escalier, là où elle se sentait en sécurité, dans sa bulle, dans son monde, dans sa prison dorée.

Elle m’a manqué cette nuit, à 3 h du matin j’ai attendu mais elle ne m’a pas appelée.

Si c’était à refaire, je ne sais pas, parce que je me suis souvent demandé si elle était heureuse, ce que j’avais mal fait, ce que je n’avais pas suffisamment fait.

Ce fût un long chemin de croix, pour moi en tout cas, pour elle je ne sais pas.

Je l’ai portée jusqu’au bout ma Isa et hier elle s’est effondrée et je n’ai pas pu la relever, elle était tellement fatiguée…

J’aurais préféré que tout se passe autrement, qu’elle s’endorme tranquillement sur son canapé, sous son escalier mais ça c’est dans les contes de fée.

J’espère juste qu’elle a été un peu heureuse ici et je voulais lui dire que je l’ai aimé même si elle ne l’a jamais vraiment compris parce que dans sa tête tout était si compliqué…

Rip mon ange et repose en paix…


 

26 pensées sur “Les blablas de la Présidente d'LSF / Elle m'a manqué cette nuit…

  • 7 mai 2019 à 13 h 04 min
    Permalink

    Elle a été heureuse chez vous Odile, c’est certain.
    Je n’ai pu m’empêcher de pleurer devant cette vidéo…
    Je pense bien à vous dans ce moment difficile.

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 13 h 02 min
    Permalink

    Chère Odile, recevez ma peine pour votre ISA mais aussi toute mon admiration. Je reste sans voix mais les yeux plein de larmes devant cette vidéo qui me stupéfie … me révulse … leur état, leur détresse, leurs yeux … Mais j’ai le coeur réchauffé par la vue de ces vaillantes personnes qui ont oeuvré à ce sauvetage, ils ont toute mon admiration ! quel courage, bienveillance et persévérance. Un immense bravo … un immense mérite … face a cette horreur indescriptible … MERCI … Merci pour votre action, pénible j’ose à peine l’imaginer, mais belle, franche et dénuée d’intérêt, hormis la délivrance de ces êtres meurtris. Bravo Odile .. et chapeau bas. Marine et Candela (sans traumatisme aucun).

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 12 h 11 min
    Permalink

    bien sur qu’elle a été heureuse, différement des autres, dans sa bulle, son canapé….Elle ne savait pas le dire mais pourquoi crois-tu qu’elle a vécu dix ans avec toi???? parce qu’elle t’aimait, différement toujours, mais tu étais sa référence humaine….je te souhaite plein de courage pour affronter le silence de la nuit, Odile et si peu de gens seraient capables de faire ce que tu as fait pour elle…..

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 12 h 08 min
    Permalink

    10 belles années auprès de toi, ton mari et ta meute. Isa a été heureuse  » à sa manière » mais elle ne pouvait pas te le manifester, enfermée dans cette bulle de cauchemars incessants ! 10 années ou Isa n’a manqué de rien. Qui d’autre que toi aurait pu lui offrir cela ? Personne ! R.I.P petite Isa. De tout coeur avec toi Odile. Bisous.

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 11 h 05 min
    Permalink

    Cette vidéo, quelle horreur, quelle tristesse, quelle misère ! Elle devrait être diffusée sur tous les JT de toutes les chaines pour faire honte aux espagnols et ne plus donner envie aux français d’aller passer des vacances de rêve en Andalousie.
    Moi aussi j’ai recueilli une chienne terrorisée il y a 3 ans et demi. Ses terreurs la réveillent plusieurs fois par nuits. Ma patience, mon amour, ma tendresse ne l’apaisent guère. Et chaque jour, chaque nuit, je me pose la même question : ai-je le droit de maintenir en vie une petite chienne qui ne doit pas être heureuse de vivre alors qu’elle pourrait donner sa place à un ou une autre qui n’attend que mon amour pour accéder à un peu de bonheur. Je n’ai pas la réponse alors plutôt que d’avoir recours à l’euthanasie proposée par le véto, je continue de la cajoler en espérant qu’un jour un peu de ciel bleu illuminera sa tête pleine de fantômes å cause de connards qui n’ont aucun respect pour les animaux

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 10 h 54 min
    Permalink

    Je suis sûre qu’elle savait que tu l’aimais Odile et c’est ce qui lui a permis d’arriver jusque là, aujourd’hui plus de doute, elle est sereine et débarrassée de ses affreux cauchemars.
    Je pense très fort à vous deux.

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 10 h 43 min
    Permalink

    Vous avez tout fait pour la rendre heureuse.
    Nous savons tous combien il est difficile de les voir nous quitter. Les mots ne sont rien.
    Repose en Paix maintenant, belle Isa. On pense tous bien à vous.

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 10 h 37 min
    Permalink

    Bien triste nouvelle ce matin ! Odile, votre petite sauvageonne s’en est allée mais elle aura vécu 10 ans auprès de vous et de votre meute, c’est déjà beau ! Je reste persuadée qu’elle avait fini par intégrer un sentiment de sécurité et de confort sur « son canapé sous l’escalier ».
    Incapable de supporter le contact humain, elle vous aura côtoyée et « tolérée » , sa manière à elle de montrer une forme d’attachement. Elle ne pouvait pas mieux tomber : être chez vous a été la meilleure des choses qui pouvait lui arriver.
    Je suis triste pour vous et je pense à vous. Courage, Odile

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 10 h 28 min
    Permalink

    ca fait mal au coeur ! cette pauvre petite galga massacrée par de gros débiles et qui n’oubliera jamais, qui, dans sa tête, restera enfermée à vie. Quelquefois quand ma MAGUY, devenue une véritable DIVA, avec ses petits caprices qu’on lui passe aisément , a des comportements étranges , peurs inexpliquée, paniques etc.. Je lui dit tout doucement « qu est ce qu’ils ont dû te faire pour que tu ais peur comme ça », car malgré tout l’amour qu’on leur porte , et malgré toute la joie de vivre qu’ils ont retrouvé, ils n’oublieront jamais, il faut accepter et respecter cela!

    Répondre
  • 7 mai 2019 à 10 h 24 min
    Permalink

    Bonjour Odile,
    Vous ne me connaissez pas, je suis vos « blablas » depuis quelques années. …sans jamais me manifester auprès de vous. Depuis petite fille, je rêve de sauver des animaux, j’ai 60 ans….et je sais que la PA n’entre pas dans le domaine du rêve ! Mais ça, vous le savez bien mieux que moi. Je voulais juste vous dire que cette chienne, vous l’avez non seulement sauvée, mais adoptée et, surtout gardée auprès de vous ! Elle était peut être heureuse, ou pas….en tous cas en sécurité et en vie, nourrie et au chaud. J’ai (à ma petite echelle) sauvé 3 chatons, abandonnés dans la forêt dans un carton…..ils étaient âgés d’une dizaine de jours, j’ai réussi ! Ce n’était pas facile, mais quelle aventure !
    Aujourd’hui, elles (ce sont des filles) ont 8 ans, et l’une d’elle, Heidy,est constamment aux aguets, ne sort pas de la maison, a peur de tout et de tout le monde. ….pour résumer, je me pose la même question que vous, est-elle heureuse ? Je crois sincèrement que la réponse est non …..et comme vous je me demande si j’ai bien agi en leur sauvant la vie. Mais je suis convaincue que tel est son destin, et que nous ne pouvons nous mettre à la place d’un animal. Et je sais aussi, que s’il fallait le refaire…..je le referai ! Toutes mes condoléances Odile, et toute mon admiration pour tout ce que vous faites pour les Galgos et autres chiens. Anny

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *