Moi Miri, jolie poupée cassée et abandonnée cherche famille pour toujours…Galga à adopter via LSF

Jolie poupée je le suis, une vraie beauté mais toute cassée qu’Odile a rencontrée pour la première fois en novembre 2017.

Au refuge de la FBM j’y étais déjà depuis  plus d’un  an

et c’est elle qui m’a tendu la main et qui m’a promis de veiller sur moi et de m’emmener loin de là…

Je suis arrivée en France en janvier 2018 et je ne demandais qu’à être aimé.

J’étais craintive alors Odile m’a confié à un monsieur très gentil et très doux qui m’a gardée chez lui en accueil durant 3 mois.

Il s’appelait Alain et je tiens aujourd’hui à le remercier de m’avoir offert un toit et de m’avoir aimée comme il se doit, de m’avoir montrer le chemin de la confiance.

Et puis en avril  une dame est venue me chercher chez lui, je me suis sentie tout de suite bien avec elle, il y avait d’autres galgos, l’environnement était des plus adaptés pour moi, je ne pouvais pas rêver mieux que cet endroit-là, 

Nous faisions de longue balades en bord de mer, il fallait me voir courir sur la plage et foncer dans l’eau pour essayer d’attraper les oiseaux,

Le bonheur absolu et un paradis pour moi qui n’avait connu que le noir d’un trou à rats durant six années, un lourd passé fait d’humiliation et de sévices qu’enfin je pouvais tenter d’oublier.

Elle m’avait renommée Mina, elle m’avait promis une belle vie mais elle m’a trahie.

J’ai été son amour éphémère, moi Miri qui avait déjà tant souffert…

Son jouet, sa poupée de chiffon qui l’a amusée l’espace d’un instant…

Merci pour ce moment Maman mais je m’en serais bien passée…

Qu’est-ce que je t’ai aimée tu sais, toi mon étoile filante qui m’avait tout promis et qui m’a m’a tout repris…

J’étais belle et rayonnante à tes côtés, j’y croyais dure comme fer à cet amour-là…

Et puis voilà, tout à basculé et je n’ai pas compris pourquoi…

Le jour où elle m’a montée dans sa voiture pour la dernière fois, ce n’était pas pour m’emmener au bord de la mer mais chez Elisabeth dans la Manche, loin d’elle ; elle m’a abandonnée.

Me voici donc à nouveau déracinée, je suis bien mais rien n’est plus pareil, j’ai perdu tous mes repères et il m’a fallu le temps de m’adapter.

Peu à peu je prends mes marques, déjà une semaine que je suis là…

Odile a tenu à ce que je reste au bord de la mer pour ne pas me couper de tout…

Je suis de nouveau à adopter mais je vous en conjure celle ou celui qui posera les yeux sur moi doit être celle ou celui qui m’aimera pour l’éternité. Il faudra que mon dernier voyage soit un aller sans retour.

J’aurai besoin d’au moins un congénère et je suis tout à fait compatible avec les chats, je les adore même.

J’ai un souhait à formuler, je voudrais rester au bord de la mer..

Je suis un cadeau du ciel, une petite merveille, un trésor que vous devrez mériter.

Alors si vous désirez m’adopter, réfléchissez-y par avance.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Vous pouvez , soit remplir le formulaire ou appeler Odile pour plus de renseignements au 0660153750.

14 pensées sur “Moi Miri, jolie poupée cassée et abandonnée cherche famille pour toujours…Galga à adopter via LSF

  • 27 août 2018 à 22 h 42 min
    Permalink

    Mais ce n’est pas possible. Adoptions compulsives, comment faire la différence ?? Impossible. Qui paye lourdement, les animaux. Et ils pardonnent toujours et toujours. Galgos êtres magnifiques, pourquoi naissez vous? On vous jette en pâture dès votre naissance, c’est insupportable.

    Répondre
  • 27 août 2018 à 21 h 25 min
    Permalink

    Dommage qu’il n’y ait pas la mer dans ma belle Franche-Comté …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *