Les cicatrices indélébiles de la lente agonie de Carly / Galga à adopter via LSF

Il faut avoir vu de ses yeux, vu dans quelles conditions vivent les galgos pour prendre la mesure de ce qu’ils vivent en Espagne.

C’est au-delà de l’imaginable, au-delà de ce qu’un être humain normalement constitué est capable de supporter.

Il y a les regards de ceux qu’on n’a pas pu sauver et que l’on ne peut jamais oublier.

Je pense souvent à tous ceux qui ne sont pas acheminés dans les perreras dans le but d’y être exterminés mais qui resteront prisonniers de leurs bourreaux, à tous ces galgos qui vivent en enfer pendant de si longues années.

Non, ce ne sont pas des cas isolés et ils sont des milliers comme ça à vivre dans des taudis jusqu’à ce que la mort vienne à eux, elle sera leur seul salut et leur seule porte de sortie.

Carly a vécu en enfer les deux premières années de sa vie et aurait pu mourir dans une lente agonie au bout d’une chaîne qui l’emprisonnait depuis son plus jeune âge, si bien qu’elle a grandi avec et qu’elle s’est incrustée dans ses chairs.

Attachée à une cabane jour et nuit en plein soleil avec à peine de quoi manger et boire, juste ce qu’il fallait pour ne pas qu’elle meure de faim, juste par sadisme puisqu’elle ne lui servait à rien, vivant dans ses excréments, voilà ce qu’ont été les deux premières années de sa vie.

Elle a eu la chance, Carly, d’avoir été récupérée par la fondation Benjamin Mehnert.

Elle gardera à jamais ce collier de chair autour du cou, cicatrice indélébile de son long calvaire.

Elle gardera à jamais les stigmates des sévices qui lui ont été infligés juste parce qu’elle est née galgo et que les chiens de cette race en Espagne ne sont pas considérés comme des êtres vivants mais comme des détritus.

En adoptant Carly vous ferez un grand geste de cœur, le parcours sera long car elle est encore craintive mais si vous faites preuve de patience elle viendra à vous et vous serez ensemble les plus heureux du monde.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-9-decembre/

Elle aura besoin d’un compagnon de route pour guider ses pas et devra évoluer dans un environnement serein.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption/

Elle est compatible avec les chats. 

13 réflexions sur “Les cicatrices indélébiles de la lente agonie de Carly / Galga à adopter via LSF

  • 20 avril 2018 à 18 h 16 min
    Permalien

    Bonjour, Carly est elle adoptée??

  • 8 mars 2018 à 18 h 30 min
    Permalien

    Pour le parlement de Séville ou le roi d’Espagne , c’est une honte de voire des chose pareil je suis d’origine andalous j’ai toujours étais fière c’est la premiere foi que j’ai honte d’être andalous , espagnol vous devais faire quelque chose visa-vie de la position international les espagnol PASSE POUR DES ASSASSIN D’ANIMAUX

Commentaires fermés.