L'association Lévriers sans Frontières n'est pas une mutuelle santé / Communiqué de sa présidente

L’association est parfois sollicitée par certains adoptants pour une prise en charge financière de frais vétérinaires pour des chiens adoptés depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, et qui étaient en parfaite santé à leur arrivée.

Je tiens à rappeler :

– que l’association Lévriers sans Frontières a pour but le sauvetage et le placement des lévriers galgos martyrs d’Espagne ;

– que l’association prend en charge tous les soins effectués en Espagne ainsi que, si nécessaire, les interventions en France avant l’adoption.

Mais qu’en aucun cas elle ne peut être apparentée à une quelconque mutuelle santé une fois que les chiens sont adoptés.

Je tiens à préciser :

– que tous les chiens pris en charge par Lévriers sans Frontières sont porteurs de deux certificats vétérinaires attestant de leur bonne santé, le premier est effectué en Espagne au départ de l’animal et le deuxième effectué en France à leur arrivée ;

– que le fait de refuser de payer des frais vétérinaires afférant à un accident survenu après l’adoption ou à une maladie  contractée après l’adoption et qui n’est pas apparentée à un vice rédhibitoire,  n’a rien à voir avec un quelconque « manque de compassion » de la part de sa présidente ;

– que l’adoption doit être un acte réfléchi engageant la responsabilité et l’engagement de l’adoptant quant aux frais vétérinaires éventuels à engager durant toute la durée de vie de son chien.

– et que ladite présidente déposera plainte auprès des avocats de lévriers sans Frontières dès lors qu’elle subira des menaces ou des diffamations sur les réseaux sociaux à ce sujet.

Odile Brochot, présidente de l’association Lévriers sans Frontières

30 pensées sur “L'association Lévriers sans Frontières n'est pas une mutuelle santé / Communiqué de sa présidente

  • 24 août 2017 à 10 h 07 min
    Permalink

    Dans quel monde vit-on ? Les gens deviennent fous ?
    Si on n’a pas les moyens de payer le vétérinaire, on n’adopte pas d’animaux… et puis, les vétérinaires proposent souvent le paiement en plusieurs fois pour les grosses factures…
    J’ai 3 chiens, dont une atteinte d’IPE avec traitement à vie ; cet été, pendant mes vacances, je suis allée 2 fois chez le véto, pour les 2 autres : l’un pour une otite et l’autre pour une pyodermite, j’assume, c’est comme ça ! faut bien les soigner, nos chers amours… ça ne me viendrait pas à l’idée de téléphoner à LSF pour prendre en charge les soins…
    Restons ZEN, il le faut
    Courage, Mme BROCHOT

    Répondre
  • 24 août 2017 à 9 h 25 min
    Permalink

    Les gens sont incroyables aujourd’hui.
    Si l’on suit leur raisonnement, on pourrait aussi retourner à là maternité où on a accouché pour demander que les frais médicaux de nos enfants soient pris en charge par cette maternité jusqu’à leurs 18 ans !

    Répondre
  • 24 août 2017 à 9 h 20 min
    Permalink

    Tout est dit !
    Pour information, il est possible , en Suisse, de conclure des assurances-accidents ou accidents-maladie. Pour la France, je ne vais pas m’attarder…mais un clic sur google et je vois déjà des informations:
    https://assurance-chien-chat.carrefour.fr/comparatif.html
    Idem pour les chiens avec risque de fugues ! pour environ 100euros pour l’achat du GPS (produit et société française, fabrication de qualité, fonctionnelle et un super service après-vente), puis d’un abonnement soit mensuel ou annuel (annuel environ 50 euros), vous avez la garantie de retrouver votre chien….j’en ai fait l’expérience !
    https://www.weenect.com/shop-weenect-pets.html
    Mieux vaut prévenir que guérir…si vous adopter un chien, c’est un investissement certes…mais les promenades, le retour relationnel de ces merveilleux lévriers vous apportera beaucoup plus que l’aspect financier…..
    Bonne journée à vous tous et vive la vie !

    Répondre
  • 24 août 2017 à 9 h 13 min
    Permalink

    Odile, je ne sais pas comment vous faites pour tenir moralement devant tant de conneries et tant de cupidité. L’être humain est en dessous de tout.
    COURAGE de Chantal, Safari et Célia.

    Répondre
  • 24 août 2017 à 8 h 55 min
    Permalink

    Non mais je rêve là !!! et puis quoi encore ??? Lorsque l’on adopte un chien ou autre animal, issu d’un sauvetage, notre ENGAGEMENT, s’entend jusqu’à la fin de sa vie. Il nous appartient, outre le nourrir,l’aimer et le respecter, de le soigner. Lorsque l’on adopte, on sait que le chien ne gardera pas la santé tout au long de sa vie, malheureusement ! Je crois Odile que vous ne le répéterez jamais assez, qu’une adoption doit être un ACTE REFLECHI.!!!!!
    Ily a 18 mois j’ai adopté une St Bernard de 4 1/2 ans en toute connaissance de sa pathologie osseuse. GAIA présente aux deux pattes avant une dégénérescence des os, très prononcée à celle de gauche. C’est d’ailleurs ma raison d’avoir choisi GAIA.
    Elle est en traitement pour aider à la reconstruction des os ! Il ne me viendrait pas à l’idée d’aller demander au refuge de payer les soins !!!
    Je souhaite Odile que votre piqûre de rappel fera son effet. !
    Cordialement.
    Mare Christine Dekeuwer.

    Répondre
  • 24 août 2017 à 8 h 50 min
    Permalink

    c’est juste incroyable….. Comment peut-on oser demander une telle chose ???? C’est tellement aberrant que je ne trouve pas mes mots !!! N’ont-ils aucun scrupule ? Et il doit y avoir aussi de la stupidité là dedans… pas possible autrement….En ce qui me concerne, quand j’ai des loulous en accueil et que le chien en question doit aller chez le veto c’est moi qui le paye… J’apparente ça à un don que je fais à l’association. Et ceci même si je ne roule pas sur l’or comme la plupart d’entre nous. Et avant de prendre un chien c’est certain qu’il faut être conscient qu’un chien coûte !!!
    Odile, décidément, tu dois en entendre de toutes les couleurs !!!!

    Répondre
  • 24 août 2017 à 8 h 23 min
    Permalink

    En 2007, j’ai adopté Tootsie par le biais d’une asso française . Les 5 premières années ont été chaud-chaud : elle était tellement casse-coup, qu’elle a reçu des points de sutures un peu partout sur le corps…sans compter les narcoses et les radios…elle s’est même battue (j’ai reçu un coup de croc en voulant les séparer) et a fini avec des agrafes sur la tête et sous l’œil… Maintenant, à 10ans, elle s’est calmée mais elle a une dermatose atopique ! Qu’est-ce que je l’aime ma Fofolle !!

    Répondre
  • 24 août 2017 à 8 h 06 min
    Permalink

    Tout cela me paraît évident mais ça ne l’est visiblement pas pour tout le monde. Ces gens ne sont pas dignes d’être des adoptants de coeur ! Avant d’être à la retraite j’étais institutrice. Un jour, une petite fille arrive à l’école fiévreuse. Au fil de la journée, la petite fille était de plus en plus mal. Nous avons soulevé ses vêtements et avons constaté qu’elle était couverte de petit boutons. Nous avons appelé les parents leur demandant de venir chercher leur enfant qui avait certainement attrapé la varicelle. Ils ont refusé prétextant que la maladie avait été contractée à l’école et que c’était à l’équipe enseignante d’emmener l’enfant chez le médecin ! Vous voyez Odile, il n’y a malheureusement pas que les maîtres des toutous qui sont irresponsables. Les gens se comportent envers leurs enfants comme envers leur chien. C’est bien triste et force est de constater que l’espèce humaine à encore beaucoup de progrès à faire !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *