L'association Lévriers sans Frontières n'est pas une mutuelle santé / Communiqué de sa présidente

L’association est parfois sollicitée par certains adoptants pour une prise en charge financière de frais vétérinaires pour des chiens adoptés depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, et qui étaient en parfaite santé à leur arrivée.

Je tiens à rappeler :

– que l’association Lévriers sans Frontières a pour but le sauvetage et le placement des lévriers galgos martyrs d’Espagne ;

– que l’association prend en charge tous les soins effectués en Espagne ainsi que, si nécessaire, les interventions en France avant l’adoption.

Mais qu’en aucun cas elle ne peut être apparentée à une quelconque mutuelle santé une fois que les chiens sont adoptés.

Je tiens à préciser :

– que tous les chiens pris en charge par Lévriers sans Frontières sont porteurs de deux certificats vétérinaires attestant de leur bonne santé, le premier est effectué en Espagne au départ de l’animal et le deuxième effectué en France à leur arrivée ;

– que le fait de refuser de payer des frais vétérinaires afférant à un accident survenu après l’adoption ou à une maladie  contractée après l’adoption et qui n’est pas apparentée à un vice rédhibitoire,  n’a rien à voir avec un quelconque « manque de compassion » de la part de sa présidente ;

– que l’adoption doit être un acte réfléchi engageant la responsabilité et l’engagement de l’adoptant quant aux frais vétérinaires éventuels à engager durant toute la durée de vie de son chien.

– et que ladite présidente déposera plainte auprès des avocats de lévriers sans Frontières dès lors qu’elle subira des menaces ou des diffamations sur les réseaux sociaux à ce sujet.

Odile Brochot, présidente de l’association Lévriers sans Frontières

30 pensées sur “L'association Lévriers sans Frontières n'est pas une mutuelle santé / Communiqué de sa présidente

  • 24 août 2017 à 22 h 34 min
    Permalink

    C’est à peine étonnant… Les gens sont des assistés !
    Il veulent qu’on leurs rembourse les médecins, les médicaments, qu’on leurs paye leur loyer, qu’on leurs donne une allocation de rentrée scolaire, qu’on leurs donne des primes a l’emploi…. etc… Les gens veulent tout avoir sans rien payer… C’est inadmissible… et tellement choquant ….

  • 24 août 2017 à 21 h 55 min
    Permalink

    Le piquant et le revenchard d’Odile sont à la hauteur de son beau coeur pure qui saigne, comme la plupart des notres quand on mets en doute notre sincérité…A bon entendeur salut
    Geneviève

    • 25 août 2017 à 11 h 17 min
      Permalink

      RIEN de méchant dans ma Remarque…
      Bien à vous

  • 24 août 2017 à 17 h 08 min
    Permalink

    Chère madame Odile
    Je vous lis depuis longtemps
    Et j’avoue que parfois je vous trouvais piquante ou revancharde…
    À la lecture de ce post… Je vous présente mes excuses… …
    Et vous souhaite beaucoup de courage…

  • 24 août 2017 à 16 h 54 min
    Permalink

    Mais c’est quoi cette mentalité quant on prend un animal on assume c’est comme les enfant (enfin malgré qu’il y a certaine personne qui n’utilise pas leur cerveau).
    J’ai souvent des personnes qui me demandent justement si les soins vétérinaires sont pris en charge par l’association ou j’ai eu ma gazelle, je leur répond que celle ci n’est pas une agence d’assurance que les frais sont à notre charge et vous vous n’allez pas demander au voisin de payer les dépenses de vos enfants ? Non et bien c’est pareil pour eux.

  • 24 août 2017 à 14 h 06 min
    Permalink

    bof!!! et ça vous étonne? Maman me raconte beaucoup de choses, le soir… j’commence à comprendre le français et je me dis que nous les quatre pattes , nous sommes plus éduqués que ces machins là qui se nomment…des hommes ; mais ils sont pas tous pareil…positivez toujours les copains ; j’suis certaine que vous etes dans une bonne famille qui saura vous donner tous les soins nécessaires…Maman, elle pousse un peu …M’enfin!!! imaginez vous que cette nuit elle s’est couchée, et moi aussi donc à une heure du matin parce que le Truc qui fait MiIIIaaoou n’était pas rentrée ; ben, j’préfère ça, ça veut dire que si ma truffette devenait sèche elle appelerait sa copine véto, qui bien que copine, ne lui fait pas réduc…
    au fait, moi, c’est Dona…
    a bientôt, bisous tout doux

  • 24 août 2017 à 13 h 24 min
    Permalink

    Est-il possible de s’assurer que les adoptants qui ont sollicité l’aide financière de l’association n’ont pas renoncé aux soins de leur animal et ce lévrier ne se retrouve pas sur le Bon coin pour vice caché !
    Quoiqu’il en soit ce sont toujours les loulous qui trinquent ….

    • 28 août 2017 à 22 h 24 min
      Permalink

      c’est la 1ère chose qui m’est venue à l’esprit en lisant cette pathétique histoire . Quand on adopte , on assume, et les animaux tout comme les enfants sont prioritaires

  • 24 août 2017 à 10 h 58 min
    Permalink

    Bonjour,
    J’ai un problème avec ma pod. Elle perd ses poils.
    Je vais sans doute la rapporter au refuge.
    Haha!!! Blague à deux balles!!!
    Bon, je crois que nerveusement, je craque!!! La connerie humaine décidément….

  • 24 août 2017 à 10 h 55 min
    Permalink

    Quelle HONTE, ces adoptants qui pensent plus à leur porte monnaie qu’au bien être de leur petit protégé. Nous on se priverait plutôt que de renoncer à leur favoriser une belle vie avec tous les soins dont ils sont en droit d’attendre après un passé si misérable. Ces personnes sont indignes d’adopter !
    Bon courage Odile pour gérer tous ces blaireaux…..

  • 24 août 2017 à 10 h 26 min
    Permalink

    ma pauvre Odile rien ne te sera épargné quels cons j’ai l’ impression de réver . COURAGE. Neffer Beauty te font des lechouilles et moi je t’embrasse

  • 24 août 2017 à 10 h 14 min
    Permalink

    les bras m’en tombent !!!

Commentaires fermés.