Les blablas de la présidente d'LSF/ La bande de nuls…

Suite à la fugue de Binda , on a pu lire de-ci de-là sur les réseaux sociaux que vraiment chez LSF on était une sacrée bande de nuls….

Des délégués qui font n’importe quoi, une présidente qui n’a qu’une idée en tête : refourguer ses chiens à tout prix, à n’importe qui, le principal étant de faire de la quantité sans se soucier de la qualité pour se glorifier de sortir de nombreux galgos d’Espagne, je l’entends souvent aussi ça.

Et puis Binda était en fugue dans la même région que la petite pod Cloé que nous n’avons jamais retrouvée, alors bien sûr elle m’est revenue en pleine figure, c’est moi qui l’ai envoyée au casse-pipe cette petite, c’est de ma faute si elle s’est échappée, on me l’avait bien dit qu’il ne fallait pas la séparer de sa mère, je ne sais pas qui d’ailleurs m’aurait dit cela, et puis on ne l’a pas cherchée, on est restés les bras croisés  à attendre que les autres fassent le boulot à notre place et j’en passe…

Chez LSF il y aurait des fugues sans arrêt, des chiens qui reviennent à la pelle, mais bon il y en a qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et au vu du nombre qui remontent chaque année d’Espagne il n’y en a pas plus que chez les autres mais bon encore faut-il savoir réfléchir un minimum pour comprendre cela…

Et même sur le terrain le mère Machin qui n’a pas pu s’empêcher de cracher son venin à Evelyne,  mais bon la bave de crapaud n’atteint pas la blanche colombe que je suis….

Pour faire court nous sommes tous une grosse bande de nazes…

Je remercie tous ceux qui ont aidé aux recherches de Binda, il y a eu un énorme élan de solidarité sur FB, pour preuve qu’il y a des gens bien qui apportent leur aide bien volontiers.

Merci et bravo  à Évelyne, notre déléguée régionale, qui s’est déplacée régulièrement, 5 h de route aller et retour pour courir après un chien, il y a des candidats à l’adoption qui refusent de faire autant de route une seule fois pour venir chercher le leur.

Mis à part cela nous sommes des nuls…

Dimanche nous avons présenté notre bilan de l’année 2017 à nos adhérents, eh bien, croyez-moi, il n’y  a vraiment pas de quoi rougir !!

Alors moi, je vous le dis, on est une sacrée équipe, ne vous en déplaise et ce n’est pas demain que l’on baissera les bras !!

 

 

32 réflexions sur “Les blablas de la présidente d'LSF/ La bande de nuls…

  • 27 février 2018 à 9 h 30 min
    Permalien

    Oui comme dit Sophie je pense qu’il faut être sacrément solide pour supporter la méchanceté des humains…. Et sur les réseaux c’est encore pire j’imagine… Je pense que le nombre de fugue est moindre par rapport à tous les chiens sauvés. Mais cela fait mal c’est certain. Et ceux qui critiquent feraient mieux d’aider aux recherches…. C’est vraiment triste de voir que les gens n’attendent que ça pour se défouler…. Courage Odile et toute l’équipe.. Sans vous le monde serait encore plus moche qu’il ne l’est.

  • 27 février 2018 à 9 h 25 min
    Permalien

    Il fallait bien se douter que les critiques iraient bon train… Derrière un écran, juste à manipuler un clavier !.La critique est aisée mais…l’art ? L’art de se dévouer corps et âmes pour ces galgos (et autres )..l’art d’aimer sans limite de temps passé ni de distance ! Que ces critiqueurs se regardent dans un miroir et affirment qu’ils aiment les animaux, EUX, qui n’ont pas bougé leur cul !!! EUX qui ne sont pas allés sur le terrain…Balayez devant votre porte d’abord !!!
    Je constate que bien peu de gens « aiment » réellement les animaux.Ces gens ne peuvent donc pas comprendre ! Odile, plongez vos yeux dans ceux des galgos pour vous ressourcez…Courage !

  • 27 février 2018 à 9 h 24 min
    Permalien

    laisse braire Odile, l’important et que Binda soit sauvée et je parie qu’elles ou ils espéraient le contraire.
    Quant on mettra les con(nes) sur orbite y’en a qui n’ont pas fini de tourner.
    je vous l’ai dit, si j’avais eu une voiture digne de ce nom, j’y serais allé avec mes toutous
    Bravo à Evelyne, bravo à toutes et tous
    merci pour Binda

  • 27 février 2018 à 9 h 21 min
    Permalien

    que s’est triste de lire toujours des blablas des potins peut être qu’il y a des médisances mais il faut bien admettre que souvent les gens ne sont pas assez prévenus des risques en adoptant un chien martyr d’espagne. Il faut une vigilance de chaque instant au début , et puis ne refusez pas de considérer qu’il est vrai que bon nombre d’associations veulent placer à tout prix et une fois le chèque encaissé ne se soucient absolument pas du devenir des chiens. Nous 4 adoptions 4 associations différentes et seule l’association Galgos France s’est soucié du suivi de notre douce Séda.

  • 27 février 2018 à 9 h 18 min
    Permalien

    et bien nous, on n’ a pas hésité à faire 9 heures aller/retour pour aller chercher notre perle d’amour (Gona, devenue Lola) et sommes convaincus que s’il nous arrivait quelque chose ( vû notre âge déjà avancé et notre état de santé) LSF mettrait tout en oeuvre comme il l’a déjà fait, pour elle. De plus, la famille d’accueil (Jean-Pierre et Martine) qui l’ a reprise en charge après son abandon, et pire sa menace d’euthanasie du fait qu’elle avait , SOI-DISANT, tous les défauts, est EXCEPTIONNELLE!!! Merci!

    • 27 février 2018 à 9 h 38 min
      Permalien

      Comme vous dites Annick, notre Gona est un bel exemple de la bêtise humaine et pire encore puisque son ex-adoptant voulait la faire euthanasier !! je n’oublierai jamais cette histoire j’ai tant de colère en moi parfois…

  • 27 février 2018 à 9 h 15 min
    Permalien

    Je ne comprends pas pourquoi, certaines personnes sont si mauvaises… cela est déjà assez terrible et pénible quand un chien malheureusement fugue, qu’une seule chose doit compter : espérer retrouver le loulou sain et sauf et vite. Un grand merci à vous tous de vous mobiliser comme vous le faîtes à chaque disparition. (Certaines autres associations sont victimes de fugues certainement mais seulement n’en parlent pas et donc aucun classement). Idem pour les retours, vous n’y êtes pour rien que d’un seul coup, on se débarrasse du chien si vénéré quelques temps avant… Tout cela est bien triste…Honte à toutes ces mauvaises langues.

  • 27 février 2018 à 9 h 15 min
    Permalien

    Y’a de quoi faire !!! Au lieu de dénigrer les personnes qui aident ! Sauvez des chiens !!! C’est plus utile et votre temps est bien utilisé !!! Les fugues ne sont pas réservées à L S F ! Je m’occupe un peu d’un refuge et les fugues sont malheureusement courantes Allez sur un P E T alerte et vous verrez !!!! Merci à toute votre équipe pour le travail accompli Restez solide !!! Amicalement

  • 27 février 2018 à 9 h 13 min
    Permalien

    « Les chiens aboient… » le net permet bien des excès et défoulements mais aussi de belles fins grâce à l’entraide et c’est cela qu’il faut retenir. Bravo pour ce dévouement.

  • 27 février 2018 à 9 h 05 min
    Permalien

    Des bandes de »nuls » comme vous, on en redemande!

  • 27 février 2018 à 8 h 57 min
    Permalien

    Il vous faut une sacrée carapace pour supporter tout cela. De toutes façons, il est bien évident que trop peu de gens ont de l’ampathie pour les animaux et encore moins pour ceux qui y consacrent leur vie. C’est tellement facile de critiquer quand on ne fait rien de sa vie…Je parle en connaissance de cause. On passe pour des illuminés, des mèmères à son toutou, bref des bons à rien. Je m’en fiche, toutes les critiques me passent par dessus la tête mais je compatis Odile, il faut les reins solides pour supporter, surtout dans les périodes de fatigue où l’on est plus vulnérable. Alors qq larmes pour vider le trop plein, se nourrir du regard de ceux que l’on sauve, et c’est reparti comme en 40 ! Je crois que vous avez la même recette que moi. Bon courage à vous !

Commentaires fermés.