Les blablas de la présidente d'LSF / Elle et moi ce n'était pas un choix…

Je ne l’ai pas aimée tout de suite, je l’ai même détestée parfois, il m’a fallu du temps pour la comprendre et l’accepter.

Aida et moi, ce n’était pas un choix mais si elle n’était pas restée ici, elle aurait été euthanasiée, il y en a tant qui le sont pour bien moins que ça.

C’était ma hantise, alors j’ai fait le choix de la garder près de moi tout en sachant qu’elle allait bouleverser notre équilibre de vie et qu’avec elle rien ne serait plus pareil.

Elle a mordu plusieurs fois mon mari et pincé quelques bénévoles de LSF qui sont entrés sans prévenir dans la  cour, c’est une chienne imprévisible et qu’il ne faut pas surprendre.

Puis en été 2017  elle a attaqué ma Nana qui n’a rien eu mais ce fut un miracle, ce jour-là c’est moi qui ai été mordue en la protégeant.

Nous étions sur la terrasse et j’avais mis un tee-shirt à Nana pour éviter les coups de soleil car sa peau est fragile, elle a paniqué et s’est mise à hurler et Aida à attaquer. Elle ne l’a pas fait consciemment, en fait elle ne sait pas gérer ses peurs, ce qui provoque  des pulsions qu’elle ne contrôle absolument pas.

Son histoire…

https://www.levriersansfrontiere.com/2017/08/09/aida-la-tendresse-et-la-douceur-quelle-na-jamais-eu-galga-a-adopter-via-lsf/

Un épisode très traumatisant qui m’a poussée à me poser les bonnes questions et à prendre la décision de ne plus la proposer à l’adoption et de la retirer du site.

J’avais plusieurs choix qui s’offraient à moi,

La ramener au refuge de la FBM, mais comment aurais-je pu arriver là-bas avec ma chienne et repartir sans elle, j’ai repassé cette scène en boucle dans ma tête, j’en ai parlé à Rocio et à Gisela, mais jamais je ne me le serais pardonné, et puis la ramener c’était de toute façon la condamner.

La faire euthanasier, je dois avouer que cette idée m’a effleuré l’esprit après cette attaque me persuadant qu’au moins si cette décision devait être prise elle le serait en mon âme et conscience, mais ça non plus, ce n’était pas possible, je n’aurais jamais été capable de faire une chose pareille.

La garder avec toutes les conséquences que cette décision allait engendrer, tout en sachant pertinemment  que notre environnement n’était pas le plus adapté pour elle, mais ni elle ni nous n’avions le choix de toute façon.

Nos destins devaient être liés…

J’ai décidé de me faire aider par un éducateur qui est venu plusieurs fois à la maison, il me fallait un regard extérieur, j’avais besoin de quelqu’un qui me conforte dans l’idée que rien n’était perdu et que tout était à construire avec elle. En fait je ne voyais plus en elle que le côté sombre et j’avais complètement occulté ce qu’elle avait de bon.

Il m’a aidée à la regarder différemment et à apprendre à l’aimer.

Oh, tout n’est pas devenu tout beau tout rose loin de là….

Avec Aida tout doit être méticuleusement anticipé, je n’ai pas le droit à l’erreur.

Agressive elle ne l’est absolument pas, et c’est comme cela qu’elle aurait été cataloguée si elle avait été dans d’autres mains.

Réactive oui, elle l’est, ce qui la pousse à aller au contact, que ce soit avec les humains ou avec les chiens.

Je suis très vite devenue son être de référence, celui qu’elle respecte, celui qui la gère, qui la connaît par cœur et qui anticipe tout et elle le sait.

J’ai toujours un œil sur elle et lorsque je suis absente elle est isolée, je ne la laisse jamais seule avec aucun de mes autres chiens mis à part les BA

J’ai appris à l’aimer j’ai mis du temps à la considérer comme ma galga, en fait je l’ai gardée par obligation mais je ne l’ai pas adoptée, c’est ce qui a fait toute la différence.

Je n’ai pas eu le choix de toute façon, il m’était pas possible de la rendre à LSf comme certains le font si facilement …moi en tant que présidente, je n’avais qu’à assumer.

Aujourd’hui je l’aime et Aida est devenue au fil du temps , ma galga.

14 pensées sur “Les blablas de la présidente d'LSF / Elle et moi ce n'était pas un choix…

  • 25 août 2018 à 0 h 23 min
    Permalink

    Madame
    Vous decrivez trop bien la complexite des sentiments qui nous lient a nos amis-chiens…
    Chaque histoire est differente des autres …Je commens a avoir eu ,ou avoir encore un certain nombre d amis chiens et pour certains cela a ete un coup de coeu immediat…Je pense a une petite setter Teole adoptee il y a qq annees ds un refuge SPA pour laquelle ce fut une evidence aveuglante…parce que c etait elle,parce que c etait moi..Et cela n a ete que douceur et tendresse entre nous …Et puis il y a Gaspard le croise Griffon venant d un autre refuge SPA que j ai mis plus d un an a comprendre et aimer ….Cela a ete complique voire douloureux au debut car il detruisait ,urinait et defequait ds la maison..?Et maintenant ,4 ans apres ,nous sommes inseparables…
    Comme les rapports inter individus sont complexes!!!Mais passionnants!

  • 21 août 2018 à 22 h 57 min
    Permalink

    Merci pour ce beau partage qui peut aider chacun et chacune de nous les amis des animaux ♡

  • 21 août 2018 à 19 h 18 min
    Permalink

    La décision n’a pas dû être facile à prendre mais vous aimez tellement les chiens…
    Je vous lève mon chapeau une fois de plus!

  • 21 août 2018 à 13 h 23 min
    Permalink

    tout est dit! BRAVO pour ce témoignage!

Commentaires fermés.