Merci pour ce délicieux moment ma petite Marion…

Ange abusé portée après portée il t’a exploitée

Ange brisé tes démons de minuit ne t’ont jamais quittée

Ange libéré après 10 années de goulag  je t’ai rencontrée

Passionnément je t’ai aimée

Courageusement tu as lutté

Pour vivre à mes côtés

Juste quelques années

Furtivement,

Mais le temps ne compte pas

L’important c’est ce que l’on met dedans

Un concentré d’amour

Mon amour mon tendre amour

Cette façon que tu avais de ne vivre qu’à travers moi

Tes pas dans les miens

Ta confiance juste pour moi

Sans moi tu ne voulais plus rien

Moi sans toi ce matin

Je reste seule avec mon chagrin

Ton petit cri pour me dire «  viens »

Je ne l’entendrais plus,

C’est fini, tu es partie

Là-bas au paradis

Merci mon amour pour ce moment délicieux

Tellement précieux

Tu m’as tout appris

L’abnégation, l’amour sans contrepartie, le don de soi à l’infini

Adieu, ma petite Marion

Tu vas tellement me manquer

Mais je vais continuer à lutter, à dénoncer

Pour que jamais ne soit oublié

Ce que vivent toutes les femelles reproductrices

Condamnées comme toi

A vivre un supplice

Merci pour ce délicieux moment ma petite Marion

Je t’ai aimée plus que de raison

Mais si c’était à refaire je le referai

Paix à ton âme vieille dame….

Amour pour toujours tu resteras à jamais dans mon cœur


 

33 réflexions sur “Merci pour ce délicieux moment ma petite Marion…

  • 14 juin 2017 à 21 h 40 min
    Permalien

    Madame BROCHOT,
    C’est un hommage poignant que vous venez de rendre à votre douce Marion. Rien que de vous lire, des larmes roulent sur mes joues.
    Je reprendrai simplement ces quelques vers de Leny ESCUDERO
    …… »Il est au royaume des loups
    Aux étoiles il cogne sa tête
    Et danse sur les cheveux fous
    D’une comète »…….
    Marion fait maintenant partie de ces étoiles et veille désormais sur vous.
    Courage.

  • 14 juin 2017 à 16 h 54 min
    Permalien

    Aurevoir petite Marion, tu as eu une douce fin de vie auprès d’Odile et c’est tout ce qui compte, si tu peux, vas faire un câlin à ma douce Mila qui me manque et que j’aime, une écorchure de plus dans le cœur d’Odile et dans le notre, vole ma chérie.

  • 14 juin 2017 à 15 h 17 min
    Permalien

    Très bel hommage !!! Pour Marion et la belle histoire que vous écrite avec elle !!!
    Ils partent toujours trop tôt… Merci pour elle et pour tout l’amour que lui avait offert, et qu’elle vous a offert… tous ces moments que vous avez partagés avec elle, à jamais graver dans votre cœur…
    Lorsqu’il nous quitte… c’est un peu de nous qui part avec eux…
    De tout cœur avec vous, dans ce moment difficile…

  • 14 juin 2017 à 14 h 31 min
    Permalien

    A MARION
    Au paradis des chiens peut-être
    Ton long museau à la fenêtre
    Tu nous accueilleras bientôt
    Au triple galop caracole
    Je vois tes pattes qui s’envolent,
    Chevauchant l’herbe et les nuées
    Le vent siffle dans ton pelage
    Vole vole mon loup sauvage….
    OURALOU Jean Ferrat

    • 14 juin 2017 à 20 h 24 min
      Permalien

      Je pleure toujours quand j’entends cette chanson.

  • 14 juin 2017 à 14 h 21 min
    Permalien

    Adieu petite Marion, tu as rejoins mon LILO dans les étoiles…
    Courage Odile, c’est moi qui dit cela alors que les larmes m’accompagnent depuis trois jours…
    Merci pour la douce vie qui a été la sienne auprès de vous…
    Bien à vous
    Isa LILO

  • 14 juin 2017 à 13 h 04 min
    Permalien

    Reposes en paix,petite Marion pres de tous tes copains et gambadez dans çe merveilleux pont de l arc en ciel.courage à vous madame Brochot,je vous comprend ,car moi depuis la perte de mon Kim il y a 11 mois je suis devastee.

  • 14 juin 2017 à 12 h 31 min
    Permalien

    C est un jour bien triste pour vous odile mais la jolie marion a surement vecu ses meilleurs années avec vous ; vous lui avez apporter de l amour et la sécurité d un foyer sur le quel elle pouvais compter.courage odile .

  • 14 juin 2017 à 11 h 54 min
    Permalien

    Je suis de tout coeur avec vous Madame Brochot. La petite Marion a eu la chance de trouver auprès de vous l’amour qu’elle était en droit d’attendre et elle vous a sûrement apporté beaucoup. C’est une merveille que vos chemins se soient croisés mais la séparation est toujours très difficile, alors je vous souhaite un grand courage pour cette épreuve. Marion n’est pas loin, elle est dans votre tête, dans votre coeur et elle a certainement touché votre âme.

  • 14 juin 2017 à 11 h 34 min
    Permalien

    courage Odile nous avons beaucoup de peine pour la petite MARION et aussi pour toi Tu l’as rendue heureuse mais maintenant elle est en paix au paradis des chiens avec tous ses potes.bisous Brigitte ,beauty , et neffer

Commentaires fermés.