Les blablas de la présidente d'LSF / Tu veux ou tu veux pas…

Tu veux ou tu veux pas, si tu veux tant mieux, si tu veux pas tant pis

Tant pis pour toi, méchante présidente

J’irai de ce pas m’en plaindre à mes amis, c’est le prix à payer aujourd’hui.

Internet, arme fatale, arme de guerre

Si tu ne veux pas, si tu ne dis pas oui tout de suite, si tu n’es pas gentille

La sentence sera immédiate et tu te feras décalquer en beauté.

Pas de pitié, tu passeras dans la machine à broyer.

Que ce soit pour une fugue.

On le constate aujourd’hui concernant celle de Cloé, la petite Podenca qui a échappé à la vigilance de son adoptant à Albi.

Qui est-ce qu’on descend ?

Pas l’adoptant non, mais Lévriers sans Frontières bien évidemment et sa présidente qui ne cherche pas et qui s’en fout.

En fait elle doit être partout et sur tous les fronts, elle va devoir se faire greffer un téléphone à l’oreille et s’octroyer les services d’un secrétaire particulier.

Connectée elle l’est 24 sur 24, la nuit elle doit l’être aussi.

Une sorte de Ménie Grégoire toujours à l’écoute

 Paff Minion qui vous tape dans l’œil, il est minuit pas grave et comme elle ne répond pas, elle aura droit à un bon petit message salé pour lui remettre les idées en place et lui rappeler son rôle de présidente.

Oui il est mignon Minion, vous le voulez tous, il nous en faudrait 10 des minions, on va devoir en recommander par contre la pauvre Brigit et son passé de merde, tout le monde s’en fout.

C’est comme Lauren, pas une demande d’adoption pour lui et pourtant ça fait des mois qu’il lutte comme un vaillant guerrier !!

Elle doit être réactive, énergique, efficace, compatissante et surtout à l’écoute la présidente

Pas le droit aux vacances, niet les doigts de pied en éventail sur la plage,

pas de dimanche non plus, niet la vie de famille. Sa famille c’est LSF et elle doit être à fond les ballons, tout le temps et au service de ses adoptants et de ses sympathisants.

Juillet deux sauvetages avec la JDA au milieu, plus de 200 personnes, c’est 15 jours de travail pour les préparatifs, avant pendant et après.

7 jours sur 7 et 365 par an elle doit être opérationnelle la présidente, remercier chaleureusement, répondre illico presto à ses mails.

Et surtout dire OUI et jamais NON

 OUI tout de suite pas demain, ni après-demain

Et si elle ne veut pas tant pis pour elle, elle s’en  prendra une bonne sur face de bouc.

J’en ai marre, vous me fatiguez.

 L’éponge, parfois j’ai envie de la jeter.

 Pas à cause des chiens, bien au contraire ce sont eux qui me permettent de garder la tête hors de l’eau mais à cause de tout ce qui se passe autour, à cause de vous qui exigez trop de moi.

Je voudrais me réfugier quelque part sur une île déserte où je ne serai plus connectée pour regoûter à la vraie vie comme avant et retrouver ma paix antérieure.

Je le dis, à ceux qui ne sont pas satisfaits de mes services.

Je ne suis pas à votre botte, je ne suis pas votre obligée.


 

18 pensées sur “Les blablas de la présidente d'LSF / Tu veux ou tu veux pas…

  • 7 septembre 2017 à 20 h 18 min
    Permalink

    j’ai toujours adoré la franchise chez les gens même si elle fait mal. On sait à quoi s’en tenir mais, sachez que ces gens francs, sont sans arrières pensées. Une cousine à mon mari était ainsi, je l’ai toujours adorée.
    Continue Odile. vaut mieux être franche que faux-cul na! c’est dit!

  • 11 août 2017 à 14 h 31 min
    Permalink

    comme tout membre d’une association, vous êtes corvéable 24/24 et devez restez zen!
    Minie et nous, vous remercions chaque jour de notre vie commune (noire+leischmaniose) sans aucun regret. Elle a bien compris que faire comme son copain labrador c’est idéal. Nous avons déjà prévu de continuer à avoir 2 chiens galgas noirs, bien noirs rien que pour prouver qu’ils méritent autant que les autres et ne portent pas malheur ou je ne sais quoi.
    Continuez votre croisade nous sommes de tout coeur avec vous.
    Ne pensez qu’au meilleur de votre action, malgré les non adoptions.

  • 1 août 2017 à 21 h 03 min
    Permalink

    chère Odile
    je suis nouvelle dans votre association depuis l’adoption de roma maintenant ysia qui nous comble.de bonheur et que tous ces loulous qui croisent et ont croisés votre route peuvent vous faire.des lechouiĺles et des gros câlins car tous le travail effectué beaucoup de ces soi-disant personnes n’aurait même pas la constance.et la.force de faire.le minimum de ce que vous faites vous.n’êtes pas une.machine ou un ordinateur ou on appui sur un bouton pour obtenir ce qu’ils veulent vous êtes une personne avec un coeur qui déborde d’amour pour tout ces loulous qui ont besoin de vous et.de.nous tous, étant une marraine de minion et de Brigi je.ne peux que vous remercier de me permettre par ce biais d’aider ces casses et leur dire que leur maman présidente fera.tout ce qu’elle peut pour les aider et pour ca ils vont se battre.
    laissez parler les imbéciles qui ne savent pas ce que c’est le travail que vous faites et regarder les yeux de vos protèges eux sont francs et ils ne vous décevront jamais en tout cas merci beaucoup pour votre travail courage myriam

  • 1 août 2017 à 20 h 05 min
    Permalink

    courage Madame, il faut parfois prendre un peu de recul pour ne pas vous épuiser.Mais comment ne pas l’etre face à des gens stupides qui ne mesurent pas l’ampleur de votre tache et votre dévouement.Si je devais adopter ce serait Birgi, on a beaucoup d’amour à donner mais avons un chien qui ne supporte pas ces congénères et un trop petit jardin et cela me désole; pensons très fort à vous

  • 1 août 2017 à 13 h 32 min
    Permalink

    Bonjour Odile,
    Je veux simplement vous témoigner ma reconnaissance, vous dire -toujours et encore- MERCI ! MERCI POUR TOUT !
    Comment peut-on, raisonnablement, téléphoner en pleine nuit ? Certaines personnes ne se posent aucune question, ne se remettent pas en cause et -surtout- n’essaient pas de se mettre à la place de celle ou de celui que l’on dérange !
    Désolée mais le « sans-gêne » me gêne et traduit un manque total d’éducation (si, si, ça s’apprend !) et d’empathie envers autrui !
    Alors, vous avez raison, Odile, de faire savoir ce que vous ressentez et ce que vous en pensez.
    Le travail de l’équipe LSF et de sa présidente est formidable !
    Les chiens aboient, la caravane passe….. Et c’est tout ce qui compte pour nous, adhérents.

  • 1 août 2017 à 13 h 25 min
    Permalink

    Bonjour.
    Adhérente Lsf, je fais partie des personnes qui recherchent Chloe. Je suis d’ailleurs la seule adhérente à participer aux recherches. Toutes les autres personnes qui battent la campagne, parcourent la ville de jour comme de nuit depuis un mois sont des anonymes qui se sentent concernées par son sort. Personne ne fait de reproches à Lsf même si le choix de son adoptant n’a pas relevé de notre pouvoir de décision.
    Il faut juste comprendre que toutes ces personnes qui se chargent des recherches, de l’affichage depuis le 1er juillet demandent juste un peu de soutien moral et logistique . Leur combat c’est uniquement le sauvetage de Chloe qui est la seule et unique victime de cette situation. Les recherches vont se poursuivre jusqu’au succès attendu. Des encouragements, la juste reconnaissance de l’implication réalisée, voilà ce qui serait pertinent. Il est malvenu de décourager les bonnes volontés car la situation nous a permis de constater qu’elles sont rares et donc précieuses.

    • 1 août 2017 à 19 h 07 min
      Permalink

      Merci d’être là Danièle.
      Je suis une des anonymes….chercher Chloé me semble une évidence..une aventure humaine ou les difficultées passent au second rang. Chloé va Peut être…ou pas, montrer le bout de son petit museau..on continue par Amour pour toi petite Louloute, le reste des blablas restent sans importance.

Commentaires fermés.