Au nom de toutes les familles d'accueil d'LSF , Isabelle lance un cri du cœur…

C’est un appel au secours que je lance aux futurs adoptants de galgos martyrs d’Espagne !!!

Vous qui lisez ces mots, si vous avez été touchés par le martyre des galgos c’est que vous avez du cœur et une belle âme.

Alors MERCI pour ces pauvres bougres qui grâce à vous vont peut être avoir enfin une vraie vie…

Je ne suis rien d’autre qu’une famille d’accueil et adoptante de quatre galgos, mais je lance ce cri de mon cœur qui se brise chaque fois qu’un de mes petits protégés s’en va vers sa famille adoptive, je voudrais seulement attirer votre attention sur le fait, et je pense pouvoir parler au nom de la cinquantaine de FA de LSF, que confier notre petit invité tant aimé, dorloté et choyé pendant quelques semaines ou quelques mois est un véritable arrachement et une douleur profonde.

Il faut imaginer qu’on lui a ouvert nos bras pour le mettre en sécurité, on lui a fait découvrir pas à pas, un peu comme pour un petit enfant, les bases d’une vie normale au sein d’un foyer, il a fallu apprendre le passage des portes, la montée d’escalier, la propreté, on lui a permis de connaître pour la première fois la douceur d’une caresse, la tendresse d’un câlin, le confort d’un dodo moelleux, le plaisir d’une balade en forêt, une belle course avec des copains dans le jardin, on lui a permis de se détendre, d’avoir moins peur des bruits, des gens, avec une infinie patience on a amené un craintif à s’ouvrir au monde, à s’épanouir et tout ça nous apporte un grand bonheur.

Lorsqu’on a mené à bien cette douce adaptation, on éprouve un soulagement infini, une grande fierté et c’est notre récompense.

Mais, parce qu’il y a un mais, il faut que vous soyez conscients, vous qui vous apprêtez à sauter le pas, à plonger à pieds joints dans la marmite des galgos, à adopter pour la première fois, que ces chiens en famille d’accueil ont terriblement besoin de vous, autant que ceux qui sont en Espagne, sinon plus car ils s’attachent à nous et qu’ils devront vivre une séparation.

Il vous paraîtra alors évident qu’ils doivent quitter au plus vite la famille transitoire où ils ont commencé à poser leur petit baluchon afin de leur éviter la souffrance d’un nouveau traumatisme dû à cette séparation.

J’ai l’air d’insister sur ce point mais il est primordial…

Pour les adoptants, que des avantages, des renseignements précis sur le caractère, le comportement, les forces et les faiblesses et ainsi de choisir celui ou celle qui sera le plus adapté à vos conditions de vie, à votre famille. 

Parce que bien sûr c’est une démarche de cœur mais de cette manière elle vous donne toutes les chances pour une adoption réussie.

Que dire de notre propre réaction quand notre déléguée nous annonce qu’un bon dossier est déposé pour notre petit protégé ?

Eh bien, c’est un mélange,  de joie car on sait qu’un avenir digne de ce nom est proposé à notre petit aimé, d’inquiétude car on se pose des questions sur le confort, la patience et l’amour qui lui seront donnés, c’est aussi un compte à rebours qui commence en vue du « passage de témoin » mais surtout un déchirement et tellement de larmes lorsque notre petit protégé monte dans la voiture qui va l’emporter loin et nous lance un dernier regard inquiet, perdu en s’éloignant…

Je ne trouve même pas les mots pour décrire ce moment terrible où on reste là longtemps, fixant l’horizon, les bras ballants, incapable de parler, incapable de bouger, le cœur en vrac, culpabilisant… 

Il faut alors attendre que le cerveau se reconnecte avec la réalité et chasse un peu nos émotions pour se dire qu’il est entre de bonnes mains, qu’il a enfin SA famille pour la vie.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/galgos/france/

J’espère que mon témoignage vous aura apporté un éclairage afin de progresser utilement dans votre démarche et quand vous regarderez les photos des chiens en France n’hésitez plus vous y trouverez votre bonheur…

J’ai une tendresse particulière pour  Lana,

Etna

et Elisa

en accueil depuis de longs mois, elles n’ont rien fait pour mériter cela.

Alors n’hésitez pas à contacter la déléguée de votre région qui pourra vous guider dans votre démarche d’adoption.

Merci de m’avoir lu. Isa


 
 

24 pensées sur “Au nom de toutes les familles d'accueil d'LSF , Isabelle lance un cri du cœur…

  • 30 mai 2018 à 9 h 46 min
    Permalink

    Bonjour,
    Merveilleux témoignage,très émouvant.
    Qu’est devenue CATALINA,je crois,qui était
    très proche de LANA ?Avez – vous des nouvelles?
    Merci de votre réponse.Bonne journée à tous.
    Merci pour votre dévouement à cette belle cause.
    Joelle

    • 30 mai 2018 à 10 h 37 min
      Permalink

      Bonjour Notre belle Catalina a été adoptée et coule des jours heureux avec deux autres galgos dans une très bonne famille. Elle s’appelle Lou maintenant.

  • 30 mai 2018 à 9 h 16 min
    Permalink

    merci Isa pour ce beau témoignage
    Oui chaque chien qui transite dans nos familles nous marque et quel déchirement à leur départ…
    Des périodes d’accueil plus ou moins longues et le vide s’installe plus longtemps.
    Qu’importe la durée quelque part si « nos protégés » trouvent leur famille définitive où ils seront choyés et aimés…
    Je préfère qu’ils restent plus longtemps au risque de souffrir plus en refusant certaines demandes non adaptées car le plus dur de tout c’est de les récupérer des mois ou des années plus tard vidés de toute âme, malheureux et quelquefois dans des états pires qu’à leur arrivée d’Espagne.
    L’adoption d’un Galgo ou de tout autre animal doit être un engagement et un acte mûrement réfléchi…

  • 30 mai 2018 à 8 h 43 min
    Permalink

    c’est un très beau texte Isa, un beau cri du cœur déchirant pour tous ces loulous en Famille depuis trop longtemps, tu as tellement raison, que ce soit du coté du chien ou de la famille il faudrait une adoption rapide et réussi, hélas certains restent plusieurs mois et je me souviens très bien du déchirement que tu as eu lorsque tu m’as confier ta Tracy, je sais que l’émotion est toujours là à chaque fois que tu la voit, tu es formidable et je t’aime beaucoup, un chien adopté en FA est une place de libre pour un en Espagne, pensez y futurs adoptants

  • 30 mai 2018 à 8 h 38 min
    Permalink

    Beau témoignage d’un engagement de coeur. Un engagement profond, total, empli d’Amour pour amener doucement, patiemment les galgos à découvrir une vraie vie de chien ! un cheminement vers leur bonheur. ! Mais quel déchirement quand le petit protégé s’en va avec sa famille pour la vie !! Tant pour le galgo que pour la nounou d’accueil !! Merci Isabelle pour ce poignant témoignage d’un rôle primordial pour les galgo et les adoptants !

  • 30 mai 2018 à 8 h 23 min
    Permalink

    Vous avez touché mon gros problème ! Prendre un Loulou , le chérir , le rendre heureux , puis le redonner ensuite pour moi c’est infaisable !!! J’aurai l’impression de trahir ce Titi ! J’ai une énorme gratitude envers ces Familles, heureusement qu’elles existent elles font un travail formidable et pas toujours simple ! Grand MERCI à toutes ces Familles sans vous beaucoup d’ adoptions ne seraient pas réussies ! Reste maintenant à former certains maîtres qui désirent le Loulou parfait !!! Eux le sont-ils ???Je souhaite Bonne Chance à tous ces petits cœurs

  • 30 mai 2018 à 8 h 00 min
    Permalink

    vous avez magnifiquement décrit les sentiments que nous ressentons a ces moment là
    l émotion est très forte…..

  • 30 mai 2018 à 7 h 48 min
    Permalink

    Magnifique témoignage qui permet de prendre conscience de votre investissement pour qu’un chien soit enfin heureux dans sa future famille et de la continuité qu’elle doit maintenir pour que l’adoption soit une réussite. Merci à toutes les familles d’accueil

  • 30 mai 2018 à 7 h 30 min
    Permalink

    Très beau témoignage ,j imagine toutes ses émotions qui se confondent lors du départ de vos protégés. Les Familles d accueil sont si précieuses.merci

  • 30 mai 2018 à 7 h 09 min
    Permalink

    magnifique texte, je ne sais pas si je serais assez forte pour les laisser partir. Quel courage. Ce que je regrette beaucoup c’est le fait de ne pas avoir de nouvelles de certains adoptés, une fois qu’ils sont dans leur famille. Je pense à Manuelita, une mamie sortie de l’enfer et qui nous avait beaucoup émue quand nous l’avions rencontrée chez Odile . Je suis certaine qu’elle est heureuse avec sa famille comme beaucoup d’autres

  • 30 mai 2018 à 7 h 00 min
    Permalink

    Ce témoignage est très poignant.
    J’ai une tendresse particulière pour Tobla…
    Merci Isabelle.
    Elle ne s’en fait pas la pétillante Gala! Un petit moment de calme avec sa nounou.

    • 30 mai 2018 à 11 h 39 min
      Permalink

      Comme tu dis Nathacha, un moment câlin, un moment juste entre elle et moi, c’est un grand bébé ma Gala, elle vit dans ce monde où tout n’est que joie et jeux, elle égaie nos journées et les rend plus douces. Tellement belle, tellement pétillante et tellement drôle aussi avec toutes ses mimiques et ses oreilles en mode coiffé décoiffé ! Pas la peine de dire encore une fois le vide qu’elle va laisser en partant…. Le témoignage d’Isabelle est magnifique, comme si on perdrait un morceau de notre cœur à chaque départ. Et ce que j’ai envie d’ajouter pour les futurs adoptants, c’est donnez nous des nouvelles, un SMS, une petite photo, cela prend trente secondes de votre temps mais vous ne pouvez pas imaginer la joie que nous éprouvons ! Je pense à mon grand doux, six mois d’accueil, un déchirement total à son départ et plus rien…. Alors on suppose que tout va bien, on se conforte comme on peut, mais on y pense encore et toujours…

Commentaires fermés.