Fin de la cavale pour Binda !!

Fin de la cavale pour Binda

C’est un grand ouf de soulagement pour toute l’équipe de Lévriers sans Frontières et pour tous ceux qui l’ont cherchée sans relâche pendant 18 jours.

Un grand merci, et le mot est faible, à tous les bénévoles que je ne nommerai pas au risque d’en oublier et plus particulièrement à Evelyne Cortet déléguée Paca qui a fait preuve d’un dévouement exemplaire et qui s’est rendue sur le terrain à s’en épuiser chaque jour et chaque fois que Binda lui a été signalée.

Un grand merci à nos deux courageuses Evelyne !!

Une mobilisation extraordinaire, que ce soit sur place ou sur les réseaux sociaux, merci aux internautes qui ont partagé !!

L’adoptante de  Binda se joint à moi pour remercier tout le monde, elle a été très touchée  par cette mobilisation et s’est elle-même énormément investie pour les recherches.

Allez je vous raconte… Mardi Evelyne Charrier qui avait eu Binda en accueil 2 mois et qui avait réussi à la récupérer  lors de sa première fugue a décidé de se rendre sur place malgré la distance qui la séparait du lieu de la fugue. Nous étions quasi persuadés que Binda la reconnaîtrait malgré le temps qui avait passé..

Elle a loué une chambre et a arpenté chaque jour depuis mardi  la zone boisée en long en large et en travers avec sa galga dans l’espoir de rencontrer Binda  et en s’appuyant sur les divers visuels

Binda qui se déplaçait constamment et qui devenait de plus en plus farouche à la vue d’un humain.

Hier alors que nous étions au bord du désespoir, le miracle fut et elle  la rencontre enfin !!!

Elle s’arrête, elle hésite…

Evelyne lâche sa galga qui se dirige vers Binda

Quelque chose se passe, Binda regarde Evelyne et semble la reconnaitre, elle lance des croquettes, Binda les mange..

Alors elle souffle dans son sifflet à ultrasons et là Binda se dresse elle reconnaît ce coup de sifflet !!

Evelyne se baisse, elle enduit ses mains de pâté , elle l’appelle, elle siffle, sa galga revient, Binda hésite….

Le cœur d’Evelyne s’arrête de battre, Binda s’approche tout doucement…

Eveline tend sa main pleine de pâté, Binda sent, Binda lèche mais elle reste très méfiante

De l’autre main Evelyne tente d’attraper son collier, Binda recule… c’est loupé !!

Puis elle revient,  deuxième tentative et il faut que ce soit la bonne, sinon c’est foutu…

Victoire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ça y est c’est bon !!!!!!!!!!!

Ouff !!! Sacré Binda !!

Allez, repos bien mérité pour tout le monde maintenant !

Et s’il vous plait respectez nos consignes de sécurité

Durant les 6 mois qui suivent son adoption, le chien confié devra porter en permanence (jour et nuit), un collier anti-fugue avec médaille gravée

Durant AU MOINS les 2 semaines suivant l’adoption, le galgo devra être tenu en laisse sur votre terrain

Les laisses à enrouleur sont formellement INTERDITES car très dangereuse en cas de fugue

En voiture, le chien devra obligatoirement être attaché sur la boucle de ceinture de sécurité via un système prévu à cet effet, la laisse étant laissée pendante.

Lors des promenades, si le chien est dit timide ou craintif, il devra OBLIGATOIREMENT porter un harnais 3 points avec laisse double (à 2 mousquetons : un sur le collier anti-fugue, l’autre sur le harnais)

Merci

24 pensées sur “Fin de la cavale pour Binda !!

  • 10 mai 2018 à 11 h 01 min
    Permalink

    Vous êtes jolies les Evelyne
    merci à vous
    et merci à toutes et tous qui ont aidés dans la recherche
    et gros bisouxxx à Binda

    Répondre
  • 6 mai 2018 à 9 h 12 min
    Permalink

    Je pense que pour les chiens qui passe d’abord en familles d’accueils,passer ensuite dans sa famille d’adoption représente une forme d’abandon,peut-être qu’ à travers ces deux fugues elle recherchait sa première maman. Je pense qu’elle se soit dirigée vers elle aussi rapidement en dit long sur son ressenti. Nous avons adopté Unta il y a quelques mois, elle est très craintive, elle a mis en nous toute la confiance qu’elle pouvait accorder à un humain pour le moment, si nous étions une famille d’accueil et qu’elle soit adoptée, je suis certaine que ce serait extrêmement difficile et très risqué, mais nous savons que les familles d’accueils que j’admire pour leur dévouement sont indispensables pour sauver un maximum de lévriers

    Répondre
  • 5 mai 2018 à 23 h 23 min
    Permalink

    Quel soulagement! ! Bravo a toute l equipe de LSF,vraiment admirable.
    Que Binda trouve le reconfort puis le bonheur aupres des Hommes…longtemps…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *