La triste histoire d'un p'tit pod sourd qui s'appelle Rony/ Adieu maman Roxane..1er épisode

Coucou les amis,

C’est moi Rony et me voici de retour parmi vous après 3 années d’absence…

Eh oui, je suis revenu dimanche dernier chez Odile avec tata Nathalie .

Figurez-vous que mes adoptants m’ont largué au passage de leur grand voyage, on était partis depuis plusieurs mois tous les trois faire le tour de France en roulotte avec des chevaux…

oh c’était bien !!

Et puis j’ai rien compris,  un mail puis ils ont appelé Nathalie vendredi dernier et hop ils m’ont largué samedi matin !!

Bonjour, Nathalie,

Nous avons pris la route avec les chevaux en roulotte depuis bientôt trois mois, Rony est souvent attaché et quand il est en liberté, il aime tellement les gens qu’il part avec n’importe qui, ce qui pose a la longue de sérieux problèmes. Rony n’est pas fait pour cette aventure, il demande trop d’attentions de notre part, ce qui est normal pour un chien sourd. Mais nous ne pouvons plus gérer ses fugues quand il part avec n’importe qui dans notre dos, et qu’on nous appel deux heures après pour venir le chercher,  ou ses pleurs quand il est a l’attache. Il a besoin d’autre chien autour de lui et d’un jardin clos avec de grande balade surveillée. Nous pensions gérer son handicap mais c’est trop pour nous…. Je sais que j’avais deja penser a qu’il trouve une autre famille, puis on a tenté et il s’avère qu’on n’y arrive pas.. C’est trop pour lui…

Tristement,
Roxane et Charlie

Je les ai entendus lui dire que j’étais encombrant, enfin ils ne l’ont pas dit comme ça, ils ont dit qu’ils ne pouvaient plus me gérer parce que je suis atteint de surdité alors il paraît que je me sauvais tout le temps et que je n’avais pas de rappel et que c’était difficile pour moi.

C’est du grand n’importe quoi et c’est que des mensonges, ils voulaient juste de débarrasser de moi…

J’y comprends plus rien, moi vous savez, j’étais heureux avec eux et puis il suffisait de me monter dans la roulotte quand j’étais fatigué ou de m’attacher derrière pour ne pas que je m’égare…

Ils sont méchants, les humains, pourtant je les aimais mes maîtres, pourquoi m’ont-ils abandonné, est-ce que je méritais vraiment cette terrible  punition ?

Ça a été très dur pour moi la semaine dernière, c’était l’assemblée générale, il y avait du monde partout et j’étais complètement perdu, trimballé chez Nathalie, puis chez Odile…

On m’a mis un collier bleu et on m’a pris en photo dans les bras de tata Patricia… J’en ai eu des tatas dimanche, toutes elles étaient gentilles avec moi, mais moi, c’est ma maman que je cherchais.

Et puis c’est tata Elisa qui m’emmené dans sa voiture et depuis je suis chez elle en accueil en attendant de trouver une autre famille…

Il avait déjà pensé à m’abandonner avant de partir, c’était en février 2017 ils préparaient leur voyage et puis ils ont fait marche arrière !! Comme le dit si bien Odile, c’était reculer pour mieux sauter…

Dans le mail envoyé à Nathalie, ils écrivent quand même qu’ils sont tristes et qu’ils ont le cœur en peine, c’est qu’ils m’aimaient un peu alors ?

Bonjour Nathalie,

Je viens vers vous en ce jour après avoir longuement parlé avec mon compagnon et avoir pris une décision qui nous déchire le coeur, mais qui est essentiel au bonheur de Rony, Nous ne  pouvons pas faire l’aventure en roulotte avec lui, car étant sourd il est très difficile de communiquer avec lui en extérieur, nous pensions gérer son handicap, nous avons pris tout les conseils d’un dresseur pour le rappel, mais la seule solution qui pourrait marcher et de prendre un deuxième toutou pour être son repère, malheureusement tout notre temps et budget sont investis dans ce projet tour de France en roulotte.
Et de garder Rony attaché à la roulotte, presque tout le temps, est inconcevable pour nous….

On a donc pris la décision de venir vers vous, 7 mois avant notre départ, pour lui trouver LA famille avec un autre toutou pour qu’il soit heureux.
C’est avec les larmes aux yeux que j’écris ce message mais nous avons aucun autre choix face à cet impasse…
Vous pouvez m’appeler si vous le souhaitez.

Amicalement,

Roxane et Charlie, le coeur en peine.

Allez mon p’tit Rony ça va aller, c’est tata Elisa qui me dit ça pour me consoler…

Je sais qu’ils vont bien, qu’ils continuent leur chemin… Elle a envoyé un mail à tata Nathalie qui lui a d’ailleurs fait quelques reproches qu’elle n’a pas appréciés, c’est le bon Dieu qui se fout de la charité !!

« Mais vous avez raison j’aurais pu le garder vivre en roulotte avec un chien à l’attache la moitié de la journée c’est sûr que c’est une vie pour Rony qui à besoin de beaucoup se dépenser.
La roulotte est un mode de vie très difficile et qui demande beaucoup d’énergie, et je préfère me faire cracher a la figure comme vous le faite en le confiant à l’association car je sais que vous êtes compétant et qu’il trouvera une maison où on pourra s’en occuper comme il se doit que de le garder par égoïsme et le voir triste car on ne lui donne plus l’attention qu’il mérite comme quand nous étions en maison!
Je ne regrette pas d’avoir rencontré Rony, on sait beaucoup apporter mutuellement et pour lui j’ai fait ce choix même si c’est très difficile !

Adieu Rony. »

Elle me dit Adieu et elle ne regrette pas de m’avoir rencontré, je n’étais donc que de passage dans sa vie…

Je crois que cette fois je n’aurai plus de nouvelles…

Tata Elisa m’assure que ce n’est pas plus mal pour moi…

Alors Adieu, maman Roxane

Je vous donnerai bientôt de mes nouvelles, je  vous parlerai de ma vie d’avant en Espagne et de ma nouvelle vie chez Tata Elisa.

Votre p’tit pod sourd Rony

29 pensées sur “La triste histoire d'un p'tit pod sourd qui s'appelle Rony/ Adieu maman Roxane..1er épisode

  • 22 juin 2019 à 0 h 42 min
    Permalink

    Bonjour Odile, je vous suis et je lis vos histoires. En fait, les personnes sont vite dépassées. Elles vivent dans un cocon et ont peur de changer leurs habitudes. Ce sont tout simplement des faibles. J’avais Nala depuis 10 ans et lorsque j’ai adopté les deux frères Ruby et Saphir, l’enfer à commencé. J’ai partagé pendant 1 an, mon 50m carré en deux. Tous les matins avant de partir au travail, placer les litières, eau, croquettes puis fermer une porte pour les séparer. Inversement le lendemain pour les habituer aux odeurs des uns et des autres. A la débauche les réunir puis les faire jouer ensemble. Nala jalouse s’en prenait à moi, Saphir obèse et Ruby très bébé s’ attaquait à tous les fils. L’interphone grignoté, les fils de cafetière, du four etc sectionnés. L’horreur. L’appartement n’était pas adapté pour cette situation. Avec mon beau frère et un investissement, j’ ai tout racheté et j’ai surtout adapté l’appartement pour que Ruby ne casse plus. Aujourd’hui c’est le paradis pour les quatre. Ils ont confiance en moi, ils comprennent des mots comme bêtise, non, dodo et autres. Les trois agissaient mal par peur de quelque chose. L’appartement est refait à neuf. Il est équipé pour un ménage rapide de 2H maxi, il est lumineux et spacieux pour leurs courses. Enfin je les vois heureux tous les trois. Si je dois m’absenter ton Gaby devient Nounou. Pour les vacances, des ballades et du repos me suffisent. Jamais sans mes bébés. Bonsoir à toute l’équipe de LSF.

  • 3 mars 2018 à 20 h 39 min
    Permalink

    Pauvre petit Rony, il doit être déboussolé d’avoir perdu sa maman…
    J’espère qu’il trouvera vite une maman définitive qui l’aimera pour toujours.

    • 5 mars 2018 à 19 h 01 min
      Permalink

      JE NE CONNAISSAIS PAS TES PARENTS DE ROULOTTE MAIS JE CONNAIS ELISA ET , ELLE EST SUPER CAR TU AS L’AIR TRES MIGNON ET CALME.
      NE T’INQUIETE PAS….TOUT VA BIEN SE PASSET AVEC TATA ELISA, VA!!!!!!!!!

  • 3 mars 2018 à 19 h 58 min
    Permalink

    Même réaction que certains d’entre vous, la photo parle d’elle-même… j’espère qu’ils prendront soin de leurs chevaux. La surdité est un handicap compliqué chez les animaux, plus que la cécité… mais pas insurmontable. Il suffit d’établir des moyens de communication : taper du pied car ils sont sensibles aux vibrations etc. Il sera bien chez Elisa qui fera tout son possible et plus encore. J’espère qu’une famille responsable l’aimera comme il se doit.
    Des vacances, je ne sais même plus ce que c’est… Priorité à mes 8 chiens… dont 1 galgo et 1 podenca

    • 4 mars 2018 à 11 h 23 min
      Permalink

      Les vacances ! vous perdez pas grand chose Tipie. 25 ans sans vacances et l’année dernière nous avons passez 1 semaine avec balu à Saint-Tropez. Et bien, les mentalités ont changées mais en mal, nous n’avons plus retrouvé les gens d’autrefois ( c’est quant qu’on avait 20 ans ! ).
      Que du dédain, beaucoup de gens sans cœur, méchants etc…
       » mon village  » qu’est-ce qu’on l’a entendu cette vilaine phrase alors que leurs parents ont profité de la célébrité de l’époque de B.B pour vendre hors de prix leur appartement et maison.
      Et cet affreux qui voulait me barrer le chemin sous les tentes de boutiques car il pleuvait, pour abriter Balu. Et bien nous sommes passé quant même, sinon !…
      Les plages interdites aux chiens ( je m’en fous, je passe car il y a des humains plus sales que les animaux. Non mais ! )
      Beaucoup d’endroits ont sont installé des panneaux  » interdit aux chiens  » , faut surtout pas salir les trottoirs des retraités installés au soleil…oh ! non!
      ( hé oh! y’en a beaucoup qui sont équipé de sacs pour ramasser les crottes les chudistes! )
      Coups de klaxons en veut-tu en voilà car on comprend grâce à votre plaque d’immatriculation que vous ne faites pas partie de  » MON VILLAGE  »
      les gestes odieux qui vont avec et je passe les insultes.
      Le sud, c’est sale et c’est pas que les touristes qui polluent. Nous avons croisé Eddy mittchel ( ortho ? et m’enfous!) je l’appelle depuis le héron aux grandes pattes. Pardon pour les fans mais il était en bermuda déchiré et il a balancé un mégot allumé sur le côté où il il avait l’herbe sèche ( y’a que ça là-bas ) et il en a rallumé une cigarette . Heureusement qu’ils ont des maçons maquilleurs pour les rendre présentables à la télé!!!
      Oui c’est sale, très sale. ça roule très vite, ça ne respecte pas les lois, ils en sont très dangereux sur la route.
      Tout ce qu’ils veulent et acceptent des touristes…leur sous et ensuite et tout de suite  » foutez le camp!
      J’ai voulu me mettre une fois dans ma vie me mettre les pieds sous la table, nous commandons une paella. Hum! faut pas me prendre pour une buse ! c’était du décongelé. Et un prix de dingue.
      Et le chemin du littoral , dangereux pour un chien, très peu de place, pas entretenu. Pires leur villas donne avec un portillon ( fermé à clefs ) pour qu’ils descendent leurs escaliers personnel.
      Y’en a un en voyant Balu m’a fait une réflexion très désagréable ( comme quoi y’en a marre des cabots, ça chie etc… ). Il a eu tort le vieux con en slip de bain.
      Le lendemain, j’avais évidemment de l’eau mais plus un savon de Marseille. J’ai bien humidifié son parvis et bien passé le savon. ( puisqu’il nous a dit qu’à cette heure précise, il fallait pas qu’il nous croise )
      Plus loin nous nous sommes assis et nous avons vu, ce con…faire un plongeon plus vite que prévu.
      NA!

  • 3 mars 2018 à 19 h 45 min
    Permalink

    Je trouve facile tous ces prétextes pour se débarrasser d’un animal de compagnie.
    C’est tragique pour Rony qui perd tous ses repères et la famille auquel il était attaché. Tout est chamboulé du jour au lendemain et il ne comprend pas pourquoi…
    Cela me brise le coeur de voir de plus en plus de personnes qui abandonnent leur chien comme un jette un mouchoir usagé !

Commentaires fermés.