Les galgos et les chats : je t'aime,moi non plus…

Certains galgos ont de la chance et d’autres pas, c’est comme ça et c’est bien souvent la faute des chats…

Alors je ne vous dis pas notre angoisse lorsque les refuges testent les chiens que nous réservons et qu’ils nous annoncent les résultats… Nous croisons les doigts… un peu comme au Loto !!

Bingo OK chats !!

ZUT pas ok chats !!

Eh oui, il y en a dans la majorité des familles françaises et quand il n’y en a pas il y en a chez la cousine, les voisins ou les amis qui garderont le chien ou que vous côtoyez régulièrement.

Alors maintenant nous constatons que même les familles qui n’ont pas de chats préfèrent adopter un galgo ok chats, ce qui est complètement absurde dans la mesure où un galgo qui ne cohabite pas quotidiennement avec un ou des chats ne sera pas imprégné de cet animal qui lui est complètement étranger, et qui ressemble de surcroît à la boule de poils qu’il aura coursée passionnément dans sa vie d’avant.

A préciser que lors des promenades beaucoup de chiens, toutes races confondues, ont tendance à tirer sur la laisse et à aboyer à la vue d’un chat même s’ils sont compatibles et ils font de toute façon  la différence entre les chats de la maison et les chats étrangers.

Ok chats ou pas, ça ne changera rien, votre galgo retrouvera ses instincts de chien de chasse lorsqu’il aura un greffier en liberté sous le nez !!

Eh oui, il ne faut pas perdre de vue que votre amour qui coule des jours heureux au coin du feu allongé langoureusement sur votre canapé a été jadis un chien de chasse conditionné dès son plus jeune âge et entraîné à courir après les lièvres et à les attraper à la course.

Alors il ne faut quand même pas trop lui en demander !!

C’est la raison pour laquelle nous ne garantissons absolument pas la comptabilité avec les chats si ceux-ci sortent en extérieur ou pour ceux du voisin qui viennent faire un tour sur votre terrain, ou bien les chats errants que vous nourrissez.

Du coup nous nous retrouvons avec des galgos, surtout des mâles, les pauvres, eux qui déjà portent le lourd fardeau d’être nés avec une «  bistouquette », qui s’ils ne sont pas en plus compatibles avec les chats récoltent une double peine.

Nous en avons beaucoup actuellement en familles d’accueil qui ne trouvent pas le bonheur à cause de ça et beaucoup d’autres également dans nos refuges, que nous ne pouvons pas remonter faute de place dans nos familles d’accueil.

Eh oui, là encore nous les comptons sur les doigts d’une seule main car nous en avons très peu sans chats, alors lorsqu’elles ont un accueil et qu’elles le gardent plusieurs mois, eh bien, c’est un autre chien qui ne peut pas remonter.

Alors les galgos pas ok chats s’entassent dans nos refuges…

Sans parler des tests chats qui sont faits dans un environnement stressant et qui ne sont pas toujours fiables.

Et oui un galgo testé ok chats peut s’avérer pas ok et vice-versa, c’est le cas pour Japones, le pauvre avec l’étiquette collée pas ok chats alors qu’en réalité il l’est !!

Et puis très important également, le comportement du chat, calme ou agité , agressif ou pas et cela fera une très grande différence !!

S’il vous plaît, si vous désirez adopter un galgo et que vous n’avez pas de greffiers par pitié pensez à  eux…

Nous avons actuellement

Leuca, Alaya, Gala, Buss, Nera, Etna, Kairos, Guarana, Etis, Lufero, Anakin, Juke, Cassia…

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/galgos/france/

Pensez à eux parce que vraiment  ils n’ont rien fait pour mériter cela et n’imaginez surtout pas qu’un galgo qui n’est pas compatible avec les chats sera moins doux, moins gentil ou moins câlin..ce ne sont bel et bien que des idées reçues !!


 

16 pensées sur “Les galgos et les chats : je t'aime,moi non plus…

  • 23 janvier 2018 à 23 h 17 min
    Permalink

    2 chats assez peureux même envers les humains , aussi j’hésitais à adopter. Depuis 1 mois, Ysatis (ex Amate), adorable galga est à la maison, grâce aux conseils avisés d’Odile et de la famille d’accueil.
    A aucun moment, Ysatis n’a manifesté un mouvement d’humeur ou une quelconque agressivité. Plutôt de la curiosité et un vif intérêt pour leurs gamelles…
    Tout se passe bien. Après la période d’observation, nous en sommes au rapprochement. Lady occupe pratiquement en permanence le panier d’Ysatis, qui râle alors qu’elle-même est sur le canapé. Le soir, je suis « coincée sur le canapé entre les 2…
    L’autre soir, j’ai même eu 2 truffes l’une contre l’autre pendant quelques secondes.
    Sumo est encore dans la prudence, mais çà va venir avec de la patience. Je ne brusque rien et je laisse plutôt faire les chats.
    Autant de câlins pour chacun, je caresse tout le monde, je leur parle. Chacun a sa place.
    Ysatis est une grande galga de 2 ans, un peu brutale dans ses démonstrations d’affection, qui aimerait bien jouer de temps en temps avec Lady, qui elle, aimerait bien se coucher contre Ysatis. Mais nous n’en sommes pas encore là.
    Si elle aboie ou se lève trop brusquement, elle fait encore peur.
    Je commence à les laisser seules en mon absence et RAS. Néanmoins je reste toujours vigilante et pas encore de jardin pour tout le monde ensemble !

  • 21 janvier 2018 à 17 h 15 min
    Permalink

    C’est exactement çà : tout dépend du chat. J’ai une galga adoptée il y a 3 ans. Elle est calme douce et se fout complètement des chats quels qu’ils soient. Par contre Tinny adoptée fin aout chez Stéphanie est jeune, fougueuse et il y a 9 chats chez nous alors y’a de quoi rigoler ! certains chats placides ne bougent pas à son approche et Tinny s’en désintéresse. Il y a ceux ou celles qui se sauvent et là Tinny est intéressée mais c’est un jeu, rien de plus. Et il y a également 2 mimines qui passent à l’attaque si jamais Tinny les cherche ……et Tinny fait demi tour. C’est trop drôle !!!!!!! Tant que çà ne va pas plus loin il faut les laisser arranger leurs petites affaires entre eux

  • 20 janvier 2018 à 20 h 34 min
    Permalink

    Je suis d’accord avec vous Mme Brochot.
    Ma seconde galga n’est pas ok chat. Jai fait attention les premiers jours quand elle sortait dans le jardin pour le chat du voisin qui a vite compris qu’il devait désormais l’éviter. Mes proches ont tous des chats qu’ils éloignent ou enferment le temps de notre visite.
    Si vous n’avez pas de chat , écoutez votre coeur et adoptez de préfèrence un chien qui aime peut être trop les chats:-)

  • 20 janvier 2018 à 18 h 53 min
    Permalink

    Moi, c’est Aurel dit Coco ; je suis un chat de « gouttière » comme ils disent ; mais j’ai bien compris qu’à la maison, tout le monde vit en bonne entente….Alors quand otto est arrivé, dit Nino, j’ai meme pas eu peur…Ben oui, il était bien grand et bien noir et puis si inquiet ; alors, j’lai tout de suite mis au parfum…En amuse gueule, si on peut dire j’ai sauté sur son immense queue et, en plat de résistance, j’ai dormi contre lui sur son canapé….Eh ben, ça a eu l’air de le tranquilliser…Vous causez toujours d’OK chat mais vous pourriez peut-etre aussi parlé des OK Chiens…..Bises à tous et mille ronron .
    Coco

  • 20 janvier 2018 à 14 h 19 min
    Permalink

    Il y a 3-4 ans , j’ai voulu adopter un galgo et après la visite qui s’est bien passée , la réponse à été que j’avais trop de chats.

  • 20 janvier 2018 à 13 h 48 min
    Permalink

    Nous avons adopté 2 galgos pas ok chat car nous n’en avons pas. Notre voisine à 4 chats qu’elle a sorti de la rue et qu’elle a stérilisé. Ils venaient très souvent sur le terrain pour se promener et s’attaquer aux nombreux nids d’oiseaux en bordure du toit de l’abri à voiture. On retrouvait des nids vides par terre régulièrement. Maintenant, ils ont eu quelques frayeurs en se faisant courser par les chiens. On en a retrouvé un en haut d’ un arbre et un autre sous le toit tellement ils avaient eu peur! Je pense que c’etait un jeu de les courser. Depuis ils ne viennent plus et les oiseaux peuvent installer leur nids tout le long du toit. J’adore les entendre appeler leur maman pour manger… et mes loulous ne s’intéressent pas aux oiseaux.

Commentaires fermés.