Nuits sans sommeil…

J’ai beaucoup de mal à trouver le sommeil depuis mon retour, tout se bouscule dans ma tête, je cherche des solutions que je ne trouverai malheureusement  pas, pour tous ces galgos que j’ai laissés derrière moi…

Ceux de l’hôpital bien sûr qui s’entassent dans cet endroit exigu et qu’il est impossible de remettre dans un groupe sans qu’ils se fassent attaquer par leurs congénères.

Ceux ont intégré la zone des craintifs, le projet est en route depuis janvier, il y a encore quelques petites améliorations à apporter  et nous allons bientôt vous le présenter sur notre site.

 Ainsi vous pourrez suivre les progrès  de nos galgos au passé si lourd à porter qu’ils sont craintifs voire traumatisés. Il y a des cas très lourds dont Alberto le comportementaliste de la FBM s’occupe avec passion et dévouement.

Un projet entièrement financé par LSF et qui était nécessaire puisque ces traumas s’entassaient dans le refuge sans espoir d’en sortir.

Ceux aussi que nous appelons les taulards, tous ces chiens qui subissent l’enfermement depuis des années et qui nous regardent comme si plus rien de bien ne  pouvait leur arriver.

Ces regards-là je ne les oublie pas, ils me poursuivent inlassablement…

Notre transport des galgos de la FBM aura lieu le 12 mai , encore un mois et demi, c’est long très long pour eux… mais malheureusement nous manquons de familles d’accueil, alors nous n’avons d’autre choix que de les laisser là-bas.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-fbm-du-12-mai/

J’aurais aimé en sortir quelques-uns de l’hôpital avant cette date, ils sont bien trop nombreux et certains pourraient voyager, mais voilà, là encore pas de familles d’accueil.

Je dois me rendre à l’évidence, j’aurai beau remuer ciel et terre, je ne pourrai pas changer le destin de tous ces chiens.

J’ai bossé comme une damnée depuis mon retour pour mettre le site à jour, comme-ci chaque minute comptait, comme-ci le temps perdu risquait de les condamner, comme-ci plus rien d’autre n’avait d’importance, comme-ci ma place était là-bas et pas ici.

Un combat qui me dévore depuis dix ans avec le constat aujourd’hui que rien ne changera et que les galgos resteront à jamais les martyrs de l’humanité.

Tristesse, angoisse, découragement, voilà ce que je ressens face à tant de souffrance et de désespoir.

Tout est compliqué et il y a tant à faire…comme eux, j’ai mal tout le temps…

13 pensées sur “Nuits sans sommeil…

  • 6 avril 2018 à 8 h 52 min
    Permalink

    Hola,
    Muy buen dia….
    Comment va le petit Drako ce matin ? Consolidation de son opération?
    Pourra t ‘il faire quotidiennement une belle marche ?
    Je garde un oeil sur lui…..sachez le.
    A bientôt y…. »Animo »
    SGB/ alias Baboue

    Répondre
  • 5 avril 2018 à 17 h 58 min
    Permalink

    J’aimerais beaucoup répondre à votre appel, j’ai de la place mais aussi un conjoint très réticent à l’idée d’avoir 4 chiens à la maison, comme certaines personnes qui suivent votre blog…. J’ai déjà fait des tentatives mais je vais retourner au front… Sait-on jamais… Dès fois qu’il baisserait la garde…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *