Lettre à Nera " Bonjour Deva, bonjour toi"…Galga à adopter via LSF

Je ne sais pas pourquoi NERA  mais tu  ne plais pas, ça fait un bout de temps que nous t’avons  sur les bras… Sept mois déjà… Pauvre Nera, pauvre toi…

Tu me fais de la peine et je te promets, c’est pas faute de penser à toi,  je te propose toujours en priorité dès que j’ai un dossier qui pourrait te correspondre, sans chats, eh oui, tu les aimes pas c’est bien là ton seul défaut si on peut considérer que s’en est un.

Et pourtant tu es parfaite, facile à vivre, calme, c’est normal, tu as l’âge de la sagesse, bientôt 8 ans…

Mais il ne faut pas s’y tromper, tu sais être très active en extérieur, tu adores piquer des sprints ou faire virevolter tes peluches toute seule comme une vraie gamine..

Il faut te voir, c’est à mourir de rire !!

Tu pourrais tout à fait vivre sans congénères avec une maman pour toi toute seule qui te dorloterait et qui te ferait des bons petits plats, oh là là, c’est que tu es une grande gourmande toi qui as tant manqué de tout..

Les heures d’absence, ce n’est pas un problème pour toi, tu en profites pour piquer une bonne sieste sur le canapé, tranquille mimile …

Huit longues années d’une vie qui n’en était pas une, la faim, l’enfermement, l’humiliation voilà ce que tu as vécu tu n’étais rien, tu n’avais pas de nom, tu étais juste une galga parmi tant d’autres et qu’il a jetée en perrera comme un vieux détritus, comme une vieille chose qui ne sert plus à rien et qui était condamnée à mourir.

L’heure était venue pour toi de passer le pont de l’arc-en-ciel..

Mais en juillet je t’ai sortie de ton trou à rats et je t’ai offert la liberté Nera, je t’ai choisie, toi, je ne le regrette pas tu sais, pour aucun d’entre vous je n’ai jamais rien regretté, je vous aime tant.

Mais aujourd’hui j’ai le cœur brisé parce que tu restes une pestiférée, celle dont personne ne veut, je ne comprends pas et je ne le supporte pas parce que tu ne le mérite pas, toi qui as tant à donner, tant à recevoir et tant à aimer.

Ce NON qui résonne comme un coup de massue chaque fois..

Tu es un vrai  cœur tendre, un cœur à prendre mais personne ne voit cette bonté en toi, peut-être à cause de ton museau grisonnant qui te donne pourtant un charme fou, je ne sais pas, je cherche, je cherche…

Ou ton nom qui ne plaît pas, je ne l’ai jamais aimé, ce prénom

Et si je te le changeais, figure-toi que j’y pensé, tu sais….

Nera ça sonne mal à l’oreille, Né comme mal née, Ra comme le trou à rats duquel on t’a sorti…

Oui c’est ça, Nera, c’est trop dur pour toi, il ne reflète pas ta bonté intérieure.

Allez chiche !!

C’est décidé à partir de cet instant précis tu deviendras Deva, le nom de ma première galga , de mon amour perdu, celle qui à jamais a ravagé mon cœur.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/nera-f/

Bonjour Deva… Je heureuse de t’offrir ce joli prénom et j’espère qu’il te portera chance

Et je croise les doigts pour que mon téléphone sonne pour toi : 0660153750


 
 

12 pensées sur “Lettre à Nera " Bonjour Deva, bonjour toi"…Galga à adopter via LSF

  • 7 février 2018 à 17 h 04 min
    Permalink

    parfois des routes se croisent même à travers un écran et par la clairvoaynce de belles personnes qui savent reconnaitre si une harmonie peut s’opérer entre deux être.
    alors le charme du haut de ses huit ans et sa grâce m’ont fait fondre. je souhaite lui offrir mon foyer, mes bon petits plats et de belles et longues balades au bord de mer.
    non Deva n’est pas une pestiférée, parfois il faut le temps au temps, et qui sait le temps est peut être venue.
    juste attendre un feu vert de votre part et mon foyer, sans chat, mais plein de sérénité, est prêt pour t’accueillir. bientôt j’espère

Commentaires fermés.