Ma nouvelle vie de galgo / Héros témoigne…

Bonjour les amis du blog,

Moi c’est Héros (le « s » final se prononce), on ne sait pas trop ainsi si je suis un héros ou si j’ai le nom du dieu de l’Amour. Je suis  un galgo mâle de presque 3 ans arrivé en France le 13 janvier 2018. Je suis remonté d’Espagne avec une trentaine de « copains » et mes adoptants sont venus  me chercher à Villette.

Je me souviens de notre première rencontre, j’étais dans la pâture en train de me dégourdir les pattes après un long voyage lorsqu’ils sont venus me caresser. J’ai tout de suite compris que c’étaient eux, mes nouveaux maitres.  Il y avait aussi avec eux deux petites copines, Havane la petite york et Puppy la petite femelle croisée, ils voulaient savoir comment je me comportais avec les petits chiens. Pas de problème : je vous rappelle que mon nom peut faire penser au dieu de l’Amour !

Ensuite, tout s’est vite enchaîné et ils m’ont fait monter dans la voiture sur le siège arrière, nous avons fait un voyage vers le nord de la France puis j’ai découvert mon nouveau lieu de vie. Il m’a fallu quelques jours pour me familiariser avec ce nouvel environnement. J’avais mon coussin dans le salon, un autre dans la chambre. J’ai vite pris mes marques, je mangeais à ma faim. J’ai tout de suite été propre et je restais à côté de ma maîtresse dans la cuisine lorsqu’elle préparait le repas…

Ah ! J’ai assez vite compris que le coussin était confortable mais les divans et le lit, c’est quand même mieux !!!

Comme j’étais un galgo « cassé », nous sommes allés voir le véto de la famille pour une présentation et un bilan succinct de mon état général. Comme ma patte était encore fragile, je ne pouvais sortir qu’en laisse et il a été convenu de faire un bilan dans 3 mois en passant une radio de ma patte avant gauche.

Pendant tout ce temps, mes promenades se passaient en laisse et je n’ai pas pu profiter vraiment du jardin de la maison. Je me suis donc reposé et j’ai repris des forces et du poids.

Trois mois plus tard, en avril, retour chez le véto pour la radio. Pas de très bonnes nouvelles… L’os ne s’était pas refait et il y avait un problème au niveau des vis de fixation supérieures… Du noir apparaissait autour de ces vis, qui laissait dubitatif le véto. Il conseilla alors d’attendre la fin de l’été et en fonction de nouvelles radios de voir si l’avis d’un spécialiste ne serait pas nécessaire.

Mes maîtres n’ont pas attendu. Ils ont pris rendez vous avec un chirurgien spécialiste en orthopédie sur Lille pour avoir son avis. Son verdict confirmait celui de son confrère. Le travail des vétos espagnols était bien fait mais la plaque était trop rigide, donc l’os ne travaillait pas et ne se reconstituait pas.

Le spécialiste proposa une intervention : Retrait de la plaque, analyse bactériologique, pose de fixateurs externes puis pansements et rééducation.

Pas d’hésitation de la part de mes maîtres, ils ne veulent que mon bien !!! L’intervention est programmée le 14 mai dans l’après midi. Je ne comprends pas tout et je ne veux pas les laisser partir sans moi. Je refuse d’entrer dans le box qui m’est réservé. Après, c’est le trou noir. Je me réveille avec un « truc » au niveau de la patte. Je revois ma maîtresse qui vient me rechercher et je rentre enfin à la maison. Pendant 5 semaines, elle fera quotidiennement mes pansements pour éviter les infections au niveau des fixateurs. Moi, je me remets de mes émotions et je me repose.

Coup de téléphone du centre hospitalier le 23 mai. Ce sont les résultats de la bactériologie. Il y avait au niveau des vis supérieures une bactérie « merdique », résistante aux antibiotiques classiques qui peut être combattue avec un type bien particulier d’antibiotiques, mais il y a alors une hospitalisation nécessaire pour un suivi continu de mon état car il y a un risque d’attaque pour mes reins. La chirurgienne parle d’infection nosocomiale. Rien ne me sera épargné !! En tout cas, la chirurgienne conseille d’attendre et de voir comment sera la radio de contrôle car ayant ôté le corps étranger de ma patte il y a de grande chance pour que la bactérie ne se soit pas développée.

Le 13 juin, retour à la clinique, radio de contrôle…. Tout est OK !!! Retrait des fixateurs et pose d’un pansement Robert Jones.  

Le 20 juin, rendez-vous chez le véto de la famille pour le changement du Robert Jones.

Le 22 juin, je suis de nouveau chez le véto. Je fais une réaction  à la colle des pansements. Irritation cutanée importante sur la face interne du coude et épaule gauche. Je suis fiévreux. On me fait des injections d’antibiotiques et d’anti inflammatoires. Je commence à bien connaitre le véto de famille !!!!

Le 27 juin, retrait de tous les pansements. Je me sens libre !!! Ma patte est encore bien rouge et les trous où passaient les tiges des fixateurs encore bien visibles.

Ma maîtresse me met du produit sur mes plaies trois fois par jour, mais aujourd’hui tout est en cours de cicatrisation.

Je suis allé voir mon nouveau copain, le véto de famille, ce mercredi. TOUT VA BIEN !!! On continue les produits de cicatrisation. Je vis avec une collerette car j’ai envie de lécher ma patte mais ma maîtresse me la retire lorsque je viens sur le canapé à côté d’elle pour me faire câliner. Je crois que j’en profite un peu…

Ah j’oubliais : Le test leishmaniose a été fait mais je dois en refaire un dans 6 mois.

C’est très important les copains de faire le test leishmaniose de contrôle vous savez…

 A bientôt donc pour d’autres nouvelles, aujourd’hui je me porte bien et je suis heureux de vivre !!!! 


 

15 pensées sur “Ma nouvelle vie de galgo / Héros témoigne…

  • 25 juillet 2018 à 20 h 56 min
    Permalink

    Ah, si tous les propriétaires de chiens étaient comme eux, ce serait le paradis! Merci à vous de vous en occuper aussi bien. Il a enfin droit à une belle vie.

  • 20 juillet 2018 à 10 h 58 min
    Permalink

    merci madame pour votre protégé

  • 20 juillet 2018 à 5 h 52 min
    Permalink

    Encore un qui est bien tombé, c’est génial!
    Bon rétablissement à Héros.

  • 19 juillet 2018 à 10 h 13 min
    Permalink

    Eh bien Héros, tu es arrivé dans une famille attentive, formidable et aux petits soins pour toi. Tu mérites cette vie de roi ! Profites de ce bonheur qui t’es offert en compagnie de tes nouveaux copain et copine ! Plein de câlinous…à partager bien sur !!

    • 19 juillet 2018 à 14 h 29 min
      Permalink

      Bravo, tout cela ne sera un jour ne sera plus qu’un mauvais souvenir, courage.

Commentaires fermés.