Il porte toute la misère des galgos sur son dos…Cion à adopter via Lévriers sans Frontières/ Arrivée en France le 07 octobre

Il porte toute la misère du monde sur son dos ce pauvre galgo, 6 années d’une vie de misère asservi par son propriétaire, usé jusqu’à la corde comme des milliers d’autres chiens de sa race qui ne sont considérés en Espagne que comme des outils de travail et qui dès lors qu’ils ne seront plus rentables seront acheminés dans les perreras, couloirs de la mort, endroits sordides d’où un galgo n’aura aucune chance de sortir vivant. Lui a atterri à celle de Linares, l’enfer après l’enfer, il y a passé 21 jours et était en délai terminal, son heure était venue de passer le pont de l’arc-en-ciel seul espoir pour lui de trouver enfin la délivrance et la paix.

Il était dans un état de faiblesse et de dénutrition extrêmes alors il fut la proie de ses congénères.

Lorsque nos bénévoles ont  été prévenus, ils sont allés immédiatement le chercher, son corps était couvert de morsures et nous ne savions pas à ce moment-là s’il aurait la force de se battre pour vivre.

Mais c’était sans compter sur le dévouement sans faille des protecteurs qui luttent sur place pour sauver des vies et peu importe laquelle pour eux, une vie est une vie et tout sera toujours mis en œuvre pour sauver un animal quel qu’il soit.

Cion s’est battu, Cion a survécu et le 7 octobre il portera fièrement le collier bleu de Lévriers sans Frontières symbole d’une liberté bien méritée.

Comble de malchance il est positif à la leishmaniose mais il a bénéficié d’un traitement adapté et se porte bien aujourd’hui, la maladie est stabilisée, il aura juste besoin d’un traitement de fond peu onéreux (compter environ 15 euros mensuel) et d’un bilan sanguin tous les 6 mois pour contrôler son taux puis tous les ans ensuite.

Sur les dix galgos qui remonteront lors de notre sauvetage, il fait partie de ceux qui sont sans famille, nous ne sommes bien évidemment pas étonnés et savions parfaitement que sa positivité à la leishmaniose serait un frein à l’adoption, car cette maladie fait peur et  pourtant si elle est bien traitée et prise à temps comme ce fut le cas pour Cion , le chien pourra vivre de longues années et tout à fait normalement.

Tout comme nos amis espagnols nous ne choisissons pas les vies que nous prenons en charge, les galgos qui entrent dans nos petits refuges partenaires entrent également dans la grande famille de Lévriers sans Frontières sans aucune discrimination d’âge, de sexe, de couleur ou de bonne santé, il serait inimaginable pour nous de laisser un galgo pour quelque raison que ce soit.

Et vous futurs adoptants êtes le dernier maillon de cette grande chaîne de solidarité parce que sans vous tous ces galgos meurtris et abîmés seraient condamnés

Cion est un bon et gentil galgo, il a une tonne d’amour à donner et à recevoir, lui qui en a tant manqué cherche aujourd’hui un doux foyer où il pourra enfin se poser en toute sérénité.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-7-octobre/

Si vous êtes désireux de faire une belle adoption de cœur comme nous les aimons, pensez à lui et soyez celui qui lui donnerez ce qu’il n’a jamais eu, le respect et la promesse d’une vie meilleure.

Idéal pour une première adoption, il sera un compagnon formidable et facile, il s’entend parfaitement avec les autres chiens mais pourra vivre sans, et ne prête aucune attention au chat.

Cion, c’est la bonté à l’état pur, soyez celui ou celle qui lui ouvrira les portes de son cœur.

Je lance ma bouteille à la mer pour lui et pour tous les autres dont personne ne veut..

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption/

12 pensées sur “Il porte toute la misère des galgos sur son dos…Cion à adopter via Lévriers sans Frontières/ Arrivée en France le 07 octobre

  • 2 novembre 2017 à 17 h 49 min
    Permalink

    coucou,
    Cion a bien changé, il a prit du poids, on ne voit plus ses os.
    Il est un rayon de soleil dans ma vie tout comme Balu et mes chats.
    Balu a toujours peur de tout, de moi ( c’est la vie). Je les aime tous pareil.
    Cion est joueur, coquin, intelligent, très câlin .
    Qu’est-ce qu’il me fait rire, c’est un sacré numéro!
    Je suis HEUREUSE
    Merci Odile, merci lévriers sans frontières

Commentaires fermés.