Bénévolat au refuge d'Aprenda Ecija en Espagne , pourquoi pas ? Tout est prêt pour vous y accueillir / LSF

Il fait très chaud à Ecija, commune surnommée  « la poêle à frire de l’Andalousie » en raison des fortes chaleurs qu’elle connaît l’été.

Alors vous pouvez vous imaginer ce qu’endurent les bénévoles de notre refuge situé en plein milieu de la province de Séville, la chaleur y est étouffante.

Il faut s’activer dès le matin à la fraîche, c’est que ce n’est pas rien le nettoyage à grande eau des 50 chenils

surtout qu’il y a beaucoup de mouches en cette saison, qui prolifèrent et qui provoquent des maladies et des infections lorsque les chiens ont des plaies.

Alors chaque jour il  faut que tout soit désinfecté à fond, donner à manger aux 70 chiens.

C’est vraiment le moment d’aller sur place pour aider les bénévoles qui sont débordés et fatigués.

Nous lançons donc un appel aux personnes qui voudraient passer quelques jours là-bas pour donner un coup de main.

Surtout que nous avons terminé d’aménager l’appartement, il  est donc  fonctionnel !!

Salle de bains,

cuisine,

chambres à coucher, bref tout est prêt pour accueillir les personnes qui désirent se rendre sur place pour aider.

Je rappelle que l’aménagement de l’appartement à été financé en intégralité par Lévriers sans Frontières et que les travaux ont été en grande partie effectués par les bénévoles du refuge d’Aprenda Ecija

La clinique est fonctionnelle également  et les premières stérilisations ont été effectuées par un vétérinaire privé qui est venu sur place,

ce qui permet d’éviter les déplacements en voiture pour emmener les chiens en ville. C’est un gain de temps énorme pour les bénévoles et beaucoup moins de stress pour les chiens.

Le but étant d’organiser  à l’avenir des campagnes de stérilisation  et de faire venir des vétérinaires bénévoles qui pourront également loger  dans l’appartement.

Mais chaque chose en son temps, avant nous devons  continuer à récupérer du matériel, gracieusement dans la mesure du possible, nous lancerons bientôt un appel aux dons auprès des vétérinaires, nous espérons qu’ils seront solidaires de notre projet.

Chaque jour des galgos arrivent au refuge, l’autre jour c’était Jerem trouvé un matin attaché à la grille du refuge et qui aura la chance de remonter en France le 1er juillet avec tous  les autres galgos.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-1er-juillet/

Alors que nous pensions avoir vidé le refuge de tous ses occupants, voilà que la petite Holy est arrivée comme un cheveu sur la soupe, récupérée dans la rue elle s’est assez facilement laissé attraper.

La première chose à faire est de vérifier s’ils sont porteurs d’une puce électronique, s’ils ne le sont pas nous pouvons immédiatement les faire identifier au nom du refuge et pousser un grand ouf de soulagement.

S’ils le sont nous devons attendre le délai légal avec la crainte de voir surgir le galguero qui est tout à fait en droit de récupérer son galgo puisque celui-ci est à son nom.

Malheureusement notre nouvelle protégée ne pourra pas voyager, car les délais de vaccinations doivent être respectés et chez LSF nous ne badinons pas avec la législation.

Elle sera donc dans notre premier transport de la rentrée prévu le samedi  9 septembre, eh oui, la date est d’ores et déjà fixée.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-de-septembre/

Non, on ne mollit pas chez LSF !!

Il est important pour nous d’aider un maximum nos refuges partenaires afin de les soulager et de leur permettre de venir en aide à d’autres galgos.

Un galgo qui sort d’un refuge, c’est un galgo qui peut y entrer et il y en a énormément en ce moment dans les perreras qui sont en délai terminal.

 C’est très éprouvant pour les bénévoles de devoir fermer les portes à toutes ces vies, mais c’est ainsi et ils ne peuvent pas les entasser au-delà de leur capacité d’accueil.

C’est bien qu’on ait un peu de place à Ecija, cela  permettra  à nos autres refuges  d’y emmener des galgos en cas d’urgence.

Il y a une belle solidarité entre eux et c’est vraiment super pour les galgos !!

Car c’est pour eux que nous nous battons tous, que ce soit en Espagne ou en France.

Si vous désirez vous rendre au refuge d’Ecija pour faire du bénévolat,

n’hésitez pas à contacter la direction de LSF par le biais du site, rubrique «  nous contacter ».

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Je tiens à préciser que tous les frais afférents à  votre voyage sont à votre charge et que 5 euros par nuitée et par personne seront à verser au refuge d’Ecija  pour l’eau et l’électricité.

Cela afin d’aider le refuge qui n’a pas de gros moyens financiers et aussi d’éviter que certaines personnes mal intentionnés profitent de ce système pour s’héberger gratuitement et passer quelques jours de vacances à l’œil !!

Il arrive parfois que certaines personnes confondent bénévolat et farniente, mieux vaut donc parer par avance à cette éventualité.

 

14 pensées sur “Bénévolat au refuge d'Aprenda Ecija en Espagne , pourquoi pas ? Tout est prêt pour vous y accueillir / LSF

  • 12 février 2019 à 17 h 02 min
    Permalink

    Les frais pour effectuer du bénévolat pour les associations sont déductibles des impôts, il existe un barême kilométrique, mais je ne sais pas si les billets d’avions sont acceptés.
    Il faut fouiller un peu pour trouver le barême

  • 1 juin 2018 à 16 h 17 min
    Permalink

    Rebonjour! Peut on également effectuer ce type de bénévolat sur le site de Scoobymedina??? Merci!

Commentaires fermés.