Les blablas de la Présidente d'LSF / Peu importe la façon un abandon est un abandon…

Pas facile de blablater aujourd’hui mais nous devons garder le cap et continuer à avancer pour tous les galgos qui sont encore en Espagne et qui comptent sur nous, et pour tous ceux qui ont été placés ici en France et que nous devons récupérer car lâchement abandonnés par leurs adoptants.

Nous sommes dans une période de grosse mer, il y a beaucoup de retours en cette fin d’année,  ce qui est  difficilement gérable pour nous, puisqu’un chien qui revient doit être placé en famille d’accueil et qu’il prendra la place d’un autre qui est encore en Espagne, alors qu’il y en a tant à sauver…

L’abandon est un véritable fléau et touche toutes les catégories d’adoptants, même ceux  qui le sont déjà n’hésitent pas à nous restituer leur deuxième ou leur troisième galgo, s’il n’est pas à la hauteur de leurs espérances, trop craintif, agressif, dominant, destructeur. Nous avons tous les cas de figure et tous les prétextes sont bons pour se dédouaner d’un abandon, considéré pour la majorité des gens comme une restitution à l’association, une sorte de période d’essai et sans aucun attachement à l’animal.

Oh ! Il y aura bien sûr quelques larmes parfois mais qui sécheront très vite et d’autres fois, on vous rendra le truc comme ça, froidement sans un regard, sans une caresse, sans un mot.

Peu importe la façon, c’est juste un mauvais moment à passer et c’est toujours de la faute du chien.

Et puis il y a les abandons pour cause d’accident de la vie et là encore on aura toujours une bonne raison de se débarrasser de l’encombrant, séparation, perte d’emploi, changement de vie, allergie, amour aussi, enfin bref tous les prétextes sont bons et l’on pourrait écrire un roman ….

Le constat est amer, l’animal est bel et bien un objet de consommation qu’on restitue froidement et toujours en se déculpabilisant comme-ci c’était normal, c’est surtout ça qui me sidère.

Jimena, pauvre mamie, il en avait marre de la promener, rendue comme une comme un tas de merde !!

Mili, qui l’eut cru, 3ème galga adoptée alors on y va les doigts dans le nez  et allez hop trop craintive, le mari n’en peut plus  et ne comprend pas que les deux premières soient câlines  avec lui et pas elle, pourtant avec Madame elle l’était mais  bon, retour à l’envoyeur quand même au bout de 6 mois… C’est incroyable !

Cassia qui a écrit sa lettre au père Noël hier, pareil allez hop ….

Et j’en passe et j’en passe ! C’est écœurant…

Je ne m’y ferai jamais, mon cœur est sec  comme le vent du Nord et je n’ai aucune compassion pour ceux qui abandonnent leur chien.

Alors je vous en prie, réfléchissez bien avant de vous lancer dans une adoption tête baissée, c’est un engagement pour la vie.

Cette année 2018 aurait été marquée par plus de 30 retours , ce qui équivaut à un sauvetage !!

Joyeux Noël à tous ceux qui le passeront sans celui à qui ils avaient promis une meilleure vie…

31 pensées sur “Les blablas de la Présidente d'LSF / Peu importe la façon un abandon est un abandon…

  • 21 décembre 2018 à 7 h 59 min
    Permalink

    30 retours, c’est énorme il serait peut temps de vous poser les bonnes questions.

    Répondre
    • 21 décembre 2018 à 10 h 28 min
      Permalink

      Je l’attendais celle-là !! Ben non ce n’est pas énorme on est dans la norme, et oui il faut comparer avec le nombre d’adoptés à l’année mon petit Monsieur et ne pas critiquer comme ça sans regarder plus loin que le bout de son nez !! !!!

      Répondre
    • 21 décembre 2018 à 10 h 30 min
      Permalink

      Autre chose Mr Martin, chez LSF on a pas de langue de bois et on n’a rien à cacher , donc on ne cache pas nos retours c’est pas le cas pour tout le monde !! RIRE !!

      Répondre
    • 22 décembre 2018 à 10 h 00 min
      Permalink

      vos blablas nuisent à la cause animale, réfléchissez avant d’écrire.

      Répondre
      • 22 décembre 2018 à 11 h 25 min
        Permalink

        J’assume Monsieur Martin !! je crois savoir qui vous êtes et si vous êtes celui que je crois et bien permettez-moi de vous dire que ce sont les énergumènes de votre espèce qui nuisent à la PA !!

        Répondre
    • 22 décembre 2018 à 10 h 25 min
      Permalink

      Ce n’est pas l’équipe de l’association qui doit se poser les bonnes questions Monsieur mais plutôt ceux qui se précipitent sur une adoption sans s’être au paravent « poser les bonnes questions » ! Les galgos SAUVES DE LA MORT EN ESPAGNE sont des chiens particuliers, on ne cesse de le répéter et les « surprises » sont nombreuses au retour, lisez les témoignages de certains adoptants. Est-ce que vous-même vous seriez près à sacrifier du temps (beaucoup de temps et de patience) de l’argent (beaucoup d’argent chez le vétérinaire, pour des croquettes spécifiques, des soins onéreux) certains de vos objets personnels (qui vous retrouvez grignotés) et vous qui êtes un homme apparemment: sacrifier le bel et tout propre intérieur de votre voiture en nettoyant la bave et le vomi lors des premiers déplacements (heureusement cela passe avec le temps…). Car c’est ça la vérité souvent. Le chien doit s’adapter à ses nouveaux maîtres sans que ceux-ci ne se remettent en question!

      Répondre
  • 19 décembre 2018 à 7 h 41 min
    Permalink

    Que dire ? Un grand manque d’empathie vis à vis du vécu de ses chiens et puis lorsqu’un chien intègre une meute, il faut qu’il trouve sa place et cela prend du temps…des mois….. En retrait, au départ c’est tout a fait normal ; et chaque chien est différent, il a son caractère…On les aime pour ce qu’ils peuvent nous donner pas pour ce qu’ils ne peuvent pas…C’est ce qu’on appelle une adoption du cœur.

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 21 h 41 min
    Permalink

    Une fois de plus ,l’habit ne fait pas le moine…..
    Comment peut – on s’assurer de la  » qualité « de l’adoptant?
    Quels doivent être les critères essentiels pour adopter…..
    Un joli jardin, une famille souriant devant l’objectif, ça ne suffit pas.
    Il faudrait pouvoir les percer à jour ces adoptants, comment faire……..? Être de plus en plus perspicace et de moins en moins confiant, vous l’êtes déjà je pense ,
    ne désespérez pas,il y a tout de même des gens bien, c’est eux qui font avancer la cause,les autres ce sont des rigolos, la terre en est remplie malheureusement……

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 20 h 05 min
    Permalink

    30 retours en 1 an, c’est désolant!
    Comme le dit Monica, si j’avais écouté mon mari, je n’aurais pas adopté Brigi alors qu’il l’adore et c’est réciproque. Elle sait y faire avec lui et grâce à elle nous en avons adopté un 2ème.
    Lui par contre, il est craintif et préfère les femmes. Nous n’allons pas le rendre pour autant!
    Pas de jaloux, il y en a un pour chacun…lol!
    Je suis très contente qu’Auro soit adopté par Lydia et j’espère que ses ennuis de santé ne seront pas graves.

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 19 h 02 min
    Permalink

    Comment donner un peu de bonheur à un chien et le ramener case départ ? Une chose impensable pour ma part ! Je viens d’adopter une petite Puce qui vient agrandir ma meute de 4 ( 2 de S P A et 2 d’Espagne via L S F ) et je compte bien rendre tout ce petit monde heureux ! Mes Loulous passent toujours avant moi ! A la maison c’est la règle . Il faut bien réfléchir avant d’adopter ! Il faudrait créer un fichier national des mauvais adoptants pour qu’ils ne puissent plus adopter !

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 17 h 17 min
    Permalink

    C’est vraiment désolant…

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 13 h 52 min
    Permalink

    Bonjour, je vous suis depuis un moment, j’espère pouvoir adopter un galgo un jour, et je fonds sur Mili, la galga craintive qui ne plaisait pas à Mr justement..je souhaite savoir si vs l’avez à l’adoption.. merci et bonne continuation dans votre combat qui est noble

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 13 h 19 min
    Permalink

    Seule la mort pourrait nous faire les « abandonner »….Alors, je vais vous raconter une histoire amusante, c’est le moment…..Ferre, maintenant Edward qui m’est tombé du ciel n’a que un an et demi….Après un bref calcul, je me suis dit que s’il arrivait à l’age royal de 18 ans, comme Ulla…Il fallait que j’atteigne mes 80 ans…..Ne calculez pas…J’ai 63 ans…Donc, obligation de mettre toutes les chances de mon coté pour vivre le plus longtemps possible, donc obligation d’arreter de Fumer….donc rv pneumo_tabaccologue qui a éclaté de rire quand je lui ai parlé de ma motivation…..Mais CA MARCHE ……Comme quoi, les galgos aussi nous sauvent par leur amour et leur confiance…Ils auront su me faire stopper le piège dans lequel je suis tombée depuis de très nombreuses années….POUR EUX…POUR LES AIMER, LES SOIGNER ET TOUT LEUR DONNER jusqu’à ce qu’ils empruntent l’arc en ciel de nounous…..

    Répondre
  • 18 décembre 2018 à 13 h 15 min
    Permalink

    Il y a de quoi être furieuse devant autant d’abandon par des adoptants qui n’ont aucune patience avec les galgos…Ces gens là oublient d’où viennent les galgos, ce qu’ils subissent là-bas, eux qui ne sont que des chiens-outils !!! J’ai adopté Pistachin parce que son histoire m’a fait crever le coeur et déjà je l’aimais…1 mois plus tard j’ai adopté Auréa..1ere raison car je voulais en sauver un autre. 2eme raison parce que je réunissais DEUX AMOUREUX, qui se serraient l’un contre l’autre à l’infirmerie de la FBM ! (merci Leticia !)….Pistachin à encore des cauchemars de sa vie en Espagne…A 1h ce matin il a hurlé comme si il recevait des coups !! Ma saint bernard est arrivée avant moi près de lui pour le rassurer ! Petit à petit il oublie cette vie de maltraitance….Patience, respect AMOUR et bonnes gamelles sont au rendez-vous et jamais je n’abandonnerai ces adorables coeurs qui ont tant d’amour à donner ! Néanmoins c’est mieux pour les galgos qu’ils soient rendus, que de passer leur vie (déjà courte) chez des cons !

    Répondre

Répondre à dekeuwer Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *