Les blablas de la présidente d'LSF/ Pauvre chienne, pauvre Reina, pas toi…

Quand je vois un regard comme celui-là je voudrais être la sorcière bien-aimée qui m’a tant fait rêver lorsque j’étais enfant.

Allez, je fais tournicoter mon nez et voilà ça y est je lui ai trouvé une bonne famille, des gens formidables qui verront dans ses yeux tout le martyre des galgos en Espagne.

Des gens qui penseront à elle avant de penser à eux et qui ne lui demanderont pas ce qu’elle sera dans l’incapacité de donner, des gens qui l’attendront tout simplement et qui l’emmèneront doucement vers une résurrection.

Tout est possible, il faut juste faire preuve d’un peu d’abnégation, mais  la majorité des humains en sont bien incapables, et surtout pas pour un chien.

Le chien, il doit être câlin, c’est ça l’important, reconnaissant aussi, obéissant, et fidèle surtout.

Une sorte de peluche vivante pour se faire plaisir avant tout.

NON, je ne suis pas la sorcière bien-aimée et je ne peux pas faire tournicoter le bout de mon nez.

Celle-là, elle s’appelle Reina et elle n’est pas près d’être adoptée

Pourquoi ?

Parce que c’est une galga traumatisée et que de ceux-là personne ne veut !!

Oui, je sais, je la connais la chanson, tout le monde ne peut pas adopter un trauma, c’est ça que vous allez me dire mais ce qui me révolte c’est que ceux qui le pourraient ne le font pas.

Les galgos sont censés avoir un lourd passé de maltraitance, enfin pas tous, pas ceux qui font des câlins et qui sont joyeux comme l’exigent la majorité des candidats à l’adoption, non ceux-là n’ont pas souffert même si vous aimez vous en vanter, ce n’est pas la vérité, il ne faut pas se mentir.

Un galgo qui a subi la maltraitance, c’est un galgo comme elle, avec des yeux comme ça qui aura durant des mois la peur vrillée au ventre dès lors qu’il croisera votre regard.

Ce sont ces galgos-là qui en ont pris plein la gueule, mais ceux-là sont condamnés pour délit d’avoir morflé, soit ils restent dans les refuges durant des mois, voire des années, et si on a pitié, c’est le même problème, ils restent dans nos familles d’accueil.

Alors pourquoi ne pas les euthanasier, une mort douce plutôt qu’une lente agonie, ce ne serait pas pire qu’une vie comme celle-là.

Reina, je n’ai pas le choix, je dois la remonter en France car elle est au refuge de Fuerza et il n’y a pas de place là-bas.

Dans son malheur elle a de la chance, elle aurait atterri à la FBM elle y serait restée, il y en a des dizaines comme elles qui s’entassent dans le hangar.

Sauver un galgo, oui mais pas un comme-ça.

Pauvre chienne…

17 pensées sur “Les blablas de la présidente d'LSF/ Pauvre chienne, pauvre Reina, pas toi…

  • 21 juin 2017 à 0 h 18 min
    Permalink

    Vos mots me tordent le ventre … vous avez tellement raison. Le jour ou j’en ai les moyens, le temps , je choisirais de sauver un trauma. En attendant, je ne regrette pas une seconde d avoir adopté Cyri, même si elle n’est pas assez amochée que ça. Et qu’elle réagit très bien depuis qu’elle est ici. Si elle a la chance d’être sortie du refuge, nous sommes les plus chanceux de l avoir.

  • 3 juin 2017 à 20 h 05 min
    Permalink

    voila maintenant 6 ans que j’ai Lola une galgo d’andalousie grande trauma ce n’est que du bonheur etquand je reprendrai une autre ce sera aussi une trauma mais j’habite en Bretagne je ne sais pas si vous les acheminees jusque ici bon courage à vous

  • 3 juin 2017 à 18 h 50 min
    Permalink

    Bonjour, dans quelle région est elle en accueil ? J’ai un beagle de 2 ans, un chat de 12 ans (qui cohabitent sans problème) et deux fils auxquels nous avons appris le respect des animaux. J’aimerais adopter Reina mais à une periode qui me permet de lui accorder du temps et de favoriser sa cohabitation avec mon chien, cad cet été. Pensez vous que cela soit possible ?
    Merci pour votre retour, Hélène

    • 3 juin 2017 à 18 h 52 min
      Permalink

      Reina est adoptée

  • 30 mai 2017 à 19 h 41 min
    Permalink

    Reina est donc Ok chats! Moi j’ai un York terrier de 4 kilos et 2 petites filles de 3 et 7 ans respectueuses plus 2 chats seniors de 14 et 16 ans en forme . Pensez vous que tout ce monde là peut s’entendre avec Reina? Je précise que mon Cooky a 5 ans et que nous l’avons récupéré il y a un an bien sûr traumatisé ! Il va mieux, beaucoup mieux !Quel âge à la poulette?

  • 30 mai 2017 à 18 h 18 min
    Permalink

    et pourtant quelle recompense quand ils s’ouvrent enfin, qu’ils vous font confiance, quand vous voyez les progres qu’ils font ! tout l’amour qu’ils vous donnent en retour ! mon 1er Galgo est un trauma, 5 ans qu’il est avec nous, et ces deux dernieres années, nous l’avons vu completement transformé, il se comporte comme un loulou sans traumatismes (meme si parfois ses peurs refont surface et nous restons vigilants) sur mes 5 loustics, c’est avec lui que j’ai une relation fusionnelle, un amour inconditionnel partagé, ma grande histoire d’amour avec ce loulou alors svp ouvrez votre coeur et votre maison a un trauma il vous le rendra au centuple !!!!

Commentaires fermés.