Les blablas de la Présidente d'LSF / Peu importe la façon un abandon est un abandon…

Pas facile de blablater aujourd’hui mais nous devons garder le cap et continuer à avancer pour tous les galgos qui sont encore en Espagne et qui comptent sur nous, et pour tous ceux qui ont été placés ici en France et que nous devons récupérer car lâchement abandonnés par leurs adoptants.

Nous sommes dans une période de grosse mer, il y a beaucoup de retours en cette fin d’année,  ce qui est  difficilement gérable pour nous, puisqu’un chien qui revient doit être placé en famille d’accueil et qu’il prendra la place d’un autre qui est encore en Espagne, alors qu’il y en a tant à sauver…

L’abandon est un véritable fléau et touche toutes les catégories d’adoptants, même ceux  qui le sont déjà n’hésitent pas à nous restituer leur deuxième ou leur troisième galgo, s’il n’est pas à la hauteur de leurs espérances, trop craintif, agressif, dominant, destructeur. Nous avons tous les cas de figure et tous les prétextes sont bons pour se dédouaner d’un abandon, considéré pour la majorité des gens comme une restitution à l’association, une sorte de période d’essai et sans aucun attachement à l’animal.

Oh ! Il y aura bien sûr quelques larmes parfois mais qui sécheront très vite et d’autres fois, on vous rendra le truc comme ça, froidement sans un regard, sans une caresse, sans un mot.

Peu importe la façon, c’est juste un mauvais moment à passer et c’est toujours de la faute du chien.

Et puis il y a les abandons pour cause d’accident de la vie et là encore on aura toujours une bonne raison de se débarrasser de l’encombrant, séparation, perte d’emploi, changement de vie, allergie, amour aussi, enfin bref tous les prétextes sont bons et l’on pourrait écrire un roman ….

Le constat est amer, l’animal est bel et bien un objet de consommation qu’on restitue froidement et toujours en se déculpabilisant comme-ci c’était normal, c’est surtout ça qui me sidère.

Jimena, pauvre mamie, il en avait marre de la promener, rendue comme une comme un tas de merde !!

Mili, qui l’eut cru, 3ème galga adoptée alors on y va les doigts dans le nez  et allez hop trop craintive, le mari n’en peut plus  et ne comprend pas que les deux premières soient câlines  avec lui et pas elle, pourtant avec Madame elle l’était mais  bon, retour à l’envoyeur quand même au bout de 6 mois… C’est incroyable !

Cassia qui a écrit sa lettre au père Noël hier, pareil allez hop ….

Et j’en passe et j’en passe ! C’est écœurant…

Je ne m’y ferai jamais, mon cœur est sec  comme le vent du Nord et je n’ai aucune compassion pour ceux qui abandonnent leur chien.

Alors je vous en prie, réfléchissez bien avant de vous lancer dans une adoption tête baissée, c’est un engagement pour la vie.

Cette année 2018 aurait été marquée par plus de 30 retours , ce qui équivaut à un sauvetage !!

Joyeux Noël à tous ceux qui le passeront sans celui à qui ils avaient promis une meilleure vie…

31 pensées sur “Les blablas de la Présidente d'LSF / Peu importe la façon un abandon est un abandon…

  • 18 décembre 2018 à 13 h 11 min
    Permalink

    Beaucoup de tristesse à la lecture de votre texte Odile.
    Il est vrai que certains adoptants ne font pas face aux soucis occasionnés par l adoption de leur galgo ou galga.
    Peu de patience de leur part…
    Nous avons adopté 2 galgas dont une dans votre association.on leur a laissé le temps de nous adopter.
    Elles ont 12 et 7 ans aujourd’hui et sont bien soignées car nous nous y sommes engagés en les adoptant.
    Si nous partons dans la famille ou chez des amis elles font partie du voyage.
    Merci à vous pour ce combat que vous menez avec votre équipe.

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 12 h 41 min
    Permalink

    Odile regarde Auro qui a été ramené car il faisait pipi partout et trop speed c’est un chiot de 14 mois . Les gens on t-il chercher à savoir si il n’avait pas un problème . Demain il va avoir 1 check-up car je le trouve très maigre il a un peu d’allergie et oui c’est vrai il fait pipi partout mais je m’aperçois qu’il le fait en marchant il pleure quand je lui touche ces oreilles. Il boit beaucoup on va croiser les doigts j’espère que ce n’est pas grave . C’est une adoption de cœur . Mike aussi nous en a fait voir mais ce n’est pas pour ça qu’on l’aurait rendu . On les aime c’est tout ce qui compte et ils nous le rendent bien . C’est une année difficile avec tout ces retours . Auro a de la chance il n’a pas eu de transition entre les 2 à peine rendu à la famille d’accueil à peine reparti . On s’appelle demain pour le bilan . Bisous

    Répondre
    • 19 décembre 2018 à 8 h 32 min
      Permalink

      bonjour Lydia j’ai eu ce probleme avec mon trauma en fait on s’est aperçu qu’il était potomane…
      un traitement léger pendant qques mois vu avec mon véto et tout est rentré dans l’ordre j’espère que celà peut vs aider

      Répondre
  • 18 décembre 2018 à 12 h 09 min
    Permalink

    En colère Odile oui mais tous les adoptants ne sont pas comme ça. Minie a mis 4.5 ans avant d’oser essayer de pousser une porte entrebaillée, la patience est le maitre mot, pour qu’elle ne reste pas seule quand son pépé labrador mourra nous adopterons un ou une galga noire bien noire puisque personne en veut. Nous l’aurions déjà fait (meri rendue aussi, chez Elisabeth) si nous avions eu la certitude de faire garder nos chiens par une personne de confiance. Ce n’est pas le cas mais ce n’est que partie remise, c’est promis. J’ai toujours adopté des chiens SPA sur un coup de foudre et tout s’est toujours bien passé: patience, tolérance, affection et soins bien sur! Mais rien n’est jamais acquis ainsi va la vie.
    Continuez votre action, une fois en retraite je me joins au groupe pour aider en Espagne.
    Joyeuses fêtes de fin année avec tous les oubliés.

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 11 h 27 min
    Permalink

    Quand on vous lit au fil des jours on a le coeur en miettes et les larmes coulent..
    Comment peut-on agir de cette façon avec ces chiens qui ont déjà connu l’enfer? On ne s’engage pas pour un essai mais pour des années d’amour,de joie et malheureusement de maladie et de peines. J’ai arrêté il y a quelques années d’être famille d’accueil impossible pour moi de les laisser partir même en me disant c’est pour leurs biens,je me suis retrouvée avec 14 chiens que j’ai assumé jusqu’au bout et j’en ais connu des jours difficiles mais jamais l’idée de les abandonner ne m’a effleuré et je ne regrette rien de rien. J’ose dire à qui veut m’entendre que mes chiens c’est ma vie sans eux je n’existe pas. Alors je comprends votre rage et votre frustration devant le comportement inqualifiable de certaines personnes

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 11 h 17 min
    Permalink

    je ne comprendrais jamais ce comportement!!! j’ai 3 galgos adoptés en 3 x aucun ne s’est comporté de la même façon – normal!! – il a fallut s’adapter à chacun – encore normal – la dernière arrivée TARA le 25.09.2018 reste encore très craintive face à mon mari bien sur il travaille et contrairement a moi qui suis à la retraite elle le voit moins mais il fait du forcing en allant a chaque fois lui parler la cajoler elle commence un peu a se faire a sa grosse voix…les galgos sont des biches tres sensibles les abandonner est une catastrophe…n’adoptez pas si vous avez 1 patience limitée!!! il faut 1 temps certain avec chacun!!mon 2e était grand trauma d’un an -j’ai tenu bon j’ai pleuré plus d1 fois j’ai cru que je n’arriverai pas a communiquer avec lui…celà a pris 3 ans!!! il a 7 ans aujourdhui et enfin bien dans ses baskets..

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 11 h 13 min
    Permalink

    bande de salopards mauvais noel a vous vous ne méritez que ça

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 11 h 09 min
    Permalink

    30 abandons en une année! C’est désespérant! Comment peut on abandonner un loulou après avoir pris l’engagement de lui donner,après toutes les souffrances qu’il a subies, une belle vie. Comment briser à nouveau cette vie sans le moindre remords? Personnellement, je préférerais me priver de tout plutôt que d’en abandonner un seul. Abandonne t’on son enfant lors de graves problemes? A de très rares exceptions près, Non. On trouve une solution lorsqu’on le veut vraiment. Tout cela m’écoeure. L’humain est de plus en plus imperméable à tout ce qui n’est pas sa propre petite personne et qu’importe la souffrance de ceux qui ont cru en lui..

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 11 h 02 min
    Permalink

    Tout comme vous Odile, je ne comprends pas l’abandon. Abandonne -t-on un enfant, un membre de sa famille ? A croire que oui puisque l’on abandonne à tour de bras. Comment peut-on en arriver là ? c’est un mystère pour moi. Rien ne peut l’expliquer ou le justifier. C’est vrai que parfois c’est difficile, que la vie réserve de mauvaises surprises mais justement, nos animaux sont un soutien formidable qui nous rappelle que l’amour est là, présent, à nos côtés, un amour incommensurable et éternel. Et on ne peut se séparer d’un tel amour.

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 11 h 01 min
    Permalink

    comment peut on abandonner son animal ? Je ne le comprendrai ni ne ‘excuserai jamais, il y a toujours une solution autre. Ces gens là ne sont pas humains, ils n’ont aucune humanité aucune empathie, ils ont le coeur froid et sec

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 10 h 49 min
    Permalink

    Ho non pas Jimena !! Cette petite douceur ….
    et on redonne un craintif parce qu’elle ne plait pas à Monsieur …. Mesdames nous sommes en 2018 et nous avons droit à la parole à la maison !!! Je lis trop souvent « mon mari ne veut pas » et j’en passe !!!! J’aurai écouté mon mari je n’aurai pas de chiens et j’ai desormais 3 galgos et ils les sort en plus !!! Oui Odile …. un abandon est un abandon . Le chien fait partie de la famille . Vous déménagez ? Vous n’allez pas accepter un logement où les chiens sont interdits ! C’est pourtant logique . Un homme arrive dans votre vie et il n’aime pas les chiens? Et bien qu’il aille voir ailleurs …. c’est logique aussi ! Bref… 30 chiens qui ont du rester en Espagne à cause de ces gens la… après Odile … mieux vaut les reprendre . Car les laisser dans les mains de gens qui ne les aime pas c’est pire….

    Répondre
    • 1 février 2019 à 18 h 02 min
      Permalink

      J’ai partagé deux mois avec Jimena si douce et affectueuse, débordante d’amour. Aujourd’hui elle est au sein de la famille parfaite pour elle et s’épanouit. Elle était mon troisième accueil et j’en profite pour dire ma reconnaissance aux familles qui ont adoptés « mes chiens » et surtout bravo à LSF qui a trouvé le bon environnement pour chacun. La perfection n’est pas humaine alors je préfère de m’arrêter sur les belles adoptions. Continuez comme ça, peu de personnes pourrait faire ce que vous faites. Touria FA

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *