Akala, une galga qui vous touche en plein cœur / A adopter via LSF

Akala, c’est un petit pot de miel, une galga qui vous touche en plein cœur lorsque vous la voyez pour la première tant elle semble fragile.

Elle est arrivée à Villette toute chiffonnée, notre chérie ; nous l’avons installée dans le bureau. Ce long voyage pour venir jusqu’à nous avait été bien long pour elle. Alors nous l’avons chouchouté et bichonné, ce petit pot de miel qui tanguait de l’arrière comme un paquebot par temps de grosse mer.

Elle a mangé un pot entier de rillettes, s’est jetée sur les croquettes, s’est reposée un peu et hop la voilà partie se dégourdir les pattounes dans le pré avec Val  et je la regardais se dandiner la pauvrette qui me faisait peine…

Quelle belle âme, quelle jolie fleur, oh là là, si vous saviez comme je me suis fait violence pour ne pas la garder en accueil car mon cœur aurait fait boum boum, je savais que jamais je n’aurais pu la laisser partir.

Et puis une heure a passé et je retourne jeter un coup d’œil, zut je panique elle n’est plus dans le bureau.

Akala, où es-tu ??

Et je vois Val dans le pré courant au bout de la laisse, c’est ma pauvrette qui mène la danse et elle court elle court grisée par la fraîcheur du matin et la pluie qui commençait à tomber, on aurait dit qu’elle voulait profiter de tout à la fois, de sa liberté aussi et de la chance que LSF lui avait donnée.

Cours Akala, cours, tu le mérites mille fois, dix mille fois, des millions de fois et tu mérites surtout d’être adoptée, toi la rescapée, toi  qui du fin fond de l’abîme a lutté de toutes tes forces pour survivre, oh oui, tu le mérites plus que tout au monde.

Il faut avoir vu de ses propres yeux la souffrance endurée par les galgos foudroyés par ce fameux virus appelé le moquillo pour comprendre à quel point la vie est plus que tout méritée.

Entourée des soigneurs de la FBM, elle a lutté et gagné ce combat. Un matin elle est sortie de son coma.
Elle a gardé des séquelles neurologiques, son corps tremble lorsqu’elle est à l’arrêt, mais quand elle trotte comme un cheval andalou les tremblements disparaissent et rien ne peut plus l’arrêter, c’est qu’elle en a une sacrée énergie, notre Akala, les recoins du jardin n’ont plus de secrets pour elle…
Quand elle dort son corps s’apaise, seulement un léger tremblement, comme un hoquet. 
Elle est très sociable, douce, sage, apprécie les caresses, elle ne s’intéresse pas du tout au chat de la maison à l’intérieur et à l’extérieur, ok congénères petits et grands.
Elle marche très bien en laisse 
Akala a un très bon appétit et devrait vite se « remplumer ».
Son regard si doux vous fait fondre, elle est encore un peu perdue par tous ces bouleversements, le voyage l’a beaucoup fatiguée, et cette nouvelle liberté… !!!
Une jolie galga à aimer sans modération !!!!

Elle est en accueil chez Elisabeth notre déléguée de la Manche ( 50 ),

https://www.levriers-sans-frontieres.com/akala-f/#lg=1&slide=2

si vous désirez plus de renseignements n’hésitez pas à l’appeler au : 0677052319 

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption/

        

6 pensées sur “Akala, une galga qui vous touche en plein cœur / A adopter via LSF

  • 11 juillet 2017 à 9 h 32 min
    Permalink

    Bonne chance à Akala. Qu elle trouve une famille qui l aime.

  • 10 juillet 2017 à 16 h 14 min
    Permalink

    Très touchée par l’histoire d’Akala et son dur combat pour vivre. Je suis heureuse d’avoir de bonnes nouvelles et de la savoir entre de bonnes mains.
    Je lui souhaite de vite trouver une famille pour la vie.
    Quelle leçon de vie tu nous offres ma Belle!

  • 10 juillet 2017 à 11 h 08 min
    Permalink

    Encore un article bouleversant qui me touche en plein coeur.
    Oh oui, elle la mérite sa famille la belle Akala, avec tout ce qu’elle a vécu.
    Je lui souhaite le meilleur.

  • 10 juillet 2017 à 9 h 27 min
    Permalink

    Je n’ai d’yeux que pour elle, déjà quand elle était encore en Espagne…
    Nos coeurs regardent souvent les mêmes hein, Val? 😉
    Comme j’aimerai si nous n’étions pas déjà au complet!
    Je t’envoie mille bonnes ondes, merveilleuse Akala, afin que tu puisses très vite poser tes patounes dans ta forever home <3

  • 10 juillet 2017 à 9 h 07 min
    Permalink

    Pauvre petite chérie ! Ça fend le coeur de voir tout ce que cette petite a endurer ! Pourtant on ne peut être qu’admiratif de toute cette énergie à se battre pour la vie . Une bien belle leçon pour nous les humains qui nous plaignons pour un rien .

  • Ping :Akala (F)  » dépt 50 « coup de coeur de la semaine – Lévriers Sans Frontières

Commentaires fermés.