Les blablas de la Présidente d'LSF / Des Galgos en veux-tu en voilà…

Il nous en arrive de partout, j’ai l’impression que c’est pire que les autres années ou c’est peut-être une idée ou c’est que je ne m’habitue pas, je ne sais pas…

Le refuge de la FBM est plein à craquer, ils ne savent plus où donner de la tête là-bas, il y a plus de 600 galgos et les bagarres éclatent parce que les femelles sont en chaleur, du coup l’hôpital est surchargé….

Dans nos petits refuges c’est la même chanson, mon Dieu tous les jours les bénévoles nous envoient les photos des galgos fraîchement arrivés, ramassés dans les rues pour la plupart d’entre eux…

Des vieux, des craintifs, des noirs, c’est qu’on prend tout dans les petits refuges, ce n’est pas  Galgos à la carte alors souvent je m’arrache les cheveux et je ne dors pas la nuit…

25 au total..

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-petits-refuges-du-23-03/

Ceux-là, à remonter et ceux de la FBM le 13 Avril et tous les autres qui attendent…et ça n’en finit pas.

Je pars en Espagne le 16 mars avec Carine, nous allons faire le tour des petits refuges, Abyda Jaén, Arco Natura, Fuerza, et Tobarra.

On prend le camion et on s’en va remonter le moral de nos troupes là-bas, ils en ont bien besoin parce que croyez–moi, leur place je ne la voudrais pas.

Ils sacrifient tout pour la cause animale et vivent la maltraitance au quotidien.

Je crois que c’est ça le plus difficile pour eux, chaque jour il leur faut encaisser ces visions d’horreur, la merde, la maladie, le sang, les gémissements, la souffrance, la mort parfois, de tous ces  chiens qui arrivent dans des états épouvantables

Ce n’est pas facile psychologiquement et beaucoup sont obligés à un moment de tout arrêter pour se sauver eux-mêmes.

Les bénévoles Espagnols sont exemplaires de dévouement et de modestie.

Au risque de leur propre vie parfois, ils sauvent sans se préoccuper de ceux qu’ils sauvent, pour eux chaque vie est précieuse.

Et nous, tous ces galgos, nous vous les présentons sur notre site que vous feuilletez à votre guise. Ils sont requinqués, ravigotés, plus beaux les uns que les autres et on leur fait prendre la pause, tels des mannequins avec le petit texte qui va bien.

Pour beaucoup d’entre- vous vous choisissez plutôt les beaux, les jeunes et les plus élancés…

Il y un fossé immense entre ces deux mondes, il y a une telle différence entre ces deux formes de protection animale.

C’est pour ça que j’ai besoin de partir là-bas, pour retrouver ceux qui sont sur le terrain et qui font de la vraie protection animale, ces sont eux qui sauvent les galgos, pas nous.

12 pensées sur “Les blablas de la Présidente d'LSF / Des Galgos en veux-tu en voilà…

  • 8 mars 2019 à 12 h 00 min
    Permalink

    Nous avons ouvert notre coeur et notre maison a un Diamant brut comme les appels les craintifs a LSF
    Mon mari et moi-même voulions faire un sauvetage peu importante la beauté, sa couleur, son age…
    Nous n avons pas choisi, c est Sophie la déléguée du Sud Ouest qui nous a présenté Tinita
    Une craintive xxx
    Notre Tinita fait d ennormes progrès de jours en jours et je rejoins le commentaire de Fred
    Nous sommes remplie d émotions, de bonheur a chaque événement nouveaux, une approche, une demande de caresses, un regard…et depuis quelques jours elle joue avec ses peluches C est du Bonheur a 100%
    Ces résultats c est grâce a la patience, l Amour,le respect..
    Quand je pense a tous ces Galgos en detresse ca me revolte.Je suis admirative par le travail D Odile,son devouement,son investissement.
    Je voulais remercier Mr Alberto qui tres certainement dû s occuper de notre Ange
    Merci a Virginie sa famille d accueil
    Merci a Sophie pour ses conseils
    Adoptez avec votre coeur lui seul vous guideras
    Notre Tinita c est que du Bonheur ♡

    Répondre
  • 6 mars 2019 à 14 h 04 min
    Permalink

    J,adore les calgos , ils sont d,une élégance,, je suis heureuse qu’,il a des bénévoles pour les sauver et les aider en Espagne comme en France,,
    Il y a quelques années j,ai suivi le sauvetage et la rééducation d,une calga qui se prenomait Esperanza ( Elle était enfermée vivante dans un sac poubelle et jetée dans une benne)
    Sa famille d,acceuil en Espagne etait
    Superbement aimante , ils se prenomaient : Marité et Joses
    Je suivait régulièrement le rétablissement de ma Bell Espé ,, mais depuis quelques années plus de nouvelles, pourtant j,ai essayé mais plus rien ,, si je pouvais avoir de ses nouvelles !
    Bon courage à toutes ces personnes de France et d,Espagne qui sauvent et soignent les calgos .
    Vous êtes formidables
    Heureusement qu’,il y a encore des personnes comme vous dans ce monde de brutes

    Répondre
  • 6 mars 2019 à 11 h 36 min
    Permalink

    Heureusement qu’,il y a de très gentils bénévoles en espagne, il ya quelques années j,ai suivi le sauvetage d,Esperanza la calga abandonné dans 1 sac poubelle et mise dans 1 bene.. elle a été soignée par Maïté et josé.. des personnes adorables , depuis 2ans j,essaie d,avoir des nouvelles de ma belle Espé , en vain , je sais qu’,elle a eu 1 longue rééducation , mais elle se remettait très bien ,, la je me demande si elle va bien ,, bon courage à à tous les bénévoles d,Espagne et de France merci pour ces magnifiques calgos ❤

    Répondre
  • 5 mars 2019 à 21 h 59 min
    Permalink

    Quand on voit cette misère et lire les gens qui veulent adopter un galgo mais …. surtout pas un NOIR, surtout un OK chat, de préférence une femelle parce que le mâle pisse partout, il doit être beaux et représentable et j’en passe… et de s’en débarrasser quand il ne convient pas aux critères. Vous appelez ça un sauvetage ???
    Je vous comprends très bien Odile.

    Répondre
  • 5 mars 2019 à 18 h 28 min
    Permalink

    Oui il faut rendre hommage aux bénevoles en espagne…parce que c’est vrai ce ont eux qui voient le pire…chaque jour…un éternel recommencement de misère……mais le sauvetage se poursuit avec les assos, les bénévoles, et en dernier lieu les adoptants…..
    et c’est vrai les adoptants peuvent choisir……
    Toutes les adoptions sont belles bien sûr….mais pour un « pas comme il faut » c’est différent c’est vraiment plus fort….
    Hier soir mon petit prince craintif est venu soulever ma main avec sa tête pour avoir une caresse……
    c’était la première fois, la prochaine fois ce sera peut etre ce soir, demain, dans une semaine ou plus…..et un jour ce sera très régulier
    Hier soir ce qui est entré dans mon coeur est géant, un sourire béat sur le visage, on y croit pas…c’est fort plein d’émotion de bonheur…..
    Voilà ce qu’il nous offre un craintif…..si on sait lui donner amour, patience et respect, on recoit tant….ce n’est meme pas descriptible…..
    Chaque jour par ses cicatrices, son comportement il me fait penser à ses frères de misère…
    et quand je le regarde dormir tout détendu, manger dès que je pose la gamelle, venir vers moi quand je prends la laisse ou son manteau et tant d’autres choses, et que je sais qu’il est bien à l’abri , c’est le bonheur qui entre dans mon coeur…..
    Des situations pourtant tellement anodines normalement……mais voilà avec mon petit prince tout a une autre dimension qui m’apporte du bonheur de l’émotion…..
    Et même si on a plein de bonheur avec un « comme il faut » ce n’est pas aussi profond, meme si l’amour est aussi fort
    Le jour où…..c’est sur…ce sera un  »pas comme il faut », tripatte, noir, malade, plus tout jeune…….

    Répondre
  • 5 mars 2019 à 12 h 53 min
    Permalink

    il s’agit d’un véritable sacerdoce de la part des soignants espagnols et je pense que les adoptants un peu imprudents devraient aller faire un stage pour comprendre le ma l que peuvent se donner toutes ces personnes au grand coeur……je pense aussi aux adoptants qui se sentent responsabilisés et à tous ceux qui donnent des traitements au quotidien, portent chez le véto régulièrement l’amour de leur vie ; en fait, il s’agit d’une grande chaine de partage ou chacun fait ce qu’il peut et parfois meme ce qu’il ne pourrait pas….ce qui me peine beaucoup c’est de voir que les bébés sont adoptes en temps record alors que les reproductrices…..Nous ne sommes pas dans un élevage de chiens de race, nous sommes dans un système de PA et d’ailleurs, je suis très près de penser que ce sont les plus malades, les moins désirables, les plus psychiquement abimés qui donneront à leur future famille le plus de joies devant les progrès engendrés par une attention au quotidien et un amour sans faille….alors, essayons tous d’honorer le travail de ces bienfaiteurs espagnols et ne cédons pas à la beauté mais au cri d’espoir que ce pauvre chien nous lance….Bravo pour les belles adoptions………

    Répondre
  • 5 mars 2019 à 12 h 22 min
    Permalink

    Dans le sauvetage du 2 Mars il y avait beaucoup de chiens malades abîmés des noirs et les adoptants on fait plus le choix sur ceux-là ce qui représente beaucoup pour Odile .Ma fille a adopté Puchi il a la leishmaniose 6 ans et noir et je dois vous dire c’est un amour toujours à vous faire des câlins il a commencé à jouer aujourd’hui c’est que du bonheur . Alors pensé à ceux qui en on le plus besoin ils le méritent . Et oui tout ce que nous voyons c’est grâce à Odile mais pour eux qui le vivent au quotidien c’est autre chose . Un chien malade estropié craintif qui sera adopté sera pour eux 1 combat de gagner .Même si nous sommes qu’une minorité par rapport à tous ces galgos nous avons la possibilité de les sauver et leurs ouvrir notre cœur alors pensé à eux

    Répondre
    • 5 mars 2019 à 13 h 35 min
      Permalink

      Je vous comprends et je désire adopter un de ses loulous estropié et âgés!bon courage madame!

      Répondre
  • 5 mars 2019 à 11 h 17 min
    Permalink

    effectivement, ce sont les refuges qui sauvent en premier lieu les galgos, ce sont eux qui sont au front, mais les associations et les adoptants prennent aussi leur part pour soulager toute cette misère

    Répondre
  • 5 mars 2019 à 10 h 13 min
    Permalink

    Lsf et les bénévoles espagnol vous faites un travaille admirable. Je ne pourrais pas faire le quart de se que vous faites les quelques images que je croise sur le net me bouleversent. Bon courage à vous
    La moman de Quira et Malak

    Répondre
  • 5 mars 2019 à 9 h 08 min
    Permalink

    Retenir ses larmes… Les adoptants sont le dernier maillon de la chaîne, cette chaîne de combattants, il est si vrai que ces bénévoles ont une force et une abnégation incroyable, les gens oublient .. Il est si vrai qu’il y a 2 mondes, et chez les adoptants c’est pareil,il y a ceux qui veulent vraiment donner à ces Anges une autre vie faîte de respect d’amour et de joie,et les autres, les imbéciles,les égoistes, les névrosé(e)s en tout genre etc etc etc Malheureusement ce n’est pas écrit sur leurs fronts, les snobs,les hypocrites houlala,Bref, comme partout il y aura toujours des humains galeux…. Et eux ils ne peuvent être soignés…C’est pour la vie! COURAGE et il en faut

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *