Noël , la fin de son long calvaire…Galgo pris en charge par Lévriers sans Frontières et proposé en parrainage

Il est arrivé à la fondation avec deux femmes qui venaient de le récupérer dans la rue.

 Je ne sais plus si on était mardi ou mercredi, les jours passent tellement vite quand on est là-bas qu’on en  perd la notion du temps.

Il y avait beaucoup d’effervescence  ce jour-là au refuge, les galgos ne cessaient d’arriver, déchargés des remorques comme de vulgaires détritus par les chasseurs sans scrupules.

D’une maigreur extrême, le pauvre bougre pouvait à peine marcher,

il titubait et était complètement recroquevillé sur lui-même, couvert de croûtes et de sang séché, la face complètement tuméfiée avec un œil qui sortait de son orbite et une respiration saccadée.

Il faisait peine à voir, on osait à peine le toucher tant son corps tout entier lui faisait mal…

Il a immédiatement été pris en charge par l’équipe de vétérinaires. Ils sont trois ici toujours sur le pont en plus de Rocio qui gère le refuge et qui enfile sa blouse en cas de coup de bourre.

Il a d’abord fallu racler toutes les croûtes à la lame pour évaluer ses blessures,

puis radiographier pour voir s’il avait des fractures et il a été ensuite placé sous perfusion.

Nous pensons, ce n’est bien sûr qu’une hypothèse, qu’il aurait été passé à tabac attaché à une corde, ce qui lui aurait écrasé la trachée à force de se débattre d’où cette difficulté à respirer. Un acte déjà ancien au vu l’état de ses multiples blessures très infectées.

Il a dû être laissé pour mort après cette raclée magistrale et s’est dégagé on ne sait trop comment, errant dans les rues ensuite jusqu’à ce qu’une âme charitable lui porte enfin secours.

L’après-midi même il a été emmené à Séville chez l’ophtalmologiste, ça ne traîne pas ici,et tout est mis en œuvre dans les meilleurs délais pour faire un diagnostic précis, c’est incroyable cette organisation et ce respect de la vie pour chacun des rescapés qui arrivent ici dans des états d’urgence extrême.

Son œil est perdu et il va être énucléé, cette intervention ne pourra se faire que lorsqu’il aura repris des forces.

Catalina une bénévole Américaine, nous a donné de bonnes nouvelles, il commence à reprendre un peu de vitalité et a pris son premier bain de soleil.

J’espère qu’il pourra voyager dans notre transport du mois de janvier et qu’il sera adopté à son arrivée, il n’a que 2 ans et encore toute la vie devant lui pour profiter ce ce qu’il n’a jamais eu.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Il s’appelle Noël, il a été pris en charge par Lévriers sans Frontières et va être proposé en parrainage sur notre site.

Merci de ce que vous ferez pour nous aider à sauver tous ces rescapés car sans vous rien de tout cela ne serait possible

13 réflexions sur “Noël , la fin de son long calvaire…Galgo pris en charge par Lévriers sans Frontières et proposé en parrainage

  • 22 novembre 2018 à 17 h 48 min
    Permalien

    Bonjour,
    je viens de voir que le petit Noêl va remonter en Janvier et qu’il est réservé !!!!!!! J’en suis hyper contente..car il m’aurait bien plu ce petit ……Hyper contente aussi pour Niméria, dans le mëme cas….D’ailleurs , n’a t’on a pas envie de tous les chouchouter ces anges ?????. Dieu , quel bien ils nous font…..!!!!!!! longue et belle vie à tous …et que nous ayons la force d’en sauver un Maximum pendant longtemps ! encore merci à LSF.

  • 11 novembre 2018 à 13 h 41 min
    Permalien

    je viens d’adoptée Brissa qui a été sauvé par vos équipes que je félicite.si je n’avais pas 2 cockers en plus , j’aurai volontiers adopté NOEL. je lui souhaite tomber sur une famille qui lui donnera l’amour qu’il n’a jamais connu. bon rétablissement à lui.

  • 9 novembre 2018 à 23 h 02 min
    Permalien

    Plein de bonnes ondes joli petit père. Malheureusement, tu ne seras pas dans les clous de l’adoption avec ton œil en moins… pourtant, ces « esquintes » ont de l’amour a revendre, la rage de vivre. Vite une famille, pas de double peine pour ceux là SVP. Je ne peux pas, j’ai déjà une meute d’eclopes, un peu la cour des miracles Merci à l’association pour lui et les autres.

Commentaires fermés.