J'ai mal à ma féminité, j'ai mal à mon humanité… par Virginie Ben Moubamba

En réponse à ceux qui ont été offensés par ma prise de position dans les blablas d’hier, à méditer …

Quelle déferlante mondiale, honteuse et humiliante pour toutes les femmes s’abat actuellement sur madame Brigitte Macron !!
Quelle confirmation hallucinante et sans complexe que la femme n’est qu’un corps aux yeux d’une telle masse, hommes et femmes confondus ! Cela en dit long sur le chemin qui reste à parcourir pour que les femmes soient réellement libres et les égales des hommes.
Je suis révoltée.
Ainsi donc un homme ne peut aimer une femme que si elle est jeune ?

Ainsi donc la valeur d’une femme n’est que son physique qui doit impérieusement être en pleine jeunesse et bien-sûr : fécondable.
Car voilà ce que hurlent les loups : « Macron si tu es un homme tu es tenu d’aimer la chair fraîche dans ton lit. Seul un vieux peut se contenter d’une vieille flétrie… Et encore… ».
« Macron si tu es un homme tu es tenu d’aimer une fille que tu peux encore engrosser. À ton âge quand même ! »
J’ai mal à ma féminité, j’ai mal à mon humanité.

J’ai mal face à cette oppression incroyable de la femme et aux malformations mentales qu’on inculque à nos enfants : considérer que pour avoir de la valeur, que pour être aimée, une femme ne peut compter que sur son apparence et son emprise sexuelle sur la gente masculine. « Je t’excite donc j’existe ! »
Voilà pourquoi nos petites filles de 10 ans qui n’ont même pas encore de seins se déhanchent de façon obscène dans les médias, pourquoi on accepte de se faire déflorer à 14 ans ou avant, pourquoi on passe des heures à essayer d’être parfaites devant nos miroirs. Nous sommes des esclaves !
Je suis une femme, j’aime jouer de ma féminité, je suis fière d’être femme. Mais je refuse d’être juste un corps qui sera mis au rebut lorsque le peu de beauté et de jeunesse qui lui reste s’envolera. Je suis PLUS, TOUTES LES FEMMES SONT PLUS. Nous avons chacune une âme, une puissance, une intelligence, des valeurs, des combats, des épreuves et des réussites, un caractère, des qualités, des défauts. C’est par eux que nous avons de la valeur, c’est par eux que nous sommes des PERSONNES.
Sommes-nous donc à ce point une masse idiote et animale ?
Messieurs vraiment ?

Vous sentez-vous valorisés et grandis lorsque nous utilisons nos courbes et tous les artifices du monde pour réveiller même malgré vous vos instincts de reproducteurs ?

On en est vraiment là dans la relation entre hommes et femmes ? Des fesses rebondies ou une dentelle et on vous tient ?

C’est si facile ? C’est tout ? Je ne peux m’y résoudre.
Mesdames, vous êtes donc satisfaites de n’être intéressantes que grâce à vos apparences et pour seulement quelques années ?

Ensuite : poubelle ? « Allé hop les quinquas, poussez-vous, on consomme maintenant la génération suivante ! »
Oui, nos corps de femmes sont sublimes, ce sont des chefs d’oeuvres de la nature, ils font partie de notre être, mais ils ne sont que le temple de notre personne, ils ne font que passer et finiront mangés par les vers ! Fuyez ceux qui vous aiment uniquement pour votre corps, cherchez ceux qui aiment votre corps quel que soit son âge ou son état car ils vous aiment vous, en tant que personne unique.
Quant à vous messieurs, fuyez celles que vous n’aimez que pour leurs attraits physiques, ce n’est pas de l’amour. Vous aussi vous valez mieux, vous êtes plus que des mâles cherchant des femelles.
Qui va se lever pour rappeler que l’amour est d’abord une relation entre deux PERSONNES et non entre une libido et de quoi l’assouvir ? C’est juste stupéfiant. Comment peut-on accepter tant de médiocrité pour nos vies alors que nous rêvons tous au fond de cette union magique de deux coeurs, deux âmes, deux vies, deux volontés. l’Alliance des corps, quels qu’ils soient, n’en est ensuite que l’expression.
Madame Brigitte Macron, peut importe que votre mari soit élu ou non, que votre couple traverse ou non ces épreuves, c’est votre chemin.
Mais je tiens à vous dire que vous êtes belle, vous êtes même magnifique, et toutes les femmes du monde devraient vous envier. Un homme vous aime pour qui vous êtes, bravant des tabous et des préjugés d’une violence et d’une bêtise inouïs.
Pour cela je vous remercie, que votre exemple nous permette à tous de réaliser à quel point des forteresses de sexisme sont encore dressées dans nos esprits, y compris le mien.
Détruisons les, ce sera notre honneur à tous ainsi que le gage d’un peu moins de souffrance et de malheur.
– Virginie Ben Moubamba –

45 pensées sur “J'ai mal à ma féminité, j'ai mal à mon humanité… par Virginie Ben Moubamba

  • 13 mai 2017 à 16 h 17 min
    Permalink

    Un grand merci pour la reprise de ce petit texte dont la portée me dépasse largement ! Très touchée !
    Virginie Ben Moubamba

    Répondre
  • 12 mai 2017 à 7 h 02 min
    Permalink

    N’hurlons pas avec les loups sur le couple Macron sa vie privée ne nous regarde pas.
    Par contre la position d’Emmanuel Macron est très claire :
    1) La tradition taurine est culturelle sic la corrida, il ne l’interdira pas.
    2) Il est très complice avec le président de la fédération de la chasse (reportage tv ) veut réouvrir les chasses présidentielles, il est d’accord avec toutes les formes de chasses…..
    3)Le plus grave et sans appel à mes yeux c’est MARIE SARA ancienne torera gardoise investit aux législatives d’en marche pour la deuxième circonscription du Gard…….!
    Sans compter sur quelques remarques déplacées de MR Macron sur les animaux que je n’ai pas en tête précisèment.
    Ceci est le signal très clair que le quinquennat qui s’annonce ne sera pas pro-protection animale et qu’aucun progrès ne sera fait en ce sens je dirai même que l’on va peut-être aller sur une régression…..alors les critiques acerbes à l’encontre de l’âge de Mme Macron ne sont que des pitchenettes comparées à la souffrance animale et au mépris de celle-ci affiché par E.Macron, quel contre-progrès qu’un homme de ce niveau n’est aucune empathie pour nos animaux, dur et implacable, quelle tristesse !!!
    IL faut dire que Trump a autorisé de nouveau les tueries d’ours avec leurs bébé dans leur tanière, ainsi que tout animal genre loup caribou etc….On n’arrête pas le progrès dans notre monde pourri !!!!
    Cette longue diatribe en faveur de B.Macron n’a rien à faire ici, c’est comme se tirer une balle dans le pied : soutenir des gens qui n’en n’ont rien à faire des animaux et de leur souffrance…..a bon entendeur , salut !

    Répondre
  • 11 mai 2017 à 14 h 27 min
    Permalink

    C’est hallucinant de voir qu’il y a autant de gens étroits d’esprit. Odile se bat depuis assez longtemps pour les galgos qu’elle n’a de comptes à rendre à personne. J’aimerais bien savoir quelle est l’ampleur de la contribution à la cause des galgos de ces gens qui critiquent. Et après tout, c’est le blogue d’Odile et elle a bien le droit d’y publier ce qu’elle veut. Ce texte n’est pas un texte politique, mais bien une triste constatation sur le peu de respect qu’on accorde aux femmes et à la façon dont même les femmes traitent les autres femmes, ce qui rejoint bien le sujet de la PA, je crois… Et à la personne qui a dit que Mme Macron a choisi sa vie, cela ne veut pas dire qu’elle a choisi de se faire humilier et insulter sur la place publique. Quand même, il y a des limites! Et si elle était obèse et qu’on se moquait d’elle, serait-ce OK aussi? Les insultes et les moqueries portant sur l’âge, le physique, etc des femmes (et des hommes) n’a pas sa place dans une société civilisée. Même si on n’aime pas le parti que son mari représente, ce n’est pas une raison pour s’abaisser à des tactiques de cours d’école. Tous ceux qui pensent que tout cela n’est pas relié, que le respect des animaux et la protection animale opèrent en vase clos n’ont rien compris…

    Répondre
  • 11 mai 2017 à 9 h 23 min
    Permalink

    Que de commentaires ! Je ne suis pas venue depuis 2 jours et je découvre… Au sujet de B Macron, ce n’est pas la différence d’âge ou sa beauté qui me gênent mais le fait d’avoir détournée un mineur. J’ai un fils de 17 ans et je n’aurais pas apprécié qu’une femme de 40 ans lui tourne autour. Les parents de notre président ont été bien conciliants. Maintenant, pour ce qui concerne leur vie, ils ont l’air très heureux et nous n’avons pas à juger leur sphère intime. Espérons qu’ils soient à la hauteur des attentes des français et de la protection animale. Bonne journée

    Répondre
  • 11 mai 2017 à 8 h 30 min
    Permalink

    Bonjour Odile. Merci pour cet article sur la dignite de la femme. meme les femmes ne respectent pas Mme macron parce qu’elle est devenue médiatique. C est vraibquon s en fiche d elle mais ces insultes d autres anonymes peuvent les prendre pour elle et le subissent tous les jours. Tu es une bonne personne contrairement à ce que certains peuvent dire. Tu es franche contrairement à tous ces détracteurs qui font des sourires par devant et te deglingue depuis leur ordinateur (c est bien plus facile) . Les galgos et la pa est ton monde. Tu vis pour eux mais c est comme c est c est Odile brochot. reste comme tu es, tes blablas, tes articles sur tes loulous en France et en Espagne, et même tes articles sur les femmes. A bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *